[Quête de l'épée d'Hadès]Pénétrez dans le Royaume de Déméter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Quête de l'épée d'Hadès]Pénétrez dans le Royaume de Déméter

Message  Sirena no Sorento le Jeu 10 Aoû - 5:26

LE SANCTUAIRE TERRESTRE




Paradis sans équivalent dans le royaume de Déméter où s'étend un immense lac salé. Lieu ou jadis en des temps oubliés se cotoyaient les elfes et les chimères, mais endroit théâtre également de combats acharnés et violents. Le secter du requin en est le gardien, qui sera assez fou pour pénétrer son domaine?


Dernière édition par le Sam 12 Aoû - 8:08, édité 5 fois
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête de l'épée d'Hadès]Pénétrez dans le Royaume de Déméter

Message  Sirena no Sorento le Ven 11 Aoû - 7:42

Le sanctuaire terrestre, territoire appartenant à la grande déesse Déméter à l’entrée de son palais. C’est ici que les secters étaient envoyés pour y suivre leur formation de chevalier. La légende raconte aussi que les hérétiques et les infidèles y furent enfermés. Ceux qui avait provoqué la colère de la déesse des terres cultivées. C’est ici que se finit le voyage de Sardos, téléporté d’une dimension à une autre au biais d’un tourbillon spatio-temporelle dont la puissance du cosmos de son ancien maître Calios l’avait aspiré.

A son réveil, le jeune secter semblait avoir perdu la notion du temps, il ignorait où il se trouvait. En se redressant, Sardos fut frappé par l’inhospitalité de ce lieu peu chatoyant ni même accueillant pour le chevalier qu’il était. Il régnait un climat oppressant et l’odeur de cadavres en putréfaction avait de quoi convaincre les plus courageux de rebrousser chemin. Qu’importe Sardos fit face à son destin et si son mentor l’avait envoyé ici, c’était sans doute pour le mettre à l’épreuve et voir si celui-ci était digne de servir la cause de la déesse des moissons.

Sardos loin de se souciait des multiples dangers qu’il attendait, progressait lentement dans ses couloirs incessants dont les murs étaient recouverts de sang et des traces de combats d’antan, signe que cet endroit était le théâtre d’affrontements incessants. Pourtant le secter du requin devait découvrir le secret de ce domaine dont la haine et la folie humaine se dégageait au fur et à mesure que Sardos avançait. Tout au long de sa traversée, des ossements de secters, anciennes gloires de la déesse Déméter jonchaient le parterre de marbre.

L’atmosphère macabre de ce sanctuaire à l’odeur de chair devenait insoutenable, qu’importe l’odeur de la mort ne faisait pas fuir Sardos qui avait l’habitude de ce genre de scène morbide. Il faut dire que des horreurs, il en avait connu dans sa jeune vie, certes d’un autre genre, mais il savait en quoi s’en tenir. Soudain des vibrations troublèrent la méditation du secter qui se trouva à terre sous la violence des ondes sismiques. En effet sous ses yeux étonnés, il assista à un phénomène des plus inexpliqués.

Les ossements des anciens secter se reconstituèrent ainsi que leur armures légendaires, le champ de ruine dont Sardos ne faisait que survolé était devenue une armée qui se dressait face à lui comme ci elle se tenait prête à affronter l’ennemi. Que cela pouvait-il bien signifier ? Etait ce un défi que Déméter avait envoyé au secter ? Celui ci n’allait pas tarder à le savoir quand un guerrier fantôme s’approcha de lui et se présenta d’un ton menaçant



Qui es tu étranger ? Tu n’es pas la bienvenue ici, tu es au sanctuaire terrestre hanté par les esprits des secters légendaires. Nous te conseillons de rebrousser chemin si tu ne veux pas connaître la plus violente des fins. Bien d’autres avant toi ont essayé de pénétrer cette enceinte sacrée, mais personne n’a réussi jusqu’à présent. Nulle n’a le droit de souiller cet endroit sans l’autorisation de la déesse des moissons, hors tu viens de braver cette interdiction chevalier. C’est un crime passible de la mort, j’espère au moins que tu en ai conscient, n’attends donc pas de notre part que l’on soit clément envers toi. J’espère au moins que tu as une raison valable

Ecoutez, tout ce que je sais, c’est que j’ai été envoyé ici par hasard par Calios le secter de l’hippogriffe alors que je m’entretenais avec la déesse Déméter d’où ma présence dans ce sanctuaire. Je n’ai pas l’intention de rester sagement ici, aussi je vous demanderais de dégager de mon chemin, car secter ou pas, vous n’êtes qu’illusion et je n’ai pas de temps à perdre avec vous de toute façon. Je n’aurai aucun mal à vous réduire en poussière, si j’étais vous, je fuirai au plus vite avant que ma colère ne s’abatte sur vous

Un silence régna alors lorsque Sardos eut finit de faire craquer les os de ses mains, signe qu’il était prêt à en découdre aux moindres signes d’hostilité des soldats fantôme dont l’aura ne semblait pas avoir baissé en intensité malgré le poids des années à errer dans ses couloirs sans fin.
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête de l'épée d'Hadès]Pénétrez dans le Royaume de Déméter

Message  Sirena no Sorento le Sam 12 Aoû - 5:47

Pourtant les explications du secter du requin furent interpréter comme une agression et ils n’appréciaient guère ce genre de leçons de la part d’un chevalier de Déméter dont la seule erreur était de se retrouver ici dans son malheur. Cependant Sardos, loin de se soucier de la gravité de la situation, semblait ailleurs. En effet en repensant aux écrits des anciens et des oracles, ce lieu ne ressemblait pas au jardin d’Eden dont il s’imaginait.

Les récits légendaires décrivirent ce lieu édifié non loin des ruines de l’ancienne Babylone comme le paradis perdu des hommes. L’immense lacs salés qui s’étendait vers l’inconnue était asséché, laissant place à un sol craquelé où les cadavres de prisonniers putréfiés s’entassaient les un au autre pour formé un gigantesque tapis sanguinaire, rien à voir avec la grande étendue légendaire dont il puisait la source au temple de Déméter.

La seule explication rationnelle, c’est que plongé dans son subconscient, il s’était retrouvé dans un monde éphémère où les elfes et les chimères régnaient dans cette terre cauchemardesque. Ah quand le réveil se demandait-il ? Lui dont les voyages spatio-dimensionnels éveillèrent son imagination enfouie au plus profond de son esprit. Sardos savait qu’il devait revenir à lui et il voyait dans ce monde homérique, l’occasion d’utiliser ses pouvoirs fantastiques.

Car bien qu’inconscient, il savait que le seul moyen de voir le bout de se voyage sans fin, était de forcer son destin et de terrasser les fantômes reflets de son passé afin de poursuivre sa destinée. Le secter du requin était loin de se douter en effet que se dressait en face de lui en réalité ses anciens les esprits de ses anciens frères et amis.

Tous avaient été emportés par les flots ou dévorés par des mégalodons et leurs âmes hantaient depuis toujours les pensées du jeune guerrier. Aussi quand les restes mortuaires de ses compères le lui rappelèrent, il fût pris de démence et emporté par sa folie, releva le défi que le destin aussi cruel soit-il lui avait envoyé. Oubliant le chagrin et la tristesse de la scène dont il était témoin, il décida de prendre son courage à deux mains et venir à bout du malin. Il ne voyait que l’œuvre du démon et aucune façon ses anciens compagnons se dressaient face à lui. Sardos devait mettre fin à tout prix à cette supercherie et vaincre cette armée de macabés.


Ecoutez, tout ce que je sais, c’est que j’ai été envoyé ici par hasard par Calios le secter de l’hippogriffe alors que je m’entretenais avec la déesse Déméter d’où ma présence dans ce sanctuaire. Je n’ai pas l’intention de rester sagement ici, aussi je vous demanderais de dégager de mon chemin, car secter ou pas, vous n’êtes qu’illusion et je n’ai pas de temps à perdre avec vous de toute façon. Je n’aurai aucun mal à vous réduire en poussière, si j’étais vous, je fuirai au plus vite avant que ma colère ne s’abatte sur vous

Sardos !!! Notre frère !!! Ainsi tu as survécu tout comme nous, bienvenue en enfer notre frère. Mais pour que tu te matérialises entièrement, tu dois quitter ton enveloppe charnelle afin de devenir comme nous et connaître la paix pour l’éternité.

Taisez-vous ! Il suffit ! Ce lieu n’est pas le sanctuaire terrestre, et vous n’êtes que des spectres issus de mon imagination. Vous dites êtres mes amis, mes compagnons. Désolé de vous décevoir, mais ils sont mort, voilà des années et jamais ils n’étaient des secters au service de Déméter. Tout n’est qu’illusion, ce lieu n’existe pas, ce n’est que l’œuvre de mon ancien maître Calios qui veut me mettre à l’épreuve.

Je commence à comprendre à présent, je ne suis pas dans mon domaine mais encore dans le tourbillon qui doit me mener devant l’entrée du palais. Je suppose donc que j’ai été victime des radiations cosmique de ce tube maléfique. Mais je sais comment sortir indemne de ce monde d’utopie, je dois relever ce défi et venir à vous de mes ennemis. Je vais donc mettre un terme à cette mascarade en balayant ces gardes par un coup fatal. Que l’aileron du mégalodon lacère mes adversaires !!!


Tranchant de l’aileron (attaque silver)


Le secter du requin déploya la véritable nature de son aura cosmique et des ondes maléfiques émanèrent de son corps aux pouvoirs fantastiques. C’est alors que la constellation d’un requin monstrueux se mit à apparaître et à briller de mille feux derrière son dos. Une lumière rouge magenta irradiait alors son shakra. Le secter de Déméter était prêt à donner la mort ou plutôt à chasser les doutes qui le tourmentait et qui lui donnait ses visions macabres.

Mais utopie ou pas, il était tant que le secter du requin scelle le destin de ses ennemis. Il s’élança donc dans les airs, la luminosité de son cosmos donna alors l’impression qu’il s’agissait en réalité d’un gigantesque sélacien aux dents aiguisées, prêtes à frapper sa proie. Illusion éphémère dont la violence de l’attaque était bien réelle et terrassa les adversaires de Sardos. Les soldats fantômes comprirent rapidement leur erreur de jugement et que nulle ne pouvait se moquer du secter impunément.

D’un coup, il lacéra alors ses victimes en les balayant avec une violence inouïe. Leur armure alors explosa en éclat et des soldats, il ne restait plus que des fragments d’os qui gisaient sur le sol argileux. C’est alors qu’un évènement sans précédent se produisit, le décor macabre laissa place à un couloir aux murs de marbre. Sardos avait enfin trouvé le bout du chemin. Le secter du requin avait rêvé, il n’était pas dans au sanctuaire terrestre mais bel et bien devant l’entrée du temple de Déméter. Le doute chassé de son esprit, c’est lentement qu’il se réveilla sous l’emprise de la folie car le comportement de son maître l’avait mis hors de lui.



(Suite, à l’entrée du temple de Déméter)
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête de l'épée d'Hadès]Pénétrez dans le Royaume de Déméter

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum