Chemin des Illusions ou voix de la raison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Byron le Mar 18 Sep - 8:24

Cap Sounion de nos jours, par un bel après midi d’été, alors que la rosée du matin était à peine évaporée, un homme en quête de réponses s’avança le long d’une vaste jetée. La côte caillouteuse aux extrémités sinueuse et découpée était la dernière destination pour les repentis et les ennemis d’Athéna condamnés à mourir noyé dans cette prison où seule la mer salée pouvait s’engouffrer. C’est ici, que la destiné de Byron allait commencer. Le jeune homme qui avait tout laissé derrière lui ainsi ses parents qu’ils aimaient tant mais qui dont les projets arrangés avaient fini par l’étouffer, s’était juré de devenir le meilleur chevalier.

Etre un simple saint, ne l’intéressait point. Il voulait prouver non seulement sa bravoure et une dévotion sans égale pour la déesse Athéna, mais au fond de lui, une chose le martelait sans cesse l’esprit, le pouvoir. Un homme tout autant craint que respecter pour ses idées. Cette facette enfouie en lui, lui-même ne la connaissait pas. Byron savait que lui seul pouvait découvrir sa véritable nature, celle qui le ferait chevalier.

Il fixa alors l’horizon, son regard semblait ailleurs, il sentait autour de lui que l’air ambiant était de plus e plus palpable, comme ci sa vie allait changer radicalement. Un frisson traversa soudainement son corps, oui son âme tourmenté allait bientôt s’ouvrir sur le nouveau monde. Mais quel avenir les dieux olympiens avait réservé à notre jeune héros. Les nuages qui commençaient à assombrir peu à peu le ciel dégagé auguraient-il d’un mauvais présage ?

Me voici enfin arrivé au bout du chemin. Le sanctuaire d’Athéna se trouve non loin d’ici, des épreuves difficiles m’attendent, mais je suis prêt à m’entraîner dur pour arriver à mes fins et devenir un saint et servir la déesse Athéna.

Il jeta alors un dernier regard derrière lui avant de poursuivre son chemin et accomplir son destin.

Père, pardonnez-moi de mettre comporté durement envers toi et ma mère. Mais je ne laisserai personne décider de mon avenir. Même si je dois commettre des actes sanguinaires pour en arriver, je serai un guerrier respecté et craint par mes adversaires. J’en fait le serment.

Les heures se mirent à défiler et le temps se dégrada au fur et à mesure que Byron fit un pas. Le climat lourd devint de plus en plus froid et des éclairs frappèrent le sol à chaque progression de notre héros. Subitement, le jeune garçon s’arrêta devant un temple qui lui suscita une grande admiration. Des statues géantes représentants des enfants identiques en tout point arboraient l’entrée de la majestueuse maison. Passé l’émotion et la contemplation de cet édifice monumentale, Byron le traversa sans plus attendre, car il devait trouver rapidement un maître de formation.

Pourtant la traversée de ce lieu lui semblait interminable. Le jeune homme avait l’impression de tourner en rond. Peut être l’atmosphère inquiétante et l’obscurité ambiante amplifiaient chez lui ce sentiment. Mais alors qu’un soupçon de découragement se fit sentir en lui, la lumière du jour s’offrait enfin à notre ami. Oui, aucun doute dans son esprit, il s’agissait de la sortie. Un soulagement de courte durée, certes il était désormais à l’extérieur, mais les traits joyeux qui pouvaient se lire sur son visage devinrent soudainement marqués et prononcés de stupéfaction. En effet à peine le dos tourné, que l’entrée du temple lui apparut. Mais cette fois ci il n’y avait plus une maison, mais bien deux temples qui se dressaient face à lui.

Malédiction ! Ce n’est pas possible, est-ce l’ouvre de mon imagination ? J’étais pourtant certain d’avoir franchi ce lieu et voilà maintenant que deux obstacles se retrouvent face à moi. J’ignore ce que tout cela signifie, mais je dois rester sur mes gardes.

Toute cette mise en scène n’est peut-être que l’œuvre d’un seul homme finalement. Si tel est le cas, cet individu doit posséder des pouvoirs extraordinaires.

Je ne peux pas croire qu’il existe quelqu’un sur cette terre capable d’une telle prouesse. Je dois redoubler de vigilance, mais peu importe, je franchirais ce temple et nulle ne m’en empêchera !


Byron se dirigea à grandes enjambées alors en direction du temple de droite. Essoufflé, il s’arrêta un instant, un étrange climat oppressant semblait régner à cet endroit. Un air malsain et hostile palpable semblait entourer le jeune homme. Celui-ci avait l’étrange impression d’être observer, encore le fruit de son imagination ou l’œuvre d’un plaisantin ? Qui pouvait donc vouloir ainsi lui barrer la route et lui empêcher d’accomplir son destin ? Nul doute que Byron n’allait pas tarder à le savoir.
avatar
Byron
Aspirant au titre de Chevalier d'or des Gémeaux

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 15/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Saga des Gémeaux le Mar 18 Sep - 14:46

Le plafond se nappa bientôt d'une magnifique voûte étoilée, s'écoulant tel un drap de soie stellaire sur toute la surface marbrée du temple.

Alors, l'obscurité se densifia, avalant les strates de lumière qui jouaient alors à couper les colonnes opaques et ténébreuses.

En moins de quelques secondes, la nuit recouvra le temple puis ce fut le jour éclatant comme un soleil perforant la rétine.

Le temple avait quand à lui totalement disparu, laissant place aux terres brulées et rocailleuses de Grèce.

Au milieu du silence écrasant, une voix déversée du ciel lui-même amplit tout l'espace, provoquant de faibles mais sensibles ondes sismiques sur le sol de pierre.


Ainsi, te voilà.

La décision que tu as prise en investissant ces lieux sera la plus importante de toute ta vie car peut-être la dernière aussi.

J'espère pour toi que tu ne me feras pas perdre mon temps.

Sinon je me verrais obligé de mettre un terme à tes souffrances moi-même et il serait préférable de l'éviter.

Sache que j'accepterais tout retrait de ta part. Il n'y a pas de honte à cela.
Ce que tu t'apprêtes à subir dépasse de loin tout ce que tu peux imaginer et même au-delà.

Il vaut mieux parfois renoncer dans l'intelligence que mourir dans la stupidité.

Nombreuses sont les personnes qui se rêvent grandes et puissantes mais peu le deviennent.

Présente-toi à moi maintenant !


Brusquement, sans aucun signe annonciateur, une colonne de lumière dorée explosa alors face au jeune homme, s'évaporant peu à peu pour libérer de sa gangue magnifique une ombre à l'allure altière et au pas majestueux.

Il fut autrefois l'un des plus grands, l'un des plus nobles chevalier d'Athéna.

Aujourd'hui, il était devenu l'un des surpuissants Demi-Dieux composant sa garde céleste.

Son armure de cristal divin en témoignait, pure et lumineuse comme une goutte d'eau opaque, elle était constellée de rehauts d'or et d'argent, avec des nuances chromatiques azur et émeraude, suivant le parcours des rayons du soleil glissant alors sur toute sa surface.

La chrysalide du chevalier d'or avait laissé la place à un papillon de protection divine.

L'ironie du sort voulait que finalement, Saga soit devenu un Dieu, véritablement, alors qu'il avait ambitionné ce statut démesuré toute sa vie durant, alors que le Mal rongeait ses entrailles et asservissait son esprit.

Le mortel avait été supplanté par l'immortel, au nom d'Athéna.

Arrivé à la hauteur du jeune homme, il le dévisagea sans laisser paraître la moindre émotion, telle était l'apanage des Dieux, voilant la richesse insondable de leur nature sous une apparence charnelle et humaine.

Sa longue chevelure aux reflets bleutés s'écoulant sur ses épaules, son regard cristallin vous donnant l'impression de basculer vers l'ailleurs, vers une autre dimension, pour vous y perdre à tout jamais, étaient autant de signes distinctifs de l'efficiente majesté émanant de cet être ineffable.

Le plus terrifant était que son cosmos lui-même, totalement maîtrisé, s'enfonçait dans des tréfonds imperceptibles, tel le serpent tapi dans l'ombre, prêt à frapper à tout moment.

Mëme sans cela, sa présence seule étouffait toute l'atmosphère.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Byron le Ven 21 Sep - 11:24

Un calme inquiétant semblait habiter ce lieu mystérieux. Tout autour de Byron paraissait éphémère, il avait sur l’instant perdu toute notion de réalité comme si son esprit était manipulé par une force invisible. Puis une chaude lumière inonda le dôme jusqu’à éblouir le jeune Athénien.

Les ombres se dissipèrent peu à peu, sous l’effet des ondes cosmiques engendré par une mystérieuse entité qui s’avança peu à peu vers le jeune apprenti à la fois surpris et excité en présence de l’inconnu dont les dégradés de plus en plus prononcés laissaient entrevoir les traits d’un homme aux yeux bleus azurs et à la coiffure rebelle dont la teinture semblait se confondre avec l’océan.

L’inconnu arborait un kamui ornée d’or et de diamant dont le scintillement ne laissa pas indifférent Byron. Signe que l’homme qui se dressait face à lui, était une personne de haut rang. Une incroyable puissance semblait émaner au plus profond de lui. Puis il s’approcha doucement de notre jeune ami.

Lui, bien que son attitude menaçante et méfiante était de plus en plus palpable, reste de marbre devant l’arrogance et les menaces de son vis-à-vis. Non, bien au contraire, bien qu’il éprouvait un certain respect à son égard, il n’était pas question un seul instant que Byron rebrousse chemin.


Je suppose que tu dois être le maître des lieux. Je comprends ta méfiance à ton égard. Sache, que je n’ai aucune raison de me battre contre toi. Par contre j’emploierai la force si tu m’y oblige. Vois-tu si je suis parvenu jusqu’ici, c’est dans le but de devenir un chevalier d’Athéna et j’y arriverai par tous les moyens.

Même si le sang doit couler de mes mains, nulle ne m’empêchera d’accomplir mon destin. Enfin pour ta gouverne, ce n’est pas dans mon habitude de me présenter, mais puisque tu incite, je vais te le dire.

C’est alors que Byron fit un pas, passant de l’ombre à la lumière, l’éclat cosmique créé par le chevalier à l’armure d’opale, laissa apparaître une forme recouverte d’une étoffe déchirée et recouvrant tout son corps. Un masque dissimulait son visage et un voile recouvrait à peine ses longs cheveux couleur lavande.

Puis d'un geste gracieux, il retira son masque de ses doigts délicats. La luminosité dessina alors progressivement chaque trait et contour du visage de Byron. Sa joue droite balafrée laissait entrevoir la trace d’une blessure profonde. Ses traits marqués montraient qu’il était déterminé. Puis enfin on pouvait lire en ses yeux noirs, un mélange de haine et de compassion. Ses lèvres fines et gercées se mirent ensuite en mouvement et l’écho une voix caverneuse et autoritaire vint frôler les tympans du mystérieux guerrier.

Mon nom est Byron. Souviens-toi de ce visage, car il te hantera jusqu’à la fin de tes jours. A présent, tu connais mes intentions, m’aideras-tu dans mon initiation ou devrais-je te donner une leçon pour mettre fin à tes illusions ? Le choix te revient de droit. Mais quelque chose me dit au fond de moi, que j’ai beaucoup à apprendre de toi. J’ai besoin d’un mentor, qui puisse m’aider à libérer et à canaliser les pouvoirs enfouis en moi.Mais je n’arrive pas à maîtriser cette haine que je ressens.

Je voudrais plus, cependant je sais que la déesse olympienne désapprouverait. J’ai toujours été fasciné par le pouvoir et j’ai besoin des conseils avisés d’un chevalier expérimenté. Aussi, j’ignore encore pourquoi, mais j’ai l’impression que je ne suis pas si différent de toi. Je me trompe ou ai-je réveillé un semblant de vérité ?

Une légère brise vint interrompre un moment la conversation. Le vent souffla sur le corps meurtri de notre héros. Puis le mistral tournant, balaya sa longue coiffure satinée. Il resta muet ainsi pendant un bon moment. Il attendait une réaction sans toute fois baisser son intention. La seule chose dont il était certain, c’est que son destin allait être sceller et que rie ne pourrait y remédier.
avatar
Byron
Aspirant au titre de Chevalier d'or des Gémeaux

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 15/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Saga des Gémeaux le Sam 22 Sep - 14:36

Le regard impérieux aux yeux d'azur s'embrasa sans ciller, tout juste suivi d'un sourire emporté par un soupçon de condescendance divine.

Et bien quelle impudence, quelle prétention !

J'ignore si il s'agit d'une sincérité absolue ou si tu es foncièrement stupide mais je te conseille vivement de changer d'attitude et de réprimer ton impétuosité.

Si c'est ainsi que tu envisages de servir Athéna alors tu n'as vraiment rien compris et je ne pense pas que tu ais le coeur ni la foi suffisants pour le faire.

Dans un tel un cas, tu peux immédiatement reprendre le chemin par lequel tu es venu.

Il est normal d'être impétueux, voire même agressif dans le bon sens du terme mais tout en toi respire haine et colère, et cela n'a rien à voir avec la simple dualité qui nourrit le cosmos de ta constellation protectrice.

Ce n'est pas aussi simple.

Tu ne penses pas comme un vrai chevalier doit le faire. Tu vois la toute puissance à travers la satisfaction de tes intérêts personnels, des pulsions de ton ego.

Même le plus puissant guerrier de cet univers est et sera toujours remplaçable.

Tu es une arme mise au service de la Déesse Athéna, pour la protéger, rien de plus et tu es soumis dans l'éternité à accomplir ce devoir. Telle est la tâche d'un véritable chevalier d'or.

On ne te demande pas de penser ou de réfléchir à ton avenir mais d'agir pour ce qui est juste.

Ta vie comme celle de n'importe quelle chevalier n'a pas la moindre importance du moment qu'elle est toute entière orientée vers la dévotion envers ta souveraine.

Je sais moi-même ce que signifie dévier de "sa trajectoire" mais toutes ambitions de cette nature, ne pourront être réprimées que d'une seule manière : la mise à mort immédiate.

Et si tu es définitivement perverti par le Mal qui te ronge, alors en signe de bienveillance et d'Amour à l'égard de ta Déesse, tu devras éviter que je me salisse les mains, et provoquer toi-même ton trépas dans la tombe.

La gloire par la puissance, par l'ego surdimensionné est certes grisante quand l'esprit bascule entre deux désirs mais si la possession se fait trop forte, tu devras te suicider et mettre fin à tes jours.

Si tu t'y refuses alors moi ou un autre dieu s'en chargeront.

Car nul ne doit jamais faire le moindre mal à Athéna. Porter la main sur elle maudira le coupable jusqu'à la fin de ses jours.

Et tu peux me croire, même la plus noble des rédemptions n'effacera jamais les tâches laissées par le passé.

La Mort elle-même peut-être une paix méritée pour, qui sait, une renaissance purifiée.

Lorsque tu auras connu la véritable souffrance, tu sauras à même de comprendre.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Byron le Dim 23 Sep - 10:55

Les propos du divine saint laissa de glace le jeune grecque. Sa fierté était entamée, lui qui n’avait aucune limite à ses projets au point dans devenir mégalomane, pris conscience que la quête du pouvoir serait longue avant de diriger le monde à sa façon.

Dévoiler ainsi sa façon de penser risquait de tout gâcher. Agir avec prudence et intelligence, c’est tout ce qui lui restait à faire. Son obsession à devenir le plus puissant chevalier d’Athéna pouvait se révéler dangereuse et conduire son âme dans les ténèbres pour l’éternité.

Faire le vide autour de lui était nécessaire, c’était un homme de bien mais sa sensibilité apparente avait du mal à dissimuler une personnalité violente et trouble. Beaucoup de mystères entouraient Byron, il n’aimait pas parler de son passé. Sans doutes la crainte que des mauvais souvenirs ressurgissent au plus profond de son cœur meurtri.

Il préférait transformer sa souffrance en un certain esprit de vengeance, et prouver à tous ces détracteurs qu’il pouvait devenir un guerrier accompli. Laissant ses ambitions de côtés, il écouta attentivement et analysa chaque mot du chevalier à l’armure d’émeraude et à la chevelure cristalline. Montrant beaucoup de respect, il ne resta pas muet pour autant et afficha la même détermination que lors de sa présentation.


Il est vrai que ma froideur peut te faire peur. Mais quelque soit ma nature elle n’altère en rien mon jugement. La cause en laquelle je crois est celle d’Athéna. Elle a toujours cru en la justice, et s’est toujours battu pour ces idées. C’est la raison pour laquelle je veux l’aider à rétablir l’ordre et la paix dans ce monde.

Ainsi comme tu la si bien me dit, ma vie n’a peu d’importance, je ne suis que son instrument, celui qui détruira ces ennemis. Je ne crains pas le monde des ténèbres. J’ai suffisamment souffert et j’ai enduré assez d’épreuves pour renoncer maintenant. Je peux comprendre tes doutes, tu vois en moi le mal incarné.

Je peux t’assurer sur ce point, bien que mon âme en un temps fût tourmentée, j’ai pris le destin entre mes mains. Je sais à présent ce qu’il me reste à faire. Mais pour cela, j’ai besoin de ton savoir. Ton enseignement n’altérera en rien mon jugement. J’offrirai ma vie pour Athéna et jamais je n’utiliserai la force à des fins personnels.


Soudain le ton de Byron se fit plus grave et agressif, son regard docile devint virile et ne mâcha pas ses paroles. Ces mots étaient de plus en plus ambiguë et les expressions changeant de son visage engendrèrent un climat malsain. Puis le vent de folie régnant, laissa place à un calme dominant

Maintenant je n’ai que faire de tes sermons, tes menaces ne m’impressionnent guère. Tue-moi, si tu tel est ton choix. Mais je n’ai nullement l’intention de me laisser faire à attendre les bras croisés. Mes ambitions n’altèrent en rien ma façon d’être. Aussi c’est l’esprit libéré que je me présente à toi aujourd’hui.

Chevalier tu as toi-même dit tout à l’heure d’agir et de ne pas réfléchir quelque soit la situation. Crois-tu vraiment que ma raison d’être altère à ce point mon jugement? Quand un gibier blessé pleure car il sent sa mort approchée, j’abrège ses souffrances. Je ne connais pas la compassion, comme tu as pu deviner mon cœur est aussi dur que la pierre. Plus je vois du sang et moins je ressens de sentiments.


Je suis certain que la déesse Athéna partage mon point de vu. Elle ne veut pas de simple soldat, mais d’une machine de combat. Je ne suis donc qu’un pion dans l’échiquier et libre à toi de me guider. Je me soumettrai à tes conseils. La voix pour devenir un saint est longue et semée d’embûches, j’en suis conscient, mais ma détermination n’a jamais été aussi forte.

Je me nourris de la haine des autres et la colère que tu ressens n’est que le résultat des souffrances que j’ai enduré pour en arriver là. Je sais que cette voix peut s’avérer dangereuse et périlleuse, mais comme je te l’ai dit en entrant dans ce temple, j’ai besoin de quelqu’un pour me remettre dans le droit chemin.

D’ailleurs la froideur de ton accueil, me montre que ton âme un moment donné à dû douté toi aussi ? Je me trompe ? Mais avant d’aller plus loin dis-moi ton nom, je n’aime pas suivre une formation et me battre sans savoir à qui j’ai à faire.
avatar
Byron
Aspirant au titre de Chevalier d'or des Gémeaux

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 15/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Saga des Gémeaux le Mar 25 Sep - 13:14

Rien ne m'oblige à te le dire mais puisque tu souhaites tellement le savoir, sache que je suis le Dieu des Gémeaux et que je fus autrefois le chevalier d'or de ce même signe.

Nous mesurerons donc ta réelle dévotion envers Athéna au rythme de ta formation.

J'espère pour toi que tu sauras conjuguer les mots aux actes car il y a un immense fossé entre les deux, comme tu pourras t'en rendre compte.

Ne deviens pas chevalier d'or qui veut !

Je serais ton maître ou ton bourreau, et même sûrement les deux parfois.

Quant à toi, tu réussiras ou tu mourras. Il n'y a pas de peut-être, ni d'autre alternative. Si tu t'engages ici, tu sais donc à quoi tu t'exposes.
Combattre pour sa survie est le meilleur moyen d'éprouver la capacité à gérer la pression chez une personne.

Seuls les plus forts, les plus farouches, les plus déterminés y parviennent. Les autres n'ont pas leur place en ces lieux saints.
Tiens toi le pour dit !

Obéis-moi scrupuleusement, même si tu en viens à me haïr de toutes tes forces par moments, alors peut-être parviendrons-nous à faire quelque chose de toi.

Tu seras seul capable d'apporter une réponse à cette interrogation ou à ne jamais en trouver de solution.

Et je te serais gré de faire preuve d'un peu plus de déférence à mon égard.
Tu n'es pas mon égal et tant que ça ne sera pas le cas, si jamais ce jour arrive, tu devras te soumettre à mon enseignement, de la manière la plus absolue.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Byron le Mer 26 Sep - 3:35

Une curieuse atmosphère semblait dominer ce lieu majestueux. L’homme à l’armure scintillante fort de son expérience s’entretenait avec beaucoup de méfiance. La détermination de Byron suscitait un mélange d’admiration et d’interrogations.

Le jeune Grec avait du mal à cacher ses ambitions, devenir un guerrier respecté et craint rongeait ses pensées. Cependant son subconscient reprenait le dessus et c’est dépourvu de préjugés et énormément d’humilité qu’il leva le voile sur ses intentions.

Montrer le moindre doute, laissé deviner un trouble au plus profond de son être, pouvait le faire disparaître à tout jamais. Faire le vide dans sa tête, était le seul échappatoire qui lui restait. Seule une attitude exemplaire pouvait le sauver.

Bien plus que son enveloppe charnelle, c’est tout son être qui ne devait faire qu’un. Libéré de ses vieux démons, ses propos exprimèrent sa détermination. Les sons de sa voix grave et caverneuse devinrent plus douce et généreuse au fur et à mesure de la conversation.


Ainsi tu es l’un des douze maîtres représentant le caste de la constellation des gémeaux. On m’a beaucoup parlé des chevaliers d’or étant enfant. Mais je ne pensais pas un jour que mon chemin croiserait celui d’un saint devenu divin de surcroît.

Je ne m’étais donc pas trompé en affirmant que le maître de ses lieux, devait posséder une puissance défiant l’imagination. Non seulement je peux sentir les vibrations de ton aura parvenir jusqu’à moi, mais tu m’as également prouvé que tu étais passé maître en matière d’illusion.

Je comprends à présent pourquoi j’ai eu beaucoup de difficulté à avancer dans ce domaine sacré. Soit, dieu des gémeaux, je suis prêt à endurer mille souffrances si nécessaire, mais comme je te l’ai dit, plus question de revenir en arrière.

Si je dois mourir de tes mains, alors autant me montrer digne jusqu’à la fin. Athéna se fiche bien de ma vie, elle n’en a nulle besoin, seulement d’un chevalier déterminé à vaincre ses ennemis.

Ma vie ne compte peu comparé à la cause dont je me suis toujours battu depuis mon enfance. Je crois en un monde meilleur, où le sang et la violence sont nécessaires pour que ce monde soit lavé de la corruption et du mal qui le ronge. Je ferai abstraction de mes sentiments pour que la justice triomphe, tu peux en être certain.

Il subsiste un gouffre entre nous, j’en suis conscient mais je ne veux pas de ta clémence ni que tu retiennes tes coups. Seulement de faire ton devoir et de m’enseigner ton savoir.

Si mon âme est pure et ma détermination à son apogée, alors cela signifiera que la déesse Athéna m’aura jugé digne de confiance pour devenir un gold saint. Le cas contraire, ma vie n’aura aucune importance à ces yeux et mon esprit se consumera vers un sommeil éternel sans fin. Je m’en remets à ta science et à ton expérience. Je gagnerai ta confiance et celle d’Athéna, j’en fais le serment.

Byron, mis alors un genou sur le sol en dédale puis s’inclina. Le jeune homme redressa la tête en signe de respect. Son regard empli de compassion ne masquait pas pour autant sa détermination. Se montrer digne et à la hauteur du légendaire gardien du temple des gémeaux était sa principale motivation. Un long voyage allait commencer pour notre héros, celui d’une autre dimension ou la fin de ses illusions.
avatar
Byron
Aspirant au titre de Chevalier d'or des Gémeaux

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 15/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Saga des Gémeaux le Lun 1 Oct - 14:22

Voilà qui est déjà plus digne d'un véritable comportement de chevalier !

Nous verrons si tes paroles se conjugueront à la hauteur de tes actes !
Tâche de ne jamais dévier de cette ligne de conduite ! Rares sont les personnes acceptant la défiance ou l'insubordination voilée, et plus encore lorsque ces mêmes personnes ont un statut de Maître.

Bien sûr, il existe en ce monde des chevaliers capables d'assumer leur orgueil et leur fierté agressive mais leur puissance est telle qu'ils ne souffrent guère la comparaison avec leurs semblables. Ils peuvent donc se permettre d'être ainsi.

Leur échec est quasiment impossible car ils parviennent à absorber la rage de leur ennemi pour s'en nourrir contre lui.

Si ton identité n'a pas grande importance ici, n'oublie jamais qui tu es ni d'où tu viens pour forger ton courage et ta détermination dans les racines même de ta nature. Face à l'inconnu celui qui est sans passé ne peut construire son présent avec avenir.

Tu dois apprendre à puiser en toi ce que nul autre ne pourra y découvrir. Un chevalier prévisible est un chevalier mort.

Médite bien sur ce que je viens de te dire. Tu auras bientôt peu de temps pour accorder une place à la réflexion.

Peut-être souhaiteras-tu même que j'achève tes souffrances d'ici peu !!
Tu es donc prévenu, à partir de cet instant il t'es impossible de rebrousser chemin !!

Tu as accepté ton destin, à toi d'en assumer les conséquences. Je ne saurais être responsable de ta mort car c'est bien toi qui a pris cette cruelle et lourde décision.

Le début ou la fin de tout commence pour toi, dès maintenant.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Byron le Ven 5 Oct - 10:00

Le ton du divin saint monta d’un cran, son cosmos hardent devint de plus en plus brillant au point d’aveugler Byron. Etait-il fou pour faire face à un chevalier d’or ? Non, la vie comptait peu à ses yeux. Il lui fallait prouver sa bravoure et sa détermination à accomplir sa mission jusqu’à sa fin.

L’air impassible, la démarche assurée il avança légèrement afin de montrer une certaine forme d’autorité. Les scintillements de ses pas accompagnèrent le regard vide et froid de notre jeune héros. A ce moment là, ses pensées étaient tournées vers l’avenir.

Bien qu’égaré et perdu au début, Byron fort de son caractère ne se laissa pas si facilement impressionné par l’incroyable puissance d’énergie qui se dressait en face de lui. Comment pouvait-il en être autrement ?

Suivre la voix de la sagesse aurait été une preuve de faiblesse. Non, la seule façon pour lui, était d’affronter la mort et de n’avoir aucuns remords. C’est alors que Byron en guise de réponse au maître des illusions, esquissa un sourire des plus narcissique.


En tout cas tu peux être certain d’une chose, je ferai abstraction de mes sentiments. Je donnerai le meilleur de moi-même et repousserai mes limites jusqu’à son paroxysme. Je ne te demande ni de clémence ni d’indulgence de ta part Dieu des gémeaux. Je n’aime pas ceux qui éprouvent une certaine forme de compassion envers leur adversaire.

L’écrin des yeux du jeune athénien devint alors des plus sombre

Je ne reculerai devant rien, renoncer de ma part serait un aveu de faiblesse et seules les lâches se comportent ainsi. La force, voilà le véritable chemin de la Raison.

Le timbre de sa voix, devint des plus doux et une chaude énergie semblait se dégager de lui.

Montre-moi le véritable pouvoir d’un chevalier d’or, enseigne-moi ton savoir, et tu ne seras pas déçu. Moi Byron je jure devant Athéna d’utiliser ton enseignement uniquement pour une noble cause et non à des fins personnels sous toutes ses formes.

Je combattrai le mal jusqu’au péril de ma vie, cette vie que j’ai de plus précieux, je l’offre à la déesse Olympienne en grâce de ma fidélité et mon hospitalité. Toute ma vie, je sais que je voulais être chevalier et rien au monde ne me fera changer d’avis.

Le seul qui puisse me faire renoncer, ce sont les coups que tu vas me porter seigneur des Gémeaux ! Mais je vois en la souffrance une certaine jouissance, un certain plaisir, C’est la douleur qui me permet d’avancer, sans elle je ne suis rien, et je n'ai aucune chance de progresser si mon corps et mon esprit ne forment pas qu’un seul être.

Je dois oublier le mal et m’en servir pour terrasser tous mes ennemis. Mes poings sont mes seules armes, elle seules me permettront de triompher et d’obtenir l’armure sacrée. Bien, si tu veux bien, abrégeons cette discutions, des actes à la parole, il n’y a qu’un seul pas. Par quoi allons nous commencer ?
avatar
Byron
Aspirant au titre de Chevalier d'or des Gémeaux

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 15/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Saga des Gémeaux le Sam 6 Oct - 5:40

Plus imposante, plus pétrifiante aussi, la stature impérieuse du Dieu des Gémeaux fut traversée par un sombre scintillement, son visage tout entier marqué d'une impassible émotion.

Ces discussions me semblent pourtant bien nécessaires et elles devront s'éterniser jusqu'à ce que je décide du contraire.

Je ne doute pas de ton ardeur et de ta détermination mais tu possèdes, malheureusement pour toi, deux cruels défauts qu'il me semble impératif de corriger : l'impatience et le fourvoiement psychologique.

N'oublie pas que tu ne décides rien et qu'il n'appartient qu'à moi de te former ou non !

J'ai vu des tonnes de prétendants et même de chevaliers animés des mêmes sentiments que toi, et ils sont tous morts aujourd'hui.

Si tu crois vraiment que la Force et la Puissance sont les armes les plus efficaces, alors tu as encore beaucoup à apprendre, énormément même.
Je t'invite donc à méditer sur tout ceci et à apprendre à gérer tes pulsions, à découvrir la patience. En l'état actuel des choses, tu ne survivrais pas bien longtemps avec un tel état d'esprit.

Apprends plutôt à te découvrir toi-même et non pas à te laisser diriger par tes propres désirs ou pensées pulsionnels.

Tu n'es pas prêt à être formé pour l'instant car tu n'as pas accompli le vrai chemin. Tes aspirations tout comme ton attitude se doivent d'être plus mesurées. Tu as encore besoin d'un vécu que toi seul peut découvrir.

Je reviendrais peut-être vers toi si tu y parviens un jour !

Mais peut-être ne nous reverrons-nous jamais. C'est également probable.
Sur ce, j'ai affaire et mon temps est précieux.

Ne vient plus me déranger à moins d'avoir trouvé le vrai chemin qui te conduira sur ce que doit être un véritable chevalier.

Adieu !


Ces derniers propos s'étouffèrent derrière une gerbe d'éclairs dorés nimbant la voute céleste du temple aux deux visages, bientôt suivi par le plus absolu des silences.

Le Dieu des Gémeaux venait de quitter le Monde Terrestre, prêt à réinvestir les arcanes divines du Grand Conseil.
avatar
Saga des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux de l'ère Suprême

Nombre de messages : 58
Ordre : Chevalier des Suprêmes d'Athéna
Date d'inscription : 10/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin des Illusions ou voix de la raison

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum