Quête des 4 chevaliers de l'apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quête des 4 chevaliers de l'apocalypse

Message  Sirena no Sorento le Lun 31 Juil - 1:11


La statue d’Athéna, lieu où jadis combattait les forces du mal et les forces saintes dirigé par la déesse des arts et de la guerre. De nombreux affrontements s’étaient déroulés par le passé, et la trace de luttes acharnées récentes restèrent encore gravées dans la pierre et les dédales de marbres. Mais en cette magnifique nuit étoilée, le sort de l’humanité était entrain de se jouer. D’un côté les chevaliers d’Athéna regroupés autour de sa réincarnation, Saori Kido. Dont la plupart des chevaliers d’or, tous ceux dont le cœur étaient pure et non tourmentés et dont la fidélité pour Athéna étaient sans faille. On les cru tous mort après avoir aidé Seiya et ses compagnons à traverser le mur des lamentations, mais pour les remercier de l’avoir aider la déesse dans son immense bonté et sa gentillesse décida de les ressusciter.

A part Camus, Shura, Aphrodite et masque de mort dont la déesse ne supporta leur rébellion lors de la dernière grande guerre. Aiolos refusa pour sa part de revenir à la vie, jugeant que sa place était au Paradis et qu’il voulait donner un nouveau sens à sa destinée. Kanon était lui aussi de la partie, l’armure d’or de Gemini, était sur lui, seul héritage de son frère qui lui avait légué, le jugeant suffisamment digne pour la porter. Orphée dont Eurydice tourmentait à jamais son esprit se trouva aux côtés des autres défenseurs de la justice. Lui qui ne jurait quand l’amour pour sa dulcinée, voulait ainsi montrer qu’il était prêt à honorer la mémoire de sa bien aimée et à aider Athéna dans sa quête de vérité et de liberté. Les guerriers divins eux aussi avaient décider de venir en aide à Athéna, il faut dire qu’ils avaient du endurer de terribles épreuves et de grandes souffrances à cause de la folie destructrice de Poséidon.

Tous par sa faute, avaient succombé dans une guerre sans nom et Athéna toucher par leur sacrifice inutile décida avec l’aide d’Hilda de leur redonner la vie. Hormis Albérick, dont la mégalomanie ne resta pas impunie et la prêtresse d’Hilda jugea sage de le laisser errer dans l’au-delà afin d’y expier ses péchés. La souveraine d’Agard illuminait sa présence de toute sa grâce, mais confia à sa sœur Flamme la tâche de veiller sur Asgard en son absence. Ses chevaliers l’entouraient et tous s’inclinèrent lorsqu’elle brandissait son sceptre sacré vers le ciel dégagé à peine voilé par l’obscurité.

Tous étaient là pour combattre le malin qui avait eu l’audace de profaner et souiller le domaine sacré de ses menaces. Cependant il assistèrent impuissant à la défaite de Seiya qui malgré son courage, était incapable de venir à bout des quatre chevaliers des ténèbres venus apporter mort et désolation. Parmi eux, se trouvait le plus âgés et leur chef répondant au nom de Méthos. Celui-ci s’avança devant Athéna la démarche assurée et le visage irradié de fierté. Son regard arrogant était fixé sur elle ainsi que ses alliés.


Regarde Athéna, voilà ce que j’en fais de tes chevaliers. Admet ta défaite, même toi, tu n’es pas de taille contre nous. Je m’attendais à plus d’opposition, mais je m’aperçois finalement que les chevaliers d’Athéna sont faibles, ah quoi bon se battre contre des vulgaires pantins. Mais je suppose que tu mettras tout en ton pouvoir pour nous stopper, moi et mes frères. A quoi bon c’est perdu d’avance, et qui parmi tes chevaliers dont tu sembles si fier, serait assez fou pour nous défier ? Tu ne crois tout de même pas que l’un d’entre eux pourrait braver le feu et être en mesure de nous terrasser ? Mais ouvre grand les yeux, si Pégase n’a pas réussi à me toucher, aucun de tes serviteurs dévoués n’y parviendra, notre pouvoir est bien supérieur au dieu, nous sommes le mal absolu, la source des maux de l’humanité et nulle ici, n’est en mesure de nous tuer. A quoi bon engager un combat perdu d’avance pour tes protéger, autant abréger les débats et en fini une fois pour toute avec toi Athéna. Néanmoins ceux qui veulent mourir, peuvent toujours venir relever le défi de leur vie. Sachez malgré tout que seul contre l’un de nous, vous n’avez aucune chance. Alors qui parmi vous désire mourir en premier ?

Ses derniers mots prononcés, l’orgueilleux Méthos pointa son regard en direction des chevaliers venu en aide à la déesse des arts et de la guerre en difficulté. Un sourire sadique pouvait se lire sur son visage cicatrisé par de nombreux combats livrés dans des temps oubliés. Le guerrier des ténèbres semblait sûr de sa force, et rien ne semblait pouvoir l’ébranler. Ses frères à ses côtés paraissaient impassibles, mais prêts à intervenir une fois les hostilités enclenchées. Désormais le sort de l’humanité était entrain de se jouer et un combat titanesque était sur le point de commencer.
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête des 4 chevaliers de l'apocalypse

Message  Sirena no Sorento le Dim 6 Aoû - 5:21


Des sons mélodieux se firent subitement entendre dans ce haut lieu dédié à la gloire de la déesse Athéna personnifié par une statue qui veillait sur le sanctuaire sacré et ses quatre vingt huit chevaliers. Une ombre fit alors une apparition remarquée du sommet d’un rocher qui s’élevait au dessus de la déesse de la guerre et ses alliés.

La lumière éclaira enfin le visage du musicien qui par ses mélodies pleines de mélancolie avaient réussis à interrompre la furie de l’ennemi. Mais qui était donc assez fou pour défier les légendaires guerriers des ténèbres ? Un téméraire ? Un déséquilibré ? Non un luthier au regard lavande et au visage d’ange venu aider les défenseurs de la justice afin de triompher du mal absolu. Son récital achevé, un cosmos bleuté enveloppa le chevalier, qui n’était autre que le plus puissant des marinas et l’ancien bras droit de l’empereur des mers, le général des mers Sirène de Sorrente, qui s’est rangés aux côtés des force sainte après la dernière bataille du royaume sous-marin.

Comme à son habitude le ménestrel était serein et dégageait une grande émotion en lui et c’est sur de sa force qui fit fasse à ses adversaires. Le troubadour était près une nouvelle fois à jouer de ses plus beaux vers et à montrer un e nouvelle fois aux sons de sa flûte traversière, qu’il était prêt à envoyer en enfer ceux dont le cœur noir impur souillaient et profanaient de leurs parjures cet endroit où se jouait le sort de l’humanité. L’arrivée de cet invité inattendue avait de quoi surprendre.

Lui, le musicien qui semblait avoir arrêté son art au combat pour se consacrer entièrement à sa musique et à la fondation Solo en compagnie de son ami pour venir en aide aux victimes des inondations, avait repris du service pour défendre la justice. Athéna trouva là un allié supplémentaire contre les quatre chevaliers de l’apocalypse dont la puissance ne semblait connaître aucune limite. Sorrente savait que la tâche qui l’attendait lui et ses compagnons, s’annonçait loin d’être facile. Le ménestrel en était conscient mais il était prêt à jouer de sa dernière note s’il le fallait pour aider Seiya et ses amis à terrasser Méthos et ses frères des ténèbres.



Ainsi donc, voilà la véritable nature du mal, les quatre cavaliers du chaos. Je m’attendais à rencontrer des adversaires plus impressionnants, le maestro que je suis est un peu déçu, je dois l’admettre. Cependant pour être venu jusqu’ici facilement sans la moindre opposition, c’est que votre pouvoir doit être très grand, aussi je devrais me surpasser pour que mes mélodies macabres vous terrassent misérables.

Car la mort est le seul châtiment que mérite ceux ne jurant que par la haine et la destruction. Bien que mes compositions ne vous mettent pour de bon hors d’état de nuire, au moins elles vous ralentissent. Je crois en la liberté et la justice, et j’ai confiance en Seiya et ses compagnons, comme toujours ils vaincront. Seul des hommes dotés d’une volonté et d’un courage suffisamment grands peuvent triompher et jamais ils n’abandonneront.

Athéna vous m’avait montré par le passé que votre fois en la race humaine pouvait toucher le luthier que j’étais, laissez moi vous remercier en jouant de mes plus beaux couplet, mais cette fois-ci contre nos ennemis communs. Préparez vous à mourir misérables au son de ma mélodie macabre. Nous devons tous nous unir pour avoir une chance de les vaincre en alliant nos forces.


Le ton était donné, le ménestrel méta un point d’orgue à cette querelle et son discours d’entrée tourna court. Visiblement le troubadour était pressé d’en découdre, et l’ambiance qui pesait sentait la poudre à plein de né. Personne n’était sur le point de dire ce qu’il allait se passer. La venue inattendue du marina de la sirène maléfique accentua l’incertitude. Beaucoup de choses pouvait se passer et bien quand supériorité numériques les force saintes de la déesse de la guerre devaient rester sur leurs gardes jusqu’à la fin.
avatar
Sirena no Sorento
Général des Mers de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l'Atlantique Sud

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 37
Ordre : Marina de Poséidon
Date d'inscription : 03/01/2006

http://saintseiyarpglegends.forumactif.com/viewtopic.forum?t=896

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum