Quête des 4 chevaliers de l'apocalypse : L'éveil de Poséidon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quête des 4 chevaliers de l'apocalypse : L'éveil de Poséidon

Message  Sirena no Sorento le Dim 6 Aoû - 13:57

Le cap Sounion, prison maritime où furent jadis enfermés les ennemis d’Athéna. Endroit peut hospitalier pour les étrangers qui y furent prisonnier mais qui donnait une vue imprenable sur la mer Egée que les violents courant marins ne cessèrent d’agiter. Les lames de fonds frappèrent avec virulence la paroi du rocher en érosion. C’était le lieu idéal pour tous ceux voulant se balader où qui cherchaient simplement à s’isoler.

Julian Solo, le riche héritier de la compagnie marine du même nom, était de cela. Il avait l’espace d’une soirée, en ce jour sombre pour l’humanité envie de décompresser. Le travail à la fondation et les affaires financières à gérer l’avait fatigué et il cherchait à prendre une bouffer d’oxygène dans cette Terre déchirer par la haine et la folie des hommes. Tout en admirant la beauté du spectacle sauvage qui s’offrait à lui une étrange énergie et les vibrations qui s’en suivirent attira l’attention de notre jeune ami.

L’étrange onde sismique semblait provenir d’un rocher dont une puissante lueur illuminait les alentours. Julian prenant son courage à deux mains, décida d’aller y faire un tour. Il arriva alors prêt d’un mur de pierre qui semblait aussi fragile que l’argile. Pourtant tout semblait indiquer que l’étrange phénomène provenait derrière cette cloison naturelle. Le jeune homme posa alors délicatement la paume de sa main sur le solide édifice, tout en le caressant.



A cet instant, un évènement sans précédant se produisit sous ses yeux. Le mur disparu comme par enchantement, laissant place à un trou béant dont l’obscurité cachait le secret que contenait ce rocher. Puis la lumière de la lune obstruée par les nuages d’été, illumina enfin la salle mystérieuse lorsque le stratus se dissipa. Julian avait du mal à en croire ses yeux au fond de la pièce, un trident doré à trois branches scellé solidement dans la pierre grâce à un sceau dont les écrits étaient en grecque ancien : Athιna, autrement dit Athéna. Il retira alors l’étoffe sacrée libérant ainsi l’arme ancestrale.


Mais a qui appartient cette arme ? Et pourquoi le nom d’Athéna y est inscrit sur cet écriteau ? J’ignorai que cet endroit y refermait un secret. Apparemment cette pièce n’a jamais été visitée pendant des années. Je vais essayer de ramener ce sceau pour l’étudier. J’y découvrirai peut être les mystères que recèlent cet objet de papier. Ce n’est peut-être pas très prudent de ma part, mais tant pis, au moins j’aurai la conscience tranquille. Mais qu’est ce que ???

C’est alors le sol se mit à trembler, laissant place à un gouffre abyssale sur le noyau centrale de la pièce. En effet, en retirant le sceau du trident, sans le savoir, inconsciemment une réaction sismique. L’onde de choc fit tomber alors le riche héritier dans le gouffre sans fond, avant que celui-ci ne soit finalement aspiré dans un tourbillon.

A son réveil, Julian se trouva dans les vestiges, de ce qui semblait être un ancien sanctuaire sous-marin. Tout était ravagé, les restes de piliers jonchaient le sol, témoins d’une guerre acharnée qui avaient opposés les forces saintes d’Athéna aux marinas. Julian Solo amnésique eut alors comme des flashes back ressurgir en lui, comme s’il connaissait déjà cet endroit. Tout autour de lui, ce n’était que champ de ruine, en levant les yeux en l’air, il remarqua que la mer semblait en sustentions, formant un ciel maritime.


Puis un temple non loin attira son intention. Après avoir monter les marches de marbres du palais, en entrant dans la pièce principale, une armure se dressa devant lui tenant à son poignet droit le trident qu Solo avait malencontreusement libéré.

Au pied de l’habit sacré se trouvait une urne recouverte d’un couvercle d’étain. Intrigué le jeune homme d’affaire, décida de l’ouvrir en ignorant les conséquences.



J’ignorais que les profondeurs de l’océan regorgeaient un palais aussi majestueux. Je n’arrive pas à en croire mes yeux. C’est bizarre, c’est comme ci cet endroit m’était familier. Je dois rêver sans doute, mais je ressens comme des frissons, étrange sensation ou fruit de mon imagination ? Je dois être sans doute entrain de rêver, c’est un mauvais rêve, à mon réveil tout sera terminé. Je me demande cependant à qui appartenait cette armure et que contient cette urne ? La seule solution pour savoir c’est d’ouvrir cette jarre. Allez je l’ouvre. Mais !!! Que se passe t’il ???

Des puissantes vibrations se firent sentir une fois le couvercle retiré. Un souffle divin s’échappa alors du vase sacré et alla envelopper l’armure dorée qui faisait face à Solo. Un grand aura bleuté émanait de l’habit marin et les yeux du casque se mirent à briller…
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête des 4 chevaliers de l'apocalypse : L'éveil de Poséidon

Message  Sirena no Sorento le Lun 7 Aoû - 2:50

L’onde cosmique que dégageait le totem doré était d’une intensité extraordinaire. C’était une force des plus malsaine et qui semblait entrer en symbiose avec le corps de Solo qui se mit à vibrer en même temps que l’armure sacrée qui se dressait face à lui. Les ondes sismiques s’intensifièrent de plus en plus et des fissures se dessinèrent sur les murs. Une force démentielle semblait entourée cette stèle dont le regard azur semblait fixer le jeune héritier qui s’était égaré.

L’urne sacrée qui roulait à terre, semblait avoir été vidé et la substance qu’elle contenait s’était mystérieusement évaporée comme aspirée par l’habit doré. Julian était abasourdi par ce qui venait de se passer, et paralysé par la peur resta sans réaction dans cette salle où planait le mal. Sans doute était-ce dû à la froideur du climat abyssal qui régnait dans ce domaine sous-marin. Les traces de combats, indiquaient en tout cas, que les forces d’Athéna y avaient combattu.

Quel secret était donc gardé dans ce lieu inhabité ? Julian n’allait pas tarder à le savoir quand avec effrois, il entendit pour la première fois l’écho de la voix de celui qu’il avait sans le savoir réveillé alors qu’il dormait depuis plusieurs années. C’était une voix grave et caverneuse, lancée d’un ton ferme et autoritaire. Tout indiquait qu’il s’agissait du propriétaire. Mais ce qu’allait entendre notre jeune ami allait le bouleverser à vie. En ouvrant l’urne sacrée, il avait libéré l’esprit du seigneur des mers et des Océans, Poséidon.

Celui-ci lui expliqua qu’Athéna pour le punir de sa cruauté envers les humains l’avait enfermer et qu’il cherchait l’ôte d’une personne pure et sensible pour se venger. Mais notre jeune ami était loin de s’imaginer ce qui allait s’en suivre. Les premières révélations de Poséidon, le laissa de marbre quand celui-ci lui révéla que c’était lui qu’il avait choisit pour se réincarner et ainsi gouverner une fois encore cette Terre dont il voua une immense haine pour l’humanité.



Qui as osé me déranger ? Qui es tu pour m’avoir réveillé de mon sommeil éternel ? Non, ce n’est pas, possible ! Toi mon enveloppe charnelle ! Je pensais que tu n’avais pas résisté au cosmos destructeur de ma nièce. Tu tombes bien, j’avais besoin de toi pour punir Athéna de son comportement envers moi. Moi l’empereur de mers, je vais enfin pouvoir gouverner cette maudite Terre et le nom de Poséidon résonnera jusqu’à l’Elysion au delà du mur des lamentations en enfer.

Le moment est venu de me réincarner et d’accomplir ma vengeance. Depuis la nuit des temps, je ne pense qu’à cet instant et ce jour est enfin arrivée, j’ai enfin l’occasion d’en finir une fois pour toute avec elle et ses chevaliers. A l’heure qu’il est, elle se bat aux côtés de ses alliés contre les cavaliers des ténèbres au sanctuaire. J’ai bien l’intention de les aider à exterminer ma chère nièce et ensuite je pourrai enfin réaliser mes projets et une nouvelle fois encore tu vas m’y aider Solo. Que mon esprit se réincarne et terrasse mes ennemis !


Ainsi en avait décider Poséidon fidèle à sa réputation, il prit possession du corps du Julian Solo, une fois encore et était prêt à faire établir son règne de mort et de destruction autour de lui. L’armure du souverain du royaume sous marin se décomposa alors et vint recouvrir chaque membre de Julian Solo qui désormais n’était plus qu’un pantin aux mains du sombre monarque prêt à passer à l’acte


Athéna prépare toi, ton règne va prendre fin ainsi que ceux des humains. Moi Poséidon je jure que cette planète sera dévasté par les inondations et ne sera plus que bientôt un champ de ruines et de désolation. Rien ne pourra désormais m’arrêter dans ma soif de destruction et bientôt moi et mes marinas construiront un mode nouveau chassé de la corruption et de la vermine qui le ronge.

Trident à la main, et une fois ses derniers mots prononcés, l’empereur des océans, étendit sa colère au-delà des mers et commença à inonder les terres. Son cosmos flamboyant augmentait en même temps que les courants marin et la hauteur des vagues fatales qui submergeait les principales capitales. Paris, Londres, New York, Tokyo et bien d’autres mégapoles furent touchés aussitôt les paroles de l’empereur achevé. Sa soif de destruction pouvait enfin commencer.


----->suite à la statue d’Athéna
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum