Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Saga des Gémeaux le Lun 24 Oct - 13:23

Il aimait sentir les caresses du zéphyr vespéral taquiner sa peau, dénerver son corps. Rares moments de paix qu'il chérissait plus que tout autre et qu'il savait apprécier plus que tout autre.

L'inquiétude le gagnait pourtant. Athéna était partie à la rencontre d'Hadès en quête d'une improbable et néfaste alliance, insistant bien sur son désir d'y accéder seule, sans escorte, signe de sa bonne foi. Le maître des Enfers se montrerait-il aussi clair et probe envers elle ? Rien n'était moins sûr.

Il aurait quand même souhaité que l'un d'eux ait eu le droit de l'accompagner.


Peut-être qu'elle n'a plus besoin de vous ?

Quelques bribes de mots vinrent lui brûler le crâne. Il fallait les ignorer, ne jamais les écouter.

Athéna est-elle vraiment ce que tu crois ? Comment pourrait-elle avoir confiance en toi ? Toi qui lui a fait tant de mal dans le passé ? Peut-être qu'elle ne t'a pas pardonné, qu'elle ne te pardonnera jamais ? Reconnaîs que tu n'es pas très équilibré ! Tes amis te fuient, ils ne veulent pas de ta compagnie, peut-être qu'ils ne sont pas tes amis, qu'ils complotent derrière toi, pour se rapprocher d'Athéna. Tu devrais prendre garde à toi.

Il toussa; crispé par une sévère migraine. Ne pas lui donner la réplique, l'ignorer oui, l'ignorer.

Ses mains tremblantes comprimèrent sa tête, dans l'espoir de stopper les assauts répétés explosant à l'intérieur de son crâne.

Le bouclier de la justice d'Athéna, porté par Seiya, au moment de la terrible bataille du Sanctuaire, l'artefact divin destructeur de son mal alors que son double résistait, toujours, encore et toujours, continuant de le harceler, en l'absence de la maîtresse du Sanctuaire.

Saga comprenait qu'éloignée d'Athéna et de sa bienfaisante cosmo-énergie, sa part sombre reprenait vigueur et pouvoir dans le combat perpétuel l'opposant à son côté pur. Privé de l'aura protectrice, la chute vers les tréfonds du mal fourbe au coeur noir se répétait chaque jour. Résister, résister jusqu'à la folie mais résister, prière inutile peut-être mais prière quand même.

Les paumes de ses mains plaquèrent le mur du fond. Il cherchait sa respiration entre deux crises névralgiques paralysantes. De la sueur coulait sur son front et le long de son visage se mêlant aux pleurs et aux larmes, tristesse et solitude d'un coeur qui saigne, impuissant face à la poigne noire et griffue qui le serre, qui l'étouffe, qui le tue.


Lutter contre moi ne t'aideras pas. Abandonne-toi à mon pouvoir; cesse de nier l'évidence. Je suis la vérité et ils sont le mensonge. Si tu n'y prends pas garde, ils vont te punir alors que tu pourrais les tuer tous, grâce à moi.

Tais-toi ! Tais-toi ! Tais-toi !

Tu y perdras jusqu'à ton âme mais qu'en ont-ils à faire ? Ils te menaçent, ils souhaitent ta mort en secret. Ils ont peur de toi parce que tu es bien plus puissant qu'eux. Ils craignent que tu prennes leur place car ils te savent beaucoup plus fort

Vas-tu te taire maudit ! Je ne t'écoute plus !

Une partie du mur aux pavots de marbre explosa au moment ou Saga, ivre de rage, le transperça de son poing.

Vas-tu me laisser en paix; ça ne cessera donc jamais.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Virgo no Shaka le Lun 24 Oct - 13:25

Ascension et chute, éternellement, sans fuite ni arrêt du temps. Béni par une concentration ultime, Shaka conservait toujours son libre-arbitre, porté par la conscience de son propre esprit qu'il savait exister.

Entre deux mondes, la frontière séparant la folie, du néant, de la lucidité chérissait sa fragile ténuité. A chaque instant d'inattention tout menaçait de basculer pour ne jamais plus renaître.

Pétrifié dans la posture ancestrale du scribe des temps absolus, Shaka devisait entre les tourbillons perturbants de son esprit conscient et celui de sa raison, bombardée par les messages dévastateurs du vertigo des dimensions et de l'espace. A tout prix, interrompre le cycle et s'en extraire. ainsi s'affichait l'unique maxime à exaucer.

Frapper et trouver une brêche dans un univers dénué de repères et multipliant des centaines de circonvolutions s'imbriquant et se déstructurant chaque seconde ou encore bien plus vite, ainsi s'exprimait la volonté et le souhait absolu du plus sage des chevaliers d'Athéna.

D'une seule main, il brandit son chapelet vers la voûte étoilée l'enveloppant en son entier, à la recherche d'une faille ouverte vers la genèse du Malin. Sa bouche ouverte répandit une incantation, silencieuse dans le néant des dimensions mais claquant et rebondissant, telle une boule de flipper dans tout le globe de son esprit.


TENKUUHAJA CHIMIMORYO !!

Invocation des lutins et esprits célestes diaboliques de la terre et de l'eau, flèches spectrales de lumière, se dispersant et s'ouvrant à l'image des pétales d'une fleur, volant à la recherche d'un pendant reflété dans l'ailleurs du Sanctuaire, son ailleurs et celui de ses amis.

A un tic nerveux, les lèvres un instant distordues, s'ajouta une fine goutte de sueur coulant comme le début et la fin d'une vie, sur sa joue soyeuse. Un silence aliénant s'efforça vainement de perturber ce qui lui restait de conscience, puis, un tableau de vive lumière, béni tsunami l'emporta avec lui sur les flots de la liberté.

Les esprits s'étaient engouffrés dans un brèche, réceptionnant un signal et le rejoignant.

L'invisible prison de l'entre-deux mondes vola en éclats dans un total black-out.
Couché sur le sol froid, Shaka s'était échappé de l'impossible et de la folie, sa peau, son sang, ses veines, son coeur, renaissant à la vie au contact merveilleux de la pierre sacrée du royaume de la Terre, sa Terre.

Ramené par un lien vers le Malin grâce au Tenkuuhaja Chimimoryo, sa joie perdit toute lumière, soufflée comme la flamme d'une bougie car...il connaîssait ce temple.
avatar
Virgo no Shaka
Chevalier d'Or de la Vierge de l'Espace-Temps

Nombre de messages : 62
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Saga des Gémeaux le Lun 24 Oct - 13:26

Raaaaaahrrrr !!!!!

C'est une épée à la lame interminable qui s'enfonçait en lui, découpant son crâne sous tous les angles capables d'exister. Cris et grognements enragés gargouillaient dans sa gorge, raclant les infimes parcelles de son âme écorchée mais par endroits encore saine.

Son poing frappa le mur, une deuxième fois, puis une troisième, puis une quatrième, puis...Décharger sa douleur en soulageant sa colère le libérait un peu, infime temps suspendu mais bonheur d'une poignée de faibles et misérables secondes.

Etait-il encore en l'état de pouvoir penser et réfléchir ? Existait-il ? Le pic de souffrance qu'il endurait l'immunisait presque de toutes sensations subies et vécues par son corps alors que son esprit se déchirait en lambeaux. Ses cris sonnaient dans l'espace mais il ne les entendaient plus, il voyageait ailleurs à moins que ce ne soit lui qui...


Il est venu te chercher. Il est arrivé. Il est là. Je t'avais bien dit qu'il viendrait, qu'ils oseraient s'inviter jusque ici pour détruire ton pouvoir. Ne dis pas que je ne t'avais pas prévenu, que je ne t'avais pas mis en garde. Ce n'est pas un ami, il est là pour toi, pour te tuer. Tu peux encore agir et te sauv...

Tais-toi horrible monstre ! Tais-toi ! Tais-toi ! Je ne t'écoute pas alors ferme-là à jamaiiiiiis !!!!!!

Surpris, sur les dents, identique à une bête fauve enragée, prisonnière d'une impasse, il se retourna vers la grande salle du temple des gémeaux, recherchant le chasseur pour le dévorer avant qu'il ne le tue. Il y vit un homme aux longs cheveux blonds, portant sur tout son corps une armure sainte : un chevalier d'or. Il le connaissait mais l'évidence ne lui sauta pas tout de suite aux yeux.

Ami ? Ennemi ? Qui osait s'inviter ? Qui avait l'impudence de souiller sa demeure sacrée ?

Non, arrêter de penser, réfléchir avec les yeux, voilà la meilleure des solutions, la plus reposante, là il ne me harcèlerait plus.

Cet homme, Shaka, le chevalier d'or de la Vierge, oui, lui, son ami. Il était heureux de le revoir avec une envie de lui faire mal et de le tuer aussi. N'était-il pas venu pour ça, pour se débarrasser de lui, il savait que le monstre était revenu, mais comment ?


Non, non, non. Je ne dois pas penser ainsi. Tu n'obtiendras rien de moi démon, tes prières resteront sans résonnance; va rejoindre le diable que tu sers si bien. Plus jamais tu ne feras de moi ta victime et toujours tu perdras contre ma volonté.

Shaka !


Courant vers lui, Saga s'inquiétait pour son ami. Des pensées le hantaient, pourquoi ici, pourquoi lui, comment ?
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Virgo no Shaka le Lun 24 Oct - 13:27

Quelques secondes suffirent à Shaka pour reprendre contact avec le monde réel. Ni colère, ni joie, unique et prompte incertitude navigant dans son coeur, la seule et l'exception. Son corps charnel se projeta physiquement dans la maison des gémeaux mais son esprit, en proie à l'ambivalence hantait l'unidirection de son âme blessée par les prévisions à venir.

Dans sa main, crissait un nouveau chapelet, différent de celui usité lors de la bataille d'Hadès, alors apte à révéler et compter les étoiles de vie des 108 Spectres. Inconnues demeuraient encore les équations et les destinés signifiant ce nouvel artefact dont l'atavisme ne pouvait puiser que dans les ruisseaux de l'importance et du fondamental, sans jamais négliger le dérisoire et le fugace de toutes vies palpitant en ces mondes multiples. Un baromètre divin, stellaire supra-dimensionnel.

Dans ses tympans résonnaient les pas de Saga, accourant vers lui, torturé par le Malin.
Ce Malin même qui l'avait conduit jusque ici par diffraction de la lumière, dans le reflet de l'appel démoniaque du Tenkuuhaja Chimimoryo. L'ombre dévorant Saga s'était exprimée sans parler, à travers les strates des mondes infinis.

Gravité mêlée de compassion sous pluie de tristesse habitaient le visage et les traits purs de l'enfant de Bouddha. Saga se tenait presque à sa hauteur, l'horreur de son évidente et cruelle souffrance s'aggripait à lui, démon avide de se repaître du moindre sentiment pour en vomir son méphitique pouvoir. Ignoble engeance et perfidie que celle qui vit et se soustrait en vous, en chacun de nous, mais en lui plus que tout autre.

Volant, gigotant dans sa main, le chapelet chauffait une paume de justice et de paix, en prévision de danger. Shaka le sentit et le coeur des humains plonger avec lui dans l'abysse des démons surgissant d'innombrables galeries, essaim de mort sans émotions ni pitié.


J'aurais sincèrement aimé venir en ces lieux, le coeur léger et l'âme libérée mais il semblerait que mon atterrissage par ici ne soit en rien le fruit du hasard. Je le regrette amèrement.

Bonjour Saga, mon ami. Ta peine me touche par-delà les mots.
avatar
Virgo no Shaka
Chevalier d'Or de la Vierge de l'Espace-Temps

Nombre de messages : 62
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Saga des Gémeaux le Lun 24 Oct - 13:28

Hein ? Qu'est-ce que tu dis ? Je ne suis pas sûr de comprendre.

La joie spontanée, première, avait quitté les traits de Saga pour se laisser posséder par l'incrédulité, saupoudrée d'un soupçon de méfiance.

Je te l'avais bien dit. Il est venu pour toi. Il sait qui nous sommes. Il en veut à ta vie. Tue-le avant qu'il ne le fasse lui-même. Tu es bien plus puissant que lui alors prends les devants, ne te laisse pas surprendre. Il est encore temps pour toi de me laisser agir.

Des rides étoilées craquelaient sur la peau, signes d'une souffrance masquée, mâchoire serrée; combien il était difficile de résister et de cacher ce mal affamé le dévorant de l'intérieur. Shaka savait, ça ne faisait plus aucun doute; dans son visage flottait la compassion et la pitié, émotions qui écoeuraient Saga, le blessant dans toute sa fierté et son orgueil.

Comment osait-il ? Pour qui se prenait-il ? Jamais il n'avait perdu le contrôle et jamais il ne le perdrait.


Sa venue ici n'est plus un hasard. Cesse de te mentir en niant l'évidence. Il est ici pour toi, pour nous.

Non, non, non, une fois encore, toujours, on voulait l'induire en erreur, le tromper. Shaka était un ami, un grand ami. Il voulait l'aider mais il ne comprenait pas, il ne comprenait rien. Personne ne pouvait le comprendre, personne.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Virgo no Shaka le Lun 24 Oct - 13:29

Mon impromptue venue ici n'est pas le fait du hasard. J'aurais aimé que ce soit le cas mais il n'en est rien. J'en suis désolé et peiné à la fois.

Le Tenkuuhaja Chimimoryo est une technique secrète dont la sphère spirituelle descendue des strates du Ohm bouddhique libère divers démons de la terre et de l'eau. En temps normal, elle m'est utile pour frapper mon ennemi et semer le trouble dans son esprit, pour déchirer les ceritudes de son âme et le plonger dans l'abîme de ses propres et pires cauchemars.

Mais alors que mon être uni se distendait entre deux mondes, j'ai détourné l'emploi naturel de cette attaque céleste à des fins de réceptivité concomitante, pour calquer mon chemin de retour à travers un reflet existant sur notre Terre.

Lâchés à la poursuite d'un lien semblable, les esprits diaboliques se sont acharnés à suivre un parcours de vie répondant à leur nature même : celle du Mal, dissolvant le cycle, en atteignant le début et la fin de toutes choses.

J'ai suivi cette route étoilée et voilà qu'elle me conduit jusque ici, au temple des Gémeaux, vers toi. Je suis désolé Saga mais cela ne peut signifier qu'une seule chose : Cette maison et son hôte plus encore, êtes à nouveau habités par le Mal.

Ce même Mal perçu par les esprits du Tenku, alors attirés par le reflet de leur propre nature au-delà des mondes, et qui m'a libéré vers vous.

L'explication est simple, imposant d'elle-même son triste diagnostic.


Crissement bien connu. Shaka éleva sa relique sacrée devant lui. L'une des perles blanches avait pris une couleur écarlate.

Voici le Chapelet des Constellations. Il figure la voûte universelle de la galaxie ainsi que toutes les planètes, plans et dimensions de l'existence. Il peut croître ou se réduire à l'infini. Chaque perle indique un monde réel ou à venir.

Celle marquée par la carnation du sang signale que le premier de ces mondes s'est embrasé. Lorsque elle sera devenue complètement noire, cela signifiera que ce monde a été détruit.

Je suis désolé Saga mais je ne peux te laisser agir dans ton état. Tu dois te faire soigner.


Aucune animosité ne s'écoulait des paroles sentencieuses, uniquement de la compassion et de l'amitié, promulgant la cure de jouvence générale et non la menace préventive. Survolant les contingences primaires de l'humanité, Shaka ne voguait pas sur les mêmes eaux. Son souhait premier recherchait le bien-être de son ami, et la sauvegarde de leur monde.
avatar
Virgo no Shaka
Chevalier d'Or de la Vierge de l'Espace-Temps

Nombre de messages : 62
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Saga des Gémeaux le Lun 24 Oct - 13:30

Me faire soigner, moi ? Tu as perdu la raison Shaka. Je vais très bien. De quel droit te permets-tu de juger de mon état à ma place ? Mêle-toi de ce qui te regarde, je te prie. Je suis bien assez grand pour prendre soin de moi.

Voilà. Ce que tu redoutais tant vient d'arriver. Tu n'as pas écouté ma mise en garde mais il est encore temps de...

Saga tentait de cacher tant bien que mal, de masquer le mieux possible, les douleurs procurées par sa dualité intérieure; un combat de chaque instant ne lui accordant que quelques faibles secondes ou minutes de répit. Shaka savait maintenant, il était trop tard. Nul homme sur cette Terre ne pouvait être plus perspicace que lui, sa préscience légendaire les surpassaient tous.

Un prophète parmi les chevaliers d'or, éduqué aux faîte des aléas du monde et de ses tendances, bonnes ou mauvaises, pures ou impures. Le monstre ne pourrait se cacher plus longtemps à ses yeux, mais Athéna était revenue, sa déesse, elle le sauverait, oui, elle le sauverait de lui-même.

Perdu dans le vague de ses pensées erratiques, entre prémisses de la démence et conscience de la lucidité, il s'arrêta sur la relique sainte, brandie par son ami et nommée Chapelet des Constellations. Le monde allait changer, il avait déjà commencé à s'auto-détruire par la folie de siens et après.
Quel sort leur serait réservé ? Pourra-t-il les aider ou sera-t'il l'artisan de leur trépas ? Le simple fait de laisser ses pensées l'envahir lui chauffait la tête comme une armada de tisons brûlants.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Virgo no Shaka le Lun 24 Oct - 13:32

Le temps est venu pour ta personne de te sauver de toi-même, contre ta propre volonté si nécessaire. Tu es mon ami Saga, mais aucun d'entre nous ne peut courir le risque d'être happé ou même tué par les penchants de ta maléfique moitié. Ce qui va suivre ne te concerne plus uniquement, il en va de la sécurité de tous, du Sanctuaire et d'Athéna.

Je sais que la présence de notre déesse constitue le remède curatif le plus adapté pour repousser le reflet du démon qui sommeille en toi. Notre vigilance ne doit pas s'en rassurer pour autant. Tu as besoin ou auras besoin de notre aide, alors je t'en prie ne fais pas de folie, c'est bien le souhait insidieux prié par tes entrailles doubles en perdition. Elles t'éprouvent, t'attaquent sans relâche, devisant patiemment sur ta chute prochaine. Reste sourd à leurs perfides injonctions, purifie ton esprit de pensées d'espoir et de vie.

Le Mal qui t'absorbe ne connaît pas la pitié, ni le courage ou la bonté, il ne sert que lui-même, dans la recherche absolue d'une futile et irréelle soif de pouvoir qui le conduira jusqu'au point de non retour, t'enfonçant toi aussi au plus noir d'abysses inconnues dont il est impossible de revenir indemne, et si cela était viable, les séquelles en resteraient irréversibles, même la voie des Dieux ne pourrait inverser ce qui n'est déjà plus.
Laisse-nous être l'instrument de ton apaisement mon ami. J'ai conscience et connaissance de ce que tu es et de ce que tu vis, sache-le, plus que tout autre par ici.

L'univers s'est embrasé, le début du cycle tout autant que sa fin vient d'entamer une révolution galactique que nous devrons tous subir et accepter. Que la paix trouve les chemins de ton coeur. Accorde-lui le droit d'y accéder.


Mélodieuse chanson de paroles au baume de consolation, appliquée sur un esprit en chute, à la recherche de la vérité de son âme contre les griffes de la possession. L'enfant de Bouddha priait pour la quiétude et le bonheur d'un ami perdu entre l'identité d'une proie et d'un prédateur, sans plus savoir à quel saint se vouer.
avatar
Virgo no Shaka
Chevalier d'Or de la Vierge de l'Espace-Temps

Nombre de messages : 62
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Saga des Gémeaux le Lun 24 Oct - 13:33

Je suis touché par ta commisération envers ma personne, Shaka, et je me doute bien que vous vous apprêtez à l'être tous. Mais ça va. J'ai le contrôle. Le retour d'Athéna sera des plus bénéfiques pour évaporer ces mauvais relents qui me tourmentent et n'ont jamais cessé de me posséder.

Mon signe est celui des Gémeaux comme tu le sais, mon étoile est double et rien ni personne ne parviendra à stopper la dualité qui est mienne, depuis toujours. Il n'existe pas de remède pour ce qui ne peut être guéri. Je me dois de vivre avec cette vérité sans jamais nier son évidence.

La Déesse Athéna reste ma meilleure protection contre les menaces de mon autre moi maléfique mais même sans cela, je parviens à le maîtriser, alors arrêtez d'être aussi inquiets tous; je n'ai pas besoin d'être chaperonné et suis parfaitement capable de prendre soin de moi. Je ne représente un danger pour personne et j'interdis à quiconque d'interférer en mon nom et à ma place sur ce qui doit être fait et sur ce que je dois faire. Est-ce bien clair ?

Nous combattrons le mal ensemble mais mes propres souffrances ne concernent que moi et je sens le vide de l'abîme disparaître tout au fond de mon âme. Athéna est revenu parmi nous et mon salut avec elle. Arrêtez de vous inquiéter pour moi .Je ne représente pas la menace que tu te plaîs à dessiner. Les astres ne détiennent pas toutes vérités.

Je ne laisserais personne décider à ma place. On ne me traite pas comme un enfant pestiféré qui ne comprend pas ce qui est et ce qu'il représente. Comprenez-le bien.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Virgo no Shaka le Lun 24 Oct - 13:34

Shaka ne se départissait jamais de son équanime sérénité.

Le Tenkuuhaja Chimimoryo est aussi appelé le Chasseur de Démons. Il en est impossible de nier l'évidence. Le Mal est dépisté là où il se trouve.

Je cherche aussi bien à te préserver de toi-même Saga mais aussi à assurer notre sécurité mutuelle, à tous.

Et je suis prêt à te faire confiance quand tu me déclares sans fard, posséder le contrôle de ta dualité, mais je ne peux exclure, et tu me comprendras, que cette monstrueuse part de toi-même nous menace tous et dans cette perspective, il est logique que nous, tes amis, garants de la sécurité du monde, puissions nous arroger le droit d'intervenir et de juger.

Et ce, même si tu t'ingénies à refuser notre soutien. Nous t'aiderons contre ton gré si cela est nécessaire car l'ordre du monde et sa révolution ne peuvent attendre ni permettre d'être frappés en leur propre sein.

Accepte d'être aidé et consens à être écouté. Notre survie est aussi fragile que l'équlibre d'une goutte d'eau glissant sur une feuille, lors de la rosée du matin.

Le choix t'es donné mais la liberté totale t'es impossible et tu le sais. Athéna masque ton mal, par sa radieuse présence mais ça ne durera pas éternellement, cela aussi tu le sais, mon ami.
avatar
Virgo no Shaka
Chevalier d'Or de la Vierge de l'Espace-Temps

Nombre de messages : 62
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Saga des Gémeaux le Lun 24 Oct - 13:36

Vous voulez me sauver en me privant de mon libre-arbitre ? Voilà qui est bien ironique.

Je sais bien que vous êtes effrayés à l'idée que je me mette à vous poignarder dans le dos dans le cas où ma maléfique moitié prendrait le dessus, mais personne ne peut s'approprier le droit de décider à ma place.

Je suis prêt à vous faire une fleur. Si mon double me domine, vous pourrez me tuer. Je vous en donne l'autorisation.

En attendant cette peut-être possible évolution, ayez l'amabilité de me laisser tranquille. Je vous le demande et si vous êtes vraiment mes amis, vous respecterez ce choix.

Je suis las de tes discours Shaka et je n'ai pas envie de subir tes avertissements moralisateurs plus longtemps. J'en ai assez entendu.

Ôte-toi de mon chemin maintenant; j'aimerais passer.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Virgo no Shaka le Lun 24 Oct - 13:38

L'enfant de Bouddha s'écarta pour ouvrir la voie à son ami.

Mes conseils n'ont pas valeur de sermon, Saga. Tu es libre d'agir à ta guise. Je voulais juste t'avertir de ce qui allait venir, porté par les chants de l'inévitable.

Les requêtes divines m'appellent sous d'autres cieux et je me dois donc de te laisser. Je te demande juste de réfléchir à notre petite discussion.

Le Mal va bientôt s'abattre sur la Terre comme jamais. Une expérience unique, atroce et dépassant toute anticipation.
Il va converser avec ce qui vit en toi et tenter de l'en extraire à tes dépens. Fais donc bien attention.

Que tu le veuilles ou non, notre vigilance envers ta personne sera des plus dévouées.

Je vais te quitter maitnenant, en espérant te revoir ici peu, dans de meilleures conditions.

Je ne te dis pas au revoir mon ami, mais à bientôt.

Veille bien sur toi. Nous ne serons pas loin.
avatar
Virgo no Shaka
Chevalier d'Or de la Vierge de l'Espace-Temps

Nombre de messages : 62
Ordre : Chevalier d'Athéna
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réminiscence : ce monstre qui vit en moi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum