~~~¤un marina pour le guerrir divin de gamma¤~~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

~~~¤un marina pour le guerrir divin de gamma¤~~~

Message  Sirena no Sorento le Lun 10 Avr - 12:34


Le royaume d’Asgard, territoire gelée, protégé par le seigneur Odin qui veille au quotidien sur son peuple contre la misère et la fin. Sa majesté m’avait chargé de récupérer les sept saphirs d’Odin afin d’invoquer la célèbre armure des conquérants. Celui-ci m’avait également envoyé dans le but d’enfiler l’anneau maudit de Nibelungen à la princesse Hilda de Polaris, digne représentante terrestre du seigneur Odin.

Cette bague magique avait le pouvoir de posséder celui ou celle qui la détenait. Poséidon chargea alors l’un des plus puissants et le plus fidèle de ses marinas de mener à bien cette mission. J’arrivais donc à destination, bien décidé à m’emparer des pierres sacrées des chevaliers d’Hilda. La route de gamma était le premier endroit qui devait me mener à Thol de Phecda. Une tempête de neige se leva alors, qui se transforma en blizzard. Mais il en fallait beaucoup plus pour me ralentir, j’avançais d’un pas assuré avec la ferme intention de rencontrer puis de terrasser le chevalier de gamma. Mon pèlerinage fût marqué par mes airs enchanteurs jouer avec splendeur et de mains de maître par mes doigts de fée. Mon rythme de mon couplet s’accéléra en même temps que la tempête qui s’accentua. Le chemin de gamma était difficile d’accès mais mon succès fredonner avec tant de grâce et de beauté m’ouvrait la voix et je pouvais voir enfin au loin le palais d’Hilda. Sans doute fallait-il y voir un signe du destin. Mon quatrain alors s’arrêta sur un « si » et c’était le moment choisit pour moi de d’observer les alentours à la recherche d’un indice me permettant de trouver la piste de du guerrier divin que je cherchais en vain. Pourtant mon instinct me disait que je n’étais pas loin et mon adversaire ne pouvait pas se cacher indéfiniment. J’étais bien décidé à infliger le châtiment qu’il méritait et n’écoutant que mon dieu, je mis mes sentiments de côté pour accomplir mon devoir dans ce lieu sacré. Soudain, j’aperçu au loin deux haches gigantesque envoyées avec une vitesse titanesque en ma direction. La collision était inévitable, sans plus attendre je me saisissais alors de me instrument et en formant un cercle, créa une barrière de protection afin de contrer ces armes de destruction

Luminescent Shell (Le Coquillage Luminescent)



Tu ne pensais tout de même pas me terrasser avec une attaque aussi dérisoire. Qui que tu sois ce n’est pas comme ça que tu viendra à bout d’un marina. C’était bien tenter je le reconnais, mais pas assez pour troubler ma concentration. Je savais bien que le maître des lieux ne tarderait pas à se montrer. Néanmoins, je n’en attendais pas moins d’un guerrier divin. Mais je ne me suis pas présenter, je suis Sirène de Sorrente, général des mers au service de Poséidon et gardien du pilier de l’Atlantique sud, pour te servir. J’ai été envoyé ici dans le but de te détruire. Cependant, ta vie ne m’intéresse point, je désire avant tout ton saphir d’Odin, l’objet précieux à ta ceinture me suffira. Mais je suppose que pour cela je devrai d’abord te passer sur le corps, de toute façon c’est la mort qui t’attend. La musique adoucit les mœurs, elle t’accompagnera dans la plus douce des fins, serviteur d’Odin. A quoi bon te cacher derrière ses rochers gelés, aurais tu peur guerrier ? Toi qui pensais me décapiter avec tes lames sacrées, te voilà rassurer. Tu as enfin trouvé un gibier à ta hauteur, mais dans ton malheur, tu es tombé sur un luthier et qui puisait le plus doué et dévoué envers l’empereur des mers et des océans. Ta défaite n’en sera que plus amère, je le crains mais c’est le destin l’a voulu. Et je suis venu jusqu’à toi, c’est pour te prendre ce qui me revient de droit, ton rubis bien évidemment mais surtout ta vie. Bien, trêve de plaisanterie, montre toi pour que je puisse te jouer l’une de mes plus belles symphonies.

J’avais senti depuis un certain temps un puissant cosmos énergie troubler mes couplets emplis de mélancolies. Et il ne faisait aucun doute dans mon esprit que celui qui m’avait envoyer cette attaque, ne pouvait être que l’ennemi que je cherchais en vain après avoir débarqué ici. Quelque que soit son identité je devais le vaincre à tout prix même au péril de ma vie. J’avais juré fidélité à l’empereur des océans, et il était trop tard pour renoncer, je devais accomplir ma destinée. Le luthier que j’étais, se tenait alors prêt à jouer l’un des meilleurs vers à son adversaire en attendant que celui-ci, se montre enfin et me donne son saphir d’Odin.
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum