L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Rhéa le Mer 4 Jan - 5:52

¤¤

L’approche de la Dame n’avait donc éveillé aucune réaction ? Rhéa s’en étonnait.
" Si cela avait été Cronos je suis certaine qu’une dizaine de chevaliers auraient fait leur apparition en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire " pensa t-elle en affichant un sourire étrange, accompagné d’un soupire un peu déçu mais tout de même amusé.
Mais peut importe, son cheminement n’en était que facilité après tout.

Ses prunelles de corail ne manquaient pas d’observer les alentours. Elle n’allait pas passer une éternité à attendre qu’on veuille bien venir l’accueillir et le premier qui aurait l’audace de lui faire une remarque ou une réprimande se mettrait à dos une Titanide bien excédée.

Puis elle se demande alors comment les chevaliers d’Athéna allaient l’accueillir. Seraient-ils courtois ou bien froids et fermes…

"Et Cronos ? Où était-il ? Que faisait-il en cet instant ? Rien de fâcheux", elle l’espérait.
"Et Chaos… A quoi ressemblait-il ? Cette guerre future viendrait-elle sans que même les prémices d’une quelconque discussion adviennent ?"
Elle n’aimait pas ça. "Ne pas connaître l’ennemi c’est une guerre perdue d’avance."
Ces derniers temps avaient vu l’éveille de nombreux Dieux de l’Olympe.
Tout se mettait doucement en place… Doucement.


Enfin, les toiles blanches de la longue robe de la déité dansaient dans la brise chaude, escortées par la chevelure liliale de la mère des Dieux de l’Olympe, les pas de ses escarpins de soie et de velours la menant donc au premier temple, celui du Bélier.
¤¤
avatar
Rhéa
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques

Féminin
Nombre de messages : 364
Age : 33
Ordre : Déesse Ancestrale
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 07/11/2005

http://ochrysalideo.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  EX hyoga-du-cygne le Jeu 5 Jan - 10:32

*Hyoga arriva au 1er temple. Jabu était parti à l'entrée accueillir un visiteur. Il y avait démétrios , mais hyoga le connaissait pas et il préférait venir lui-même voir ce qu'il se passait.Quel était ce cosmos qui arrivait au 1er temple. Il était divin et très doux, un peu comme Athéna . Il s'arrêta au milieu du temple. Il la laisserait venir à lui et l'accueillerait. Il se montrerait respectueux mais ferme. il lui demanderait de rebrousser chemin. Même une déesse ne pourrait pas pénétrer en ce moment dans le sanctuaire. Bras croisés, il l'attendait donc
avatar
EX hyoga-du-cygne
Chevalier de Bronze du Cygne

Nombre de messages : 211
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 02/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Rhéa le Jeu 5 Jan - 12:54

¤¤

Rhéa arriva donc aux pieds du premier temple, celui du Bélier. Sûrement s’attendait-elle à rencontrer le gardien de ce dernier mais un cosmos différent était de faction dans la Bâtisse…

Rhéa inclina son minois angélique pour plisser ses prunelles de curiosité. Elle qui était de mauvais jour s’était calmée en quelques minutes tout en marchant.

Enfin, ses escarpins la menèrent jusqu’aux premières marches de la première Maison, débutant son ascension vers celle-ci.
Ses longs cheveux, comme les voiles de sa robe, se calment et reprennent place derrière son dos et sur ses hanches étroites, la Dame passant alors les colonnes du temple, s’engouffrant finalement dans l’obscurité froide, dans l’immense Demeure du Chevalier du Bélier ; ses grands yeux se braquant simplement devant eux, son visage n’exprimant plus que sérénité, elle avance.

¤¤


Dernière édition par le Ven 6 Jan - 4:14, édité 1 fois
avatar
Rhéa
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques

Féminin
Nombre de messages : 364
Age : 33
Ordre : Déesse Ancestrale
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 07/11/2005

http://ochrysalideo.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  EX hyoga-du-cygne le Ven 6 Jan - 3:51

*Un chevalier à l'armure blanche, au cosmos glacial mais aux yeux bleus et la voix chaude te fit face . Il te regarda de haut en bas et fut surpris de ta beauté. Tu dégageais une telle impression d'amour, de sérénité, qu'il en fut touché, voire même troublé. Quelques instants il repansa à sa mère. Dire qu'elle était avec ce maudit Cronos. Il fallait la faire sortir de là. Mais pour l'instant, il était bizaremment sans mots devant la déesse. Quelle prestance. son aura était phénomènale et très puissante pourtant elle ne se montrait pas hostile. Un événement le ramena à la réalité. Des cosmos de généraux à l'entrée du sanctuaire. Il ne manquait plus que cela. Mais d'abord il fallait dire à cette visiteuse de redescendre et repartir d'ou elle venait. Il la salua poliment et lui dit posément*

Visiteuse , j'ignore qui vous êtes mais votre cosmos laisse supposer de votre rang. C'est un honneur pour moi de vous parlez . Néanmois je vous demanderai de quitter de lieu. En effet, nous vivons des heures difficiles et une menace pèse sur nous. Si vous tenez vraiment à voir quelqu'un repassez plus tard . Mais pour l'heure notre sanctuaire est fermé à tout visiteur . Je suis sincèrement désolé

*Il était quelque peu gêné de dire non à une telle personne mais c'était les ordres. Au même moment il sentit le cosmos de Poséidon qui intervenait dans le bas du sanctuaire. que se passait-il? Il espérait que la visiteuse partirait vite et qu'il puisse aller voir à l'entrée, il avait des explications à demander au dieu marin*
avatar
EX hyoga-du-cygne
Chevalier de Bronze du Cygne

Nombre de messages : 211
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 02/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Rhéa le Ven 6 Jan - 4:48

¤¤

Rhéa arrêta ses pas devant le chevalier du cygne, à quelques mètres de là.
Mais avant de faire attention aux mots qu’il proférait à son égare, elle resta à l’observer sans mots. Il était si jeune et déjà si dévoué… La Titanide ne pu que sourire devant cette force de caractère, cette force d’âme et cette pureté de cœur… Et bien qu’il semblait être un combattant sans peur, prêt à mourir pour Athéna il semblait encore plein d’ingénuité.

Elle appréciait le fait que ce simple chevalier de bronze tenait tête à une Titanide de son rang…
La mère des Dieux, fille de Gaïa et d’Ouranos.
Résister à la volonté des Titans lorsqu’on est humain relève relativement de l’exploit et ce chevalier méritait d’être respecté…
Ou bien… Etait-ce seulement de l’ignorance ? Ou même de la folie ?
Elle aurait si peu à faire pour l’écarter de son chemin à jamais… Mais Rhéa n’était pas de ceux qui obtiennent leur souhait par la force… Ou alors c’était très rare ! De plus, tuer un des chevaliers de sa chère et tendre petite fille serait considéré comme un acte de guerre, tout ce que la Dame voulait éviter.

Hélas, la Reine des Titans est aussi quelqu’un de déterminé qui possède son caractère et elle n’est pas du genre à renoncer à la moindre difficulté.

Aussi, un tendre et amuser sourire vint ourler ses lèvres rosées avant de prononcer ces quelques mots de sa voix douce et maternelle… Comme ignorant les instructions du chevalier.


Et bien je me nomme Rhéa. Je suis la mère de Zeus et Athéna est ma petite fille. Je souhaiterai la visiter pour m’entretenir avec elle de choses à attraits… Divins… ?

Ce dernier mot arracha un second sourire divertis à la belle Dame qui restait planté devant Hyoga.

Et toi chevalier ? Quel est ton nom ?


Oh oui elle avait sentit le cosmos de Kanon et de son fils Poséidon et ce n’est pas pour autant qu’elle bougerait d’ici. De plus, attaquer Rhéa serait une déclaration directe d’agression, même si elle n’est pas sur son territoire… Une offense impardonnable face aux Titans… Et si les Dieux se croient parfois tout permis on peut s’imaginer de ce qu’il en était pour leurs parents.
Cronos lui, était plus fourbe et plus pervers (Il faut dire les choses comme elles le sont ! mdr) et Rhéa plus maligne, plus joueuse mais pas mauvaise pour autant.
Elle ne voulait pas de mal à cet enfant qui lui faisait face mais ce qu’il y a de sûr, c’est qu’elle verrait Athéna, dût-elle attendre des siècles.

¤¤
avatar
Rhéa
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques

Féminin
Nombre de messages : 364
Age : 33
Ordre : Déesse Ancestrale
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 07/11/2005

http://ochrysalideo.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  EX hyoga-du-cygne le Ven 6 Jan - 7:59

*Hyoga écouta Rhéa discutait. il arqua un sourcil quand elle dit mère de Zeus et grand-mère d'athéna. Ainsi donc cela voulait dire que c'était la femme de Cronos. L'attitude de Hyoga changea vis à vis d'elle. Il lui lanç un regard inquisiteur , le rapprochement effectué avec cronos avait été néfaste pour elle . Néanmoins c'était une titanesse. Son pouvoir était bien supérieur à celui de Hyoga. Mais les ordres étaient clairs: interdiction formelle de traverser les 12 palais du zodiaque. Que ce soit n'importe qui qui le demande. Alors même si Hyoga était respectueux et diplomate, les ordres étaient ce qu'ils étaient. Il sourit et dit*

Vous avez raison je ne me suis même pas présenté: je suis Hyoga, chevalier de bronze du cygne, défenseur d'athéna. Ecoutez , Je ne peux pas vous laisser passer ce temple. Les ordres sont clairs. Athéna est occupé à rejoindre son temple pour accueillir un visiteur assez particulier. Alors je vous demanderai de repasser plus tard . Le fait que vous soyez la femme de cronos ne change rien. Vous seriez la femme d'un paysan que je vous dirai la même chose.Si vous persistez je serai

*Il marqua une pause , le temps de penser ce qu'il allait dire *


Je serai obligé de vous en empêcher . Je n'en ai pas envie , car vous me rappelez quelqu'un qui m'est cher, mais je le ferai . Retournez chez vous je vous en prie

*Hyoga espérait la convaincre . Un combat contre elle ne ferait qu'envenimer les choses. Mais il défendrait ce temple . Il attendait la réponse*
avatar
EX hyoga-du-cygne
Chevalier de Bronze du Cygne

Nombre de messages : 211
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 02/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Rhéa le Ven 6 Jan - 8:32

¤¤

La Titanide haussa ses sourcils en toisant le chevalier, et cela sans dissimuler sa surprise. Elle n'avait pas parlé de Cronos mais le simple fait qu'elle soit sa femme avait conduit Hyoga à une attitude plus froide encore.
Quand allaient-ils faire la différence? Et qui pouvait donc se permettre de juger.
Oui elle était la femme de Cronos et elle l'aimait. Personne n'avait le droit de lui manquer de respect ou même de mal la traiter parce qu'elle l'avait épousé. Les gens ne voient jamais plus loin que le bout de leur nez. Ne se sont-ils donc jamais demandé pourquoi ? Et ils n'avaient pas à se le demander après tout! Rhéa était assez grande pour cesser de justifier ces actes! Jamais elle ne s'était servit du nom de Cronos pour infliger la peur ou pour avoir droit à plus de choses.

La colère et l'indignation s'emparèrent de la Dame tandis que ses prunelles n'exprimèrent plus que déception et peut-être... Vexation? Oui elle était vexée. Vexée qu'on la traite de cette manière alors qu'elle voulait simplement rendre visite à sa petite fille. Et cette dernière aurait bien dû sentir le cosmos de sa grand-mère, pourquoi n'ordonne t-elle pas au chevalier de la laisser passer?
Et qui doit-elle accueillir? Ah oui bien sûr, elle l'avait reconnu. Jonas. Décidément cet être l'agaçait de plus en plus, même si il est vrai que son humour faisait rire Rhéa, parfois elle avait plutôt envie de lui couper la langue.

Puis on ne sait vraiment ce qui prit la Mère des Dieux... Mais elle se mit à sourire, puis à rire. Un éclate de rire cristallin et sincère. Qu'avait-il bien pu dire pour mettre la Reine en cet état?


"Vous seriez la femme d'un paysan que je vous dirais la même chose". Imaginer Cronos en paysan rendit Rhéa des plus euphorique. Une main sur son ventre, elle pensait à son époux et toujours cette image de paysannerie... Mais posant une main sur sa bouche, elle étouffa son rire en se redressant, tentant de se maîtriser, soufflant profondément... Puis devant le visage du chevalier elle pinça ses lèvres, une main leste venant refouler sa longue chevelure d'argent derrière elle, reprenant un air sérieux.

Hum... Pardonnez-moi chevalier... Je viens à peine d'être éveillé et c'est mon premier... Moment de détente... Mise à par bien sûr mon entrevue avec mes enfants, enfin c'est différent.

Là encore, la Dame esquivait le sujet de conversation... Pour un bref instant car elle reprit enfin.

Hum. Et bien Hyoga, je vais attendre ici que Jonas ait terminé avec ma petite fille...

Soudain, elle trouvait que ces mots résonnaient de manière salace, surtout lorsqu'il s'agissait de Jonas...

Et il n'a pas intérêt à poser ces mains sur elle sinon je le lui coupe...

Qu'elle marmonne entre ces dents avant de revenir à la réalité, regardant le jeune homme avec son éternel divin sourire.

Donc je disais que j'attendrais ici. Je ne forcerais pas le passage mais je ne partirai pas. Et si vous en avez enfin assez de me supporter alors vous demanderez à un autre chevalier de me garder... Et il en va sans dire que je souhaite tout le confort qui soit. Et ce n’est pas une suggestion mais une obligation. Aussi, si cela ne vous convient pas, je vous suggère de m’attaquer immédiatement.

La mère des Dieux observait le chevalier avec mutisme, ainsi qu’une profonde neutralité. S’il avait l’impudence de l’attaquer, elle saurait comment réagir.
¤¤
avatar
Rhéa
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques

Féminin
Nombre de messages : 364
Age : 33
Ordre : Déesse Ancestrale
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 07/11/2005

http://ochrysalideo.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  EX Ikki du Phénix le Ven 6 Jan - 9:35

Il vient juste de descendre du temple de Taurus, le chevalier à l'armure de Phénix. Visage aux traits aigues, cheveux d'un bleu sombre, derrière lui, il ressent Shun, son cosmos vif qui garde la maison d'Aldébaran. Plus bas, chez le chevalier du Bélier, Ikki perçoit le puissant cosmos d'une déesse, aussi doux que celui d'Athéna, mais bien plus ancien : Rhéa, la mère des Dieux et l'épouse du titan Cronos, Saga l'avait prévenu, mais ce cosmos envoutant perturbe le Phénix. Qu'est-ce qu'elle vient faire au Sanctuaire , Rhéa est-elle comprise dans le grand plan du Seigneur des titans ? Décidément, le Sanctuaire vit une période bien troublée où chacun semble décidé à traverser les douzes maisons contre l'avis des chevaliers d'or.

Ikki retire calmement son casque et secoue ses cheveux sombres. IL se tient devant la porte du Bélier. Il ressent le Cosmos froid de son compagnon d'arme, le chevalier du Cygne. A l'heure de la bataille, son ami a retrouvé tout son courage. Sentiment de soulagement... Le phénix s'avance dans l'ombre de la porte, casque sous le bras, il est inutile d'envenimer la situation avec une déesse et peut-être les choses se résoudront d'elles mêmes. Le cosmos de Rhéa le prend de plein fouet, envoutant, troublant. Pourtant, le chevalier reste ferme à Athéna dans son coeur. Mais, on ne peut que rester subjuguer devant la beauté de la mère des Dieux, ses longs cheveux comme des fils de soie et d'or qui accrochent le moindre raie de lumière dans la pénombre du temple semblent la vêtir. Son visage est d'une pureté angélique, mais ses yeux ont cette froideur immortelle, des yeux qui ont vu trop de choses et depuis trop longtemps. Pourtant, tandis qu'elle se dresse dans toute sa splendeur devant Hyogha, la discussion lui arrache un rire qui envahit la voute du temple et résonne à l'infini.

Le chevalier du Phénix s'avance tranquillement dans le temple, il marche droit sur le couple qui discute et vient se placer au côté de son ami Hyogha. Son visage sombre n'exprime rien qu'une neutralité de circonstance quand son coeur bat la chamade. Il joue sur du velour, mais n'est pas fait pour ça. Dans son fort intérieur, il maudit les chevalier d'or et surtout Saga aux deux visages qui l'a envoyé là. Ikki est si peu fait pour la diplomatie, qu'un instant le cosmos de Phénix vrombit comme un feu qui part. En mêm temps, il plaint aussi les chevaliers d'ors prisonniers de leur sacerdoce. Et puis, contempler le visage d'une déesse telle que Rhéa... Il s'éclaircit la voix.

- Douce déesse, hélas, Athéna continue son ascencion et ses retrouvailles avec le sanctuaire, les chevaliers d'or l'accompagnent et nul ne peut venir à votre rencontre. La pénombre de ce temple ne siet pas à votre beauté, peut-être préfererez-vous la douceur et la lumière des jardins à l'entrée du Sanctuaire ? Vous y serez servie ainsi qu'il se doit.

Il dit, avec douceur car il ne veut pas offusquer la déesse, mais, il n'est pas moins ferme. Juste à l'inverse de son ami, il se refuse à adopter une posture de combat. Rhéa n'a pas l'air décidée ni à attaquer ni à s'en prendre au Sanctuaire. Il jette un regard franc à la douce déesse. Ses yeux bleus sombres accrochent les éclats de la chevelure de la mère des dieux.
avatar
EX Ikki du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Nombre de messages : 125
Ordre : Chevalier d'Athéna (NIVEAU I)
Date d'inscription : 27/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Rhéa le Ven 6 Jan - 12:28

¤¤

La dame n’avait de cesse de fixer le jeune chevalier. Elle était curieuse de savoir quelle réaction il allait avoir devant ces propos provocateurs. Elle pensait qu’il serait incapable de l’attaquer. Pas par manque de courage, mais par peur des conséquences d’un tel acte.

Ainsi la douce Rhéa attendait une réponse lorsqu’un second cosmos fit son approche. Il venait des autres temples et même s’il était clair qu’il n’appartenait pas à la caste des chevaliers d’or, il était puissant…

Les prunelles de la Mère des Dieux quittèrent le jeune homme un instant pour se poser sur le nouveau venu, ses lèvres froides et charnues restant closes tout d’abord… Elle vit ce jeune homme approcher, casque sous le bras. Sa chevelure sombre aux légers reflets bleutés hirsute lui donnait à la fois un air de rebelle mais aussi beaucoup de charme.
Aussi semblait-il différent du blondinet qui barrait le passage de la Reine. Il semblait moins fougueux, plus âgé… Rhéa ne pu contenir un soupir accompagné d’un sourire tout en observant les deux êtres, doux murmure…


Ciel ! Si Aphrodite passait ici… Elle serait plus qu’aux anges…

Et à sa propre réflexion s’en suivit un rire minaudé qui se tue presque aussitôt.

"Douce déesse, hélas, Athéna continue son ascension et ses retrouvailles avec le sanctuaire, les chevaliers d'or l'accompagnent et nul ne peut venir à votre rencontre. La pénombre de ce temple ne sied pas à votre beauté, peut-être préférerez-vous la douceur et la lumière des jardins à l'entrée du Sanctuaire ? Vous y serez servie ainsi qu'il se doit."

La titanide resta un instant sans voix. Elle ne s’attendait pas à une telle diplomatie de la part de ce chevalier… Comme quoi l’habit ne fait pas le moine ! Mais quoi qu’il en soit, il était visible pour elle qu’il n’était pas vraiment fait pour ce genre de situation. Mais où étaient donc passés les chevaliers d’or ?!
La Dame avait écouté chaque mot prononcé et elle laissa son minois s’incliner de côté sans quitter l’individu de ses prunelles de corail. Et ces compliments… ? Cherchait-il à éviter un conflit ou alors … Elle n’était pas Aphrodite. Des mots de miel ne suffisaient pas à la Titanide pour accéder à toutes demandes mais elle restait toujours aussi douce.


A qui ai-je l’honneur chevalier?

Ainsi elle se tue à nouveau pour écouter la réponse du nouveau venu.
¤¤


Dernière édition par le Ven 6 Jan - 15:47, édité 1 fois
avatar
Rhéa
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques

Féminin
Nombre de messages : 364
Age : 33
Ordre : Déesse Ancestrale
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 07/11/2005

http://ochrysalideo.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Maya le Ven 6 Jan - 14:12

j'étais apparu a l'entrée de la maison du bélier signifiant a cette formidable puissance que je ressentais que j'étais présent en ce temple.

Ikki et Hyoga étaient déjà passés et je ne connaissais pas très bien , ni l'un, ni l'autre, et encore moins cette présence de rayonnement divin.

J'amplifiais toute ma psychée pour que mon aura s'en trouve décuplée.

Cette puissance , douce, étrange, et je ne ressentais pas de sentiments désagréables a son égard.. je ne savais pas ce qu'elle voulait mais quoi qu'elle veuille, qui qu'elle soit, elle n e passerait pas...

J'attendais la suite des évènements, en position méditative, les bras croisés, mon bâton flottant devant moi comme pour prévenir que je n'étais pas sans défense et prêt a me battre pour protéger ce temple.
avatar
Maya
Guerrier Fantôme de la Flêche d'Argent

Masculin
Nombre de messages : 338
Age : 43
Ordre : Guerrier Fantôme
Date d'inscription : 30/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  EX Ikki du Phénix le Ven 6 Jan - 19:30

Le Temple du bélier résonne encore de la voix enchanteresse de la déesse. les piliers de marbres qui soutiennent la voute cyclopéenne ne semblent pas plus solide que son Karma étrange et magnifique né à l'aube de l'univers. Le phénix joue un instant avec l'idée de prendre ses jambes à son cou et de disparaître plus vite que la lumière. Mais sous l'éclat ardent de ses prunelles divines, il ne peut reculer. Vaillament, il soutient le regard de Rhéa, vision d'univers infinis dans ses iris troublants. Elle semble bien prendre ses paroles, il est certain de n'avoir jamais parlé aussi poliment de sa vie entière. Elle se plonge dans ses pensées, son regard se fixe au delà du temps, puis elle sourit un bref instant au vide. La sentance tombe de ses lèvres charnues comme un coup de poignard au coeur d'Ikki. Il aurait préferé mille fois affronter tous les chevaliers d'or réunis et subir tous leurs tourments que de supporter le poids de ses yeux pers, plus scintillants que les étoiles dans le ciel.

" A qui ai-je l’honneur chevalier ? "

Il devient rouge de honte. Quel balourd, lui qui croyait s'être montré civilisé... Décidement, il ya des jours où les choses sont forcément compliqués ! Et rien n'y change. Pourtant, il gravit son calvaire avec la bravoure d'un condamné à mort. Il sourit et s'incline devant la déesse.

" Pour tout dire, je ne connais rien aux belles manières. Pardonnez-moi. Je suis Ikki du Phénix, Chevalier de bronze de la garde d'Athéna. Je ne crois pas que vous soyez venue avec de mauvaises intentions, et je suis sure qu'Athéna, dès qu'elle le pourra, viendra vous rejoindre. Cependant, mon offre tient toujours, je peux vous accompagner jusqu'aux jardins où vous serez bien plus à l'aise pour attendre que dans l'austère demeure d'un guerrier, même celle de Mû du Bélier. "

Mal à l'aise, mais, amusé, le Phénix reste certain que l'épouse de Chronos a suivi son propre chemin en venant au Sanctuaire et qu'elle n'appartient pas au désordre provoqué par Jonas et désiré par son terrible époux. Cependant, Ikki garde les yeux ouverts. Les dieux sont versatiles et doués pour tromper les mortels. La somptueuse féminité de Rhéa éclabousse le Temple d'Ariès, en tant que mère des dieux, elle est la fécondité incarnée et elle n'envie rien à la déesse Aphrodite. L'opulence de ses formes perturbe le malheureux chevalier de bronze. Elle est la première femme, et par la possède une part de chacune d'elles. Une seconde, le visage d'une presque enfant se superpose à la déesse. Un visage qu'il chérit, mais qui ne revient jamais le hanter que dans ses pires cauchemards. Un nom qu'il ne parvient plus à prononcer. Une plaie béante dans son coeur. La piqure comme celle d'un taon, le sort de sa presque torpeur.

Ikki sait qu'il est inutile de chercher de l'aide auprès de ses compagnons. Hyogha reste distant et prudent, toujours campé sur ses jambes. Quand au saint d'argent du Sculpteur, son cosmos se met à rayonner, mais, il se garde bien de prononcer un mot pour le moment. Flamboyant et certain d'y mourir, le Phénix joue son va-tout. Il tend son bras pour que la déesse puisse s'y appuyer et lui propose ainsi de gagner les jardins à l'ombre des oliviers, où elle pourra trouver le repos. Par là, il imagine qu'il rompe toutes les lois sacrées et les barrières divines dont il ne connaît rien. Que Rhéa le foudroie si elle le souhaite, mais, sinon, il aura au moins gagné le plaisir d'une marche à ses côtés. Quand bien même, il s'en défendrait devant Athéna elle-même.
avatar
EX Ikki du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Nombre de messages : 125
Ordre : Chevalier d'Athéna (NIVEAU I)
Date d'inscription : 27/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Rhéa le Sam 7 Jan - 4:57

[Je suis amoureuse de ton rp Very Happy]


Rhéa n’avait de cesse d’observer les deux chevaliers qui se tenaient devant elle. L’un sans bouger et le second jouant le diplomate… Décidément cette situation était des plus cocasse et la Titanide avait presque oublié tous les ennuis qui menaçaient l’Olympe, le monde, les relations entre ses enfants et son époux…

Les humains étaient vraiment tous plus étranges les uns que les autres. Capables des plus grands sentiments, des pires actes et de plus grand dévouement. Ils restaient une énigme pour la belle Dame…

Evidement, la Titanide était flattée de tant d’attentions et même si elle n’était pas Aphrodite, les compliments ne la laissaient pas indifférente et Ikki, malgré les apparences, s’en sortait très bien.
C’est alors qu’il rougit… Et cette manière la laissa charmée et amusée. Le pauvre faisait des pieds et des mains pour ne pas vexer Rhéa et tenter de la faire patienter encore un peu, le temps qu’Athéna ait terminé avec Jonas… Mais cela durerait combien de temps ? Allait-il s’occuper d’elle tout le temps qu’il faudra ? La Déesse l’espérait secrètement. Car s’il y avait bien une chose qu’elle adorait, c’était qu’on s’occupe d’elle et ces derniers temps ce genre d’attentions étaient devenues rares…


« Pour tout dire, je ne connais rien aux belles manières. Pardonnez-moi. Je suis Ikki du Phénix, Chevalier de bronze de la garde d'Athéna. Je ne crois pas que vous soyez venue avec de mauvaises intentions, et je suis sure qu'Athéna, dès qu'elle le pourra, viendra vous rejoindre. Cependant, mon offre tient toujours, je peux vous accompagner jusqu'aux jardins où vous serez bien plus à l'aise pour attendre que dans l'austère demeure d'un guerrier, même celle de Mû du Bélier. »

Elle appréciait sa franchise et restait des plus amusée. Aussi, elle n’attendit pas avant de venir prendre le bras du chevalier en passant sa main par le dessous pour reposer la seconde sur le poignet du jeune homme. Dans son mouvement gracieux, les voiles blancs viennent voler derrière elle en se torsadant sous le déplacement des jupons de satin, ses longs cheveux éburnéens volant sur ses épaules dénudées et caressant l’armure du chevalier de bronze avant que le sourire de la Reine ne viennent enjoliver les lèvres de rosées.

Et bien cher chevalier du Phénix, j’accepte votre invitation avec plaisir. Allons donc nous promener dans le jardin.

Ce sont les seuls mots qui franchir le pas des lèvres de la jeune femme tandis qu’elle était accrochée au bras de ce chevalier, déjà prête à partir.
avatar
Rhéa
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques
Modératrice et Mère des Dieux Mythologiques Antiques

Féminin
Nombre de messages : 364
Age : 33
Ordre : Déesse Ancestrale
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 07/11/2005

http://ochrysalideo.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  EX Ikki du Phénix le Dim 8 Jan - 4:54

La déesse aux yeux pers va crucifier le Phénix qui est déjà perdu. Las, elle le prend à contre-pied, et sans attendre vient s'appuyer sur son bras pour que le Saint de Bronze la guide jusqu'aux jardins du sanctuaire. ikki, sans combattre vient de remporter une de ses plus terribles batailles. Il respire... Rhéa irradie de lumière et d'or. Il émane d'elle un parfum envoûtant et indéfinissable qui tourne la tête au guerrier peu aux faits de ces choses. Le ballet de soie de ses robes et de ses voiles effleure le chevalier. Et ses cheveux au rythme de ses pas, volent comme une cascade d'or. Son cosmos est incroyable et ikki le ressent jusqu’au tréfonds de son âme. Le lac de lave brûlante qui dort au fond de sa conscience, s’éveille lentement, le phénix de feu tend son cou gracile. La voix chaude et lointaine de Rhéa réveille Ikki, qui décidément se laisse trop aller à la contemplation.

"Et bien cher chevalier du Phénix, j’accepte votre invitation avec plaisir. Allons donc nous promener dans le jardin."

Reconnaissant, Ikki sourit à la déesse, la tension dans le temple redescend. Rhéa se laisse guider vers la sortie de la maison du Bélier avec une grâce parfaite. Phénix est surpris d’être parvenu à ses fins. En tout cas, les choses semblent s’annoncer sous un meilleur jour. Il lui reste à s’occuper de la Dame. Ce qui n’est pas une mince affaire. Contre mauvaise fortune, bon cœur, le Phénix n’oublie pas non plus l’urgence de l’instant. Le monde tremble et vacille. Et le Sanctuaire semble aimanter trop de convoitises... Il se ressaisit et se tourne vers son ami Hyogha avant de disparaître.

« J’accompagne la déesse jusqu’aux jardins. N’hésite pas à m’appeler si il se passait quelque chose... Je serais près ! Mon serment va à Athéna, déesse Rhéa, j’aurais plaisir à vous accompagner aussi longtemps qu’elle ne m’appellera pas. Adieu, mon ami. »

Ils sortent et la majesté de rhéa illumine même le Chevalier du Phoenix. Sur le pas de l’entrée du temple, ils sortent de l’ombre et font face aux falaises d’ocre de la Grèce qui plonge dans des mers azuréennes. Ce bref instant d’éternité, au bras d’une déesse, Ikki le goûte comme une plage reposante avant que les nuées et la tempête ne se déchaînent

(hrp : je te retourne le compliment, tu incarnes superbement la déesse mère des dieux... mode joke - Attends, tu crois que cro nous regarde ??? Eh, je ne veux pas d’ennuis. - Je poste dans l’entrée la suite.)
avatar
EX Ikki du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Nombre de messages : 125
Ordre : Chevalier d'Athéna (NIVEAU I)
Date d'inscription : 27/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Approche de Rhéa ne saurait se faire plus attendre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum