Au Nom d'Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au Nom d'Athéna

Message  Aldébaran du Taureau le Lun 15 Mai - 14:07

Du haut de son promontoire rocheux, le massif et puissant Aldébaran, gardien du Temple du Taureau scrutait les terres arides du Sanctuaire.
Il aimait sortir ainsi à l'aube du jour, humer la douce bise matinale venant lui caresser la peau, ondulant les boucles de ses cheveux noir comme l'ébène.
Faible répit, court instant de fraîcheur avant l'arrivée du soleil ardent et brûlant de Grèce.
Il n'y avait jamais vraiment songé mais il savait que les conditions de vie et d'entraînement n'étaient une partie de plaisir pour personne.
Aucunement comparables à des lieux hostiles comme l'île de la Reine Morte ou d'Andromède mais cependant très difficiles à supporter pour des étrangers.
La plupart des chevaliers formés ici n'étaient pas natifs de ce territoire et pourtant ils avaient réussi à dépasser leurs limites, au nom d'un dévouement absolu.
Homme d'honneur et de parole avant tout, Aldébaran admirait beaucoup cela.
Une noblesse enrichissant le profond respect que lui témoignaient ses compagnons d'armes : les chevaliers d'or des autres signes du Zodiaque, tous admiratifs devant la droiture, l'intégrité et le courage du colosse au coeur épris de Justice et de dévouement envers Athéna.
Son meilleur ami : le Saint d'or du Bélier, aimait d'ailleurs bien le titiller sur ce point, raillant Aldébaran d'être presque une relique du passé, un vieux modèle de vertu et de foi qui avait cessé de servir de moule face aux chevalier actuels plus égotiques et narcissiques que jamais.
Leurs discussions étaient toujours emplies de chaleur et d'amitié, presque nostalgiques face au temps passé qui ne pourrait jamais se renouveler complètement.
Et oui, il fallait l'accepter, Mû avait raison. Aldébaran était de la vieille école. Un chevalier au charisme et au dévouement impitoyables, sans la moindre failles.
Nul ne se souvenait l'avoir vu connaître ou éprouver de la peur. Il y avait Athéna. Il fallait la défendre. C'était aussi simple que cela.
Mais plus encore qu'une simple tâche de vassal exceptionnel envers un être ô combien supérieur; Aldébaran aimait sa Déesse.
Il n'hésiterait pas une seule seconde à donner sa vie pour elle. Le doute était exclu et inexistant.
Une abnégation et un désintèressement qui n'animait pas tous les protecteurs de la belle au coeur pur.
Voilà qui était bien triste. Les temps avaient bien changé mais lui ne changerait jamais.
Le soleil se levait progressivement et avec lui, la promesse d'une journée encore étouffante.
Mais qu'importait le climat lorsque votre coeur était sans cesse illuminé et rafraîchi par le plus merveilleux des sentiments, la plus grande des fiertés.
Être un chevalier d'or aux ordres d'Athéna. Le rêve était là. Aldébaran s'estimait comme un être privilégié et sa reconnaissance par-delà sa tâche l'était tout autant sinon bien plus.

_________________
Si ton coeur est pur et ton âme noble, je te laisserai peut-être franchir mon temple. Dans le cas contraire, c'est la mort qui t'attend !!
avatar
Aldébaran du Taureau
Administrateur et Chevalier d'or du Taureau
Administrateur et Chevalier d'or du Taureau

Nombre de messages : 257
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 19/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum