Une visite chez mu du bélier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une visite chez mu du bélier

Message  gemini no kanon le Dim 30 Juil - 14:28

*Jamir et ses montagnes . Lieu désiré par bon nombre de chevaliers mais dificile à atteindre. Nombreux sont ceux qui ont voulu y accéder afin de profiter des dons du Saint du Bélier . Car c'était dans ce lieu reculé et isolé du monde que vivait , lorsque sa présence au sanctuaire n'était pas nécessaire , l'un des plus puissants chevaliers d'or de l'ordre: Mû du Bélier. Il était l'un des deux rescapés d'un peuple aujourd'hui disparu: celui des Atlantes. Mais il était surtout connu pour sa capacité à réparer les armures. Ce qui évidemment, faisait de lui une personne de la plus haute importance.

Mais pour gagner le droit d'obtenir du chevalier qu'il répare votre armure, il falllait d'abord réussir à parvenir jusqu'à lui . Et ce n'était pas une chose aisée.Entre les routes montagneuses et étroites, le cimetière des chevaliers maudits et la nature hostile, on pouvait dire que de voir Mu était synonyme de paradis en quelque sorte .Mais une fois sa demeure atteinte , tout n'était pas terminé. En effet , pour qu'il puisse redonner une jeunesse à l'armure détruite, le chevalier devait donner de son propre sang et donc risquait sa vie .Dur mais juste. Mais Mu n'était pas un homme froid et sans coeur et savait quand un homme avait le coeur pur et défendait une cause juste. C'est ainsi que dans le passé, il était venu en aide au saints de bronze qui s'était révolté contre la tyrannie du sanctuaire . Bref, c'était un homme droit et un chevalier prestigieux qui avait eu comme maitre l'un des anciens grand pope

C'était donc pour tout cela que Kanon avait décidé de venir voir Mû. Lui seul pourrait répondre à ses questions et éclairer sa lanterne quant à la découverte qu'il venait de faire . Pour montrer qu'il venait ici en tant que Kanon ex chevalier des gémeaux et non en tant que général, il avait oté son écaille . Une légère intensification de cosmso pour signaler sa présence et il attendait que tu te montres....Bientot les réponses allaient tomber..Il espétait juste que Mu puisse l'aider comme il le pensait. Lui seul en avait la capacité .*


Dernière édition par le Jeu 3 Aoû - 14:29, édité 1 fois
avatar
gemini no kanon
Général des Mers du Dragon des Mers, Gardien du Pilier de l'Atlantique Nord

Nombre de messages : 630
Age : 31
Ordre : Marina de Poséidon
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  Ex Mû le Mer 2 Aoû - 7:34

Un brouillard épais s’étendait à l’infini autour de Kanon. Il lui était impossible de voir à plus de cinquante centimètres aux alentours. Tel était la demeure de Jamir, l’Inaccessible. Lieu de repos des Saints du Bélier, cet endroit renfermait de nombreux secrets sur l’ordre des Saints, leurs armures, le passé, l’Histoire des luttes déifiques. Ainsi quiconque souhaitait s’entretenir avec le maître et gardien de ce haut lieu sacré se devait de passer les nombreuses épreuves prévues et tendues par le Réparateur.
Le long chemin sinueux à l’accès difficile, l’air raréfié rendant la respiration extrêmement difficile, le cimetière des Déchus, le tout entouré d’une brume qui semblait impénétrable. Ces épreuves testant la valeur de celui qui rendait visite étaient déterminé par le Saint du Bélier. Ainsi toutes n’étaient pas forcément au programme pour le visiteur.

Mû méditait calmement. Il avait depuis bien longtemps senti l’approche du Jumeau Maudit. La guerre faisait rage en Asgard et Kanon s’en était enfui, de façon bien surprenante, le trouble emplissant son esprit, trouble palpable dans son cosmos tourmenté. Néanmoins le Majestueux Atlante y voyait un signe de bon augure. En effet, Kanon se déplaçait sans son Ecaille, symbole de son probable retrait des forces de Poséidon. Néanmoins, le Saint sous la protection de la première constellation avait appris à cerner le personnage qui allait se présenter à lui. La fierté l’habitait et il refuserait de réintégrer l’ordre de la Chevalerie, d’autant plus avec l’avènement du nouveau Saga, Saint des Gémeaux. Sans l’armure lui revenant de droit, Kanon était asservi à errer dans l’obscurité… Mais tout peut changer très vite…

Kanon n’y voyait rien. Incapable de continuer à avancer dans ce brouillard impalpable mais néanmoins présent, impénétrable. Soudain une voix douce, familière résonna à son esprit. Mû s’adressait à lui de son ton paisible et amical malgré la majesté, l’autorité naturelle qui le caractérisait…



Voyons Kanon, penses tu sincèrement que tu es besoin d’intensifier ton cosmos pour que je puisse ressentir ta présence en mon domaine…
Bienvenue à Jamir Kanon, frère de Saga…



En un instant la brume se dissipa et un paysage jusqu’alors invisible à Kanon se découvrit à ses yeux.
Un long pont de bois à l’allure fragile… au bout de ce pont un petit sentier menant à une corniche surplombant une falaise… à l’extrémité de cette corniche un tour… étrange architecture tibétaine mais le plus surprenant venait du fait que cette tour ne disposait d’aucune porte. Impossible d’entrer ni de sortir. Hormis pour les personne doué d’un pouvoir propre au peuple originaire du continent perdu, la télékinésie.
Surgissant de nulle part apparut, dans un léger souffle de vent, un enfant souriant aux cheveux roux face à Kanon. Il inspecta le valeureux guerrier laissant échapper de sa bouche de nombreux éclats de rire. Puis il s’arrêta en un instant, prenant une posture plus calme, faisant face au visiteur…



Bienvenue à Jamir… Vous savez que vous ressemblez beaucoup à un Saint venu ici il y a quelques années ? Dites, vous êtes son frère ? Vous devez être fort. Et pourquoi vous êtes venu voir Maître Mû ?
Oh, j’ai oublié de me présenter, je m’appelle Kiki, apprenti du Seigneur Mû.
Dites monsieur, il va y avoir une nouvelle guerre si vous êtes ici ?



Le jeune garçon ne semblait jamais s’arrêter… Il se trouvait juste devant le pont, empêchant Kanon d’avancer afin de rejoindre la rive du domaine sacré de Jamir.
A quelques dizaines de mètres de l’endroit, au pied de la tour, Mû observait avec amusement la situation. Kiki ne changerait jamais. Il était un apprenti brillant mais sa capacité à se montrer dissipé égalait ses incroyables capacités. Néanmoins la présence du jeune garçon donnait plus d’éclat à la vie à ce lieu austère…
avatar
Ex Mû
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier

Masculin
Nombre de messages : 1193
Ordre : Chevalier d'Athéna à la retraite
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  gemini no kanon le Mer 2 Aoû - 13:50

*Kanon arrivait enfin à destination. Il avait franchi la route tourmentée menant à jamir. L'air se faisait rare mais un chevalier tel que lui était capable de surmonter cela . A présent,le brouillard s'était dissipé et il avait face à lui le pont menant à la demeure de Mû. D'ailleurs celui-ci s'était signalé *

Voyons Kanon, penses tu sincèrement que tu es besoin d’intensifier ton cosmos pour que je puisse ressentir ta présence en mon domaine…
Bienvenue à Jamir Kanon, frère de Saga…


*Bien évidemment Kanon savait que Mû l'avait repérér depuis des kilomètres . Mais c'était plus en guise de salut qu'il avait intensifié . D'ailleurs, le son de sa voix se fit entendre*

Merci de ton accueil chevalier d'or du Bélier . Tu dois te douter que si je viens jusqu'ici , c'est que quelque chose d'assez grave m'y a poussé

*Mais c'est alors qu'un enfant apparut devant le toujours général.Il bloquait l'accès au pont. Kanon le reconnut immédiatement . C'était Kiki , le disciple de mu, le futur chevalier d'or du Bélier en quelque sorte *

Bienvenue à Jamir… Vous savez que vous ressemblez beaucoup à un Saint venu ici il y a quelques années ? Dites, vous êtes son frère ? Vous devez être fort. Et pourquoi vous êtes venu voir Maître Mû ?
Oh, j’ai oublié de me présenter, je m’appelle Kiki, apprenti du Seigneur Mû.
Dites monsieur, il va y avoir une nouvelle guerre si vous êtes ici ?


* Lui aussi était un rescapé du peuple des Atlandes .Il avait pour lui l'insouciance de la jeunesse . Sans doute ne se rendait -il pas encore réelement du destin qu'il aurait à affronter .Malgré son jeune âge, il avait déjà fait preuve de sa bravoure . Notamment durant la bataille de Poséidon . Il avait risqué sa vie pour porter les armes de la Balance à chaque pilier .Il avait aussi été de la bataille du sanctuaire et avait veillé sur la princesse . En Asgard aussi il était là et il avait soutenu moralement Athéna . En faite , dès le départ il avait rejoint le clan des chevaliers de bronze. Il s'était notamment lié d'amitié avec le chevalier du dragon et une sorte de rapport filial s'était installé entre eux . Bref c'était un sale petit garnement mais dôté de pouvoirs télékinétiques intéressants pour un gamin de son âge .Mais le jumeau de Saga n'avait pas le temps de s'amuser avec lui ni de discuter . Il intensifia légèrement sa cosmos énergie et pointa son index sur kiki . Ensuite il leva son doigt et parallèlement à son geste , le disciple de Mu décolla du sol. Kanon fit faire un tour complet à son doigt et le jeune Kikki fut déposé à un endroit n en contre-bas de la vallée , de sorte qu'il ne puisse pas revenir avant un moment. Visiblement , il voulait être seul avec Mu. Kanon venait de démontrer une partie de son incroyable pouvoir .

Ensuite, il s 'avanca sur le pont en bois. Quelques pas et soudain un craquement . Derrière lui, les planches commencèrent à céder. Kanon se mit aussitôt à courir mais trop tard. Alors qu'il touchait au but , le sol sous ses pieds se déroba et il fut très vite entrainé vers le bas, un cri accompagnant sa chute.

Il s'en suivit quelques minutes de calme . Puis une lueur se fit voir au-dessus du précipice . Elle se rapprochait et au fur et à mesure , on distingua une forme humaine. Plus de doute , c'était Kanon. il était remonté à la force de ses pôignets .Rien d'étonnant finalement.

*Il fit quelques pas vers toi avant de s'arrêter à quelques mètres de son hôte . Un léger sourire s'afficha sur son visage*

Et bien mû du Bélier, te voir s'apparente à un parcours du combattant .Apparement , tu n'apprécies guère les visiteurs et tu tiens à ta tranquilité . Je suppose que tu sais ce qui se passe en Asgard en ce moment .

*IL marqua une pause*

Tu dois donc être étonné de me trouver devant toi
alors que les autres généraux se battent contr les guerriers divins . Mais si je suis ici , c'est qu'il ya une raison , comme tu dois t'en douter Et elle est d'une grande importance en effet . Je vais t'expliquer tout dans le détail mais avant, dis moi ce que tu sais à propos de la légende de l'armure du diamant
?
¨
*kanon , avant d'expliquer ce qu'il avait découvert, voulait savoir si Mû était l'homme qui pourrait le renseigner.Dès lors, il lui posait la question, afin de ne pas trop dévoiler de sa découverte si jamais l'Atlande ne savait pas l'aider ou n'était au courant de rien .Bref, il était toujours aussi méfiant et malin. Et a présent, il attendait ta réponse. *


Dernière édition par le Jeu 3 Aoû - 14:29, édité 1 fois
avatar
gemini no kanon
Général des Mers du Dragon des Mers, Gardien du Pilier de l'Atlantique Nord

Nombre de messages : 630
Age : 31
Ordre : Marina de Poséidon
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  Ex Mû le Jeu 3 Aoû - 5:27

Mû était assis en tailleur, écoutant attentivement Kanon. Plus que les mots de son interlocuteur, il prêtait attention à l’intonation donnée, à la formulation utilisée. Ainsi une foi que le Jumeau Maudit eut fini d’exprimer sa requête, Mû leva les yeux en sa direction. D’un simple geste de la main il invita Kanon à s’asseoir près de lui.
Les paupières toujours closes, Mû semblait se concentrer. Il leva alors sa main en direction du gouffre séparant son domaine du reste du monde. Le pont qui venait de céder sous les pas de Kanon se reforma instantanément, refondé par la puissance mentale de l’Atlante. Par cette même technique propre à son peuple, il fit apparaître un table sur laquelle était disposé deux gobelets d’une matière indéfinissable et une bouilloire de laquelle s’échappait les effluves d’une boisson improbable dans un lieu étranger à celui-ci.
Le sourire inaltérable, le Majestueux Bélier observait Kanon. Il n’avait pour l’heure pas souhaité répondre aux paroles de son visiteur. Mais le temps de mots s’approchait. Ainsi, de sa voix sereine et calme, Mû entama une réponse…



Jamir est un lieu sacré Kanon. On ne peut parvenir à ce haut lieu ou est entreposé maints secrets sans ressentir certaines difficultés...
Mais je pense que tu n’es pas ici pour parler de la dangerosité à me rendre visite.



L’Atlante marqua une pause. Il leva un instant ses iris améthystes vers les cieux. Son regard visant toujours le ciel azur, il reprit la parole d’un ton toujours aussi calme et assuré…


En effet Kanon, je n’ignore rien du combat qui se déroule actuellement dans la lointaine contrée d’Asgard. J’en connais même l’issue. Les forces de Poséidon n’ont aucune chance. Peut être l’as-tu ressenti et c’est la raison qui t’a mené à quitter cette Guerre. Ou peut être une rencontre a réussi à initier le doute en toi…
Cette bataille est motivée par une force qui nous dépasse, qui agit dans l’Ombre… Poséidon sommeille encore et ne peut soutenir ses Guerriers, en revanche d’Odin qui soutient les Guerriers aux Saphirs. La défaite des Généraux est inéluctable et bien que Poséidon soit un ennemi millénaire de notre Déesse, je crains que cela ne soit de mauvais augure.
Mais tu n’es pas non plus ici pour m’entretenir de tout cela n’est ce pas ?



Le sourire serein de Mû se fit plus malicieux alors qu’il posa son regard sur Kanon. Lentement, utilisant ses pouvoirs, il remplit les deux gobelets du breuvage verdâtre à la fragrance naturelle et fleurie. Il s’empara alors du gobelet lui faisant face, le portant à ses lèvres afin de s’abreuver d’une légère gorgée. Tout en reposant la timbale sur la table de fortune, de nouvelles paroles emplirent l’air de Jamir, d’ordinaire si paisible et dénué de bruit…


Tu m’interroges sur l’armure de diamant… Vieille légende que mon Maître, Sion, me comptait lorsque je n’étais encore qu’un jeune apprenti, un peu comme Kiki…
Soit, puisque tu souhaites en apprendre plus, je vais te compter la Légende de l’Armure du Diamant… Installes toi bien, Kanon, cela pourrait être assez long…



L’Atlante se tût un instant, fermant ses paupières. Dans son esprit revenait alors les souvenirs de son enfance, de cette Légende conter par son Père Spirituel… Ses mots se mêlèrent alors à ceux de son Maître, contant la Légende Oubliée à Kanon…


Tout cela commence il y a bien longtemps… A cette époque Saints, Spectres, Généraux ne sont pas encore apparus. Mais les Guerres Saintes sont pourtant légions. Se battant pour les dieux, les Héros de jadis. La plus célèbre bataille fut sans nulle doute la tristement célèbre Guerre de Troie, durant laquelle de nombreux Héros périrent…
Suite à cette bataille, Zeus, Gardien des Cieux et de la Terre décida qu’il était temps pour les dieux de se retirer sur le havre inaccessible qu’il avait fondé, l’Olympe.
Sa seconde entreprise surprit bien plus. Il avait décidé de confier l’un de ses Royaumes. Ce Royaume fut la Terre. Chaque Dieu se voyait Maître de la création de Gaia. Tous sauf une… Athéna… C’est ainsi que Zeus prit la plus surprenante des décisions, confié à sa fille la Terre.
Les réactions ne se firent pas attendre. Elles furent nombreuses et variées. Certains approuvaient ce choix. Ils étaient peu nombreux, les rares dieux dénués d’ambition de pouvoir, de contrôle, mais plus encore appréciant Athéna. Déméter, Hermès, Hestia, Héphaïstos… D’autres ressentirent un sentiment de dédain, ne se souciant guère de la Terre mais n’approuvant pas le choix d’Athéna, trop douce pour mener le troupeau des humains. Ceux-ci ne contestèrent pas mais se préparaient à observer la conduite de la Déesse… Apollon, Artémis étaient ces Dieux. Aînés de la jeune Athéna, il doutait de ses capacités. Hadès se renferma sur son Sombre Royaume, emplissant progressivement son cœur d’une farouche rancœur envers l’Hérétique Humanité. Mais il respectait le choix de son frère, jugeant que les hommes paieraient les erreurs de leur protectrice en se repentant dans son Royaume… Mais une partie des dieux refusèrent la décision du Maître de l’Olympe. Ils jurèrent en leur fort de reprendre le contrôle de la Terre, leur ambition démesurée les faisant rêver de l’Age d’Or. Arès, poussé par les jalouses Héra et Aphrodite, et surtout Poséidon, propre frère du Seigneur de l’Olympe commencèrent alors leur projet de conquête…
C’est ainsi que la première de toute les Guerres Saintes de notre ère apparut. Poséidon déchaîna ses forces et ses armées sur la Terre. Alors que la situation empirait chaque jour et que la défaite devenait inéluctable. Les architectes de Mû forgèrent les premières armures. Elles furent douze au total et l’un d’eux en endossa une. Ces protections brillaient tel le soleil dans les cieux. Ainsi naquit la Légende des Hommes qui de leurs mains pourfendaient le Ciel et de leurs pieds entrouvraient la Terre. Face à ces inattendus renforts, l’armée de Poséidon fut balayée et l’ordre des Saints apparus.
La Paix régna quelques temps, quelques alchimistes ayant survécus finirent la création des armures. Au total elles furent 88, chacune placé sous la protection d’une constellation et dotée d’une vie propre.
De nouvelles tensions se profilaient à l’horizon. Les armées d’Arès, le terrible et impitoyable Dieu de la Guerre Violente rassemblait ses nouvelles armées de Bersekers. Profitant des derniers instants les douze Saints d’Or de la première génération se réunirent en un lieu inconnu. Dans ce lieu un long débat, intense, les interpella…
Eux, Saints d’Or étaient les protecteurs de la Déesse Athéna, Protectrice de la Terre. Mais l’un d’entre eux, le Saint de la Vierge, disposait de pouvoir incroyablement développé et avait prédit qu’un jour l’ordre des Saints serait dépassé par un ennemi terrifiant et inattendu, une Ombre maléfique qui frapperait à l’instant de vulnérabilité. Cela se passerait 2000 ans plus tard.
Les Saints réfléchirent aux solutions dont ils disposaient. Mais l’un des alchimistes créateurs des armures d’Or se trouvaient parmi eux. Et de lui naquit l’idée qui fut retenue. Suivant l’heure des discussions vint le temps de l’action. Chacun des douze formant la Roue du zodiaque se délesta d’une partie de son Armure. Des ses douze éléments une nouvelle entité naquit, impulsé par le souffle architectural du génial créateur Atlante.
Afin de ne pas attirer les soupçons chaque élément fut remplacé et la nouvelle entité, dénommé Armure du diamant fut disséminée à travers le monde, afin que seul l’Elu puisse la réunir à nouveau.



Le silence revint à nouveau sur les terres austères de Jamir. Mû posa à nouveau son regard sur Kanon, un sourire amusé sur ses lèvres fines. Il s’abreuva à nouveau, nécessité par ce long discours, avant à son tour d’interroger Kanon…


Voila la Légende de l’Armure de Diamant Kanon… Mais tu devrais ignorer cette Légende. Dis moi Kanon, dis moi comment tu as pris connaissance de ce conte ?


Le calme de Mû pouvait forcer le respect. Il venait de poser une question dont il connaissait la réponse, mais il devait en savoir plus sur Kanon, ses motivations. Cette Armure disposait d’une puissance rare et pouvait devenir Malédiction ou Bénédiction selon l’âme de son porteur…
avatar
Ex Mû
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier

Masculin
Nombre de messages : 1193
Ordre : Chevalier d'Athéna à la retraite
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  gemini no kanon le Jeu 3 Aoû - 7:01

*Le calme de mu était des plus remarquable . Il avait le don de dire les choses , importantes ou pas, positives ou pas, sur le même ton en n’importe quelle circonstance .C’était un avantage , car il était difficile de cerner réellement les émotions que ressentaient l’atlande . Et dans un combat , c’était un avantage indéniable. Kanon n’en était pas encore capable et souvent , son émotion le guidait . En tous cas, c’était encore une belle preuve de l’énorme maitrise de soi qu’avait le saint du Bélier . Ce n’était d’ailleurs pas pour rien qu’il était parmi les plus écoutés et les plus respectés au sein de la confrérie. Mais assez parlé de Mû et de ses incroyables pouvoirs , il y avait plus urgent. Il s ‘installa au côté de son interlocuteur mais ne daigna pas boire la potion préparée par Mû. D’ailleurs il réagit à ses propos.

En effet Kanon, je n’ignore rien du combat qui se déroule actuellement dans la lointaine contrée d’Asgard. J’en connais même l’issue. Les forces de Poséidon n’ont aucune chance. Peut être l’as-tu ressenti et c’est la raison qui t’a mené à quitter cette Guerre. Ou peut être une rencontre a réussi à initier le doute en toi…
Cette bataille est motivée par une force qui nous dépasse, qui agit dans l’Ombre… Poséidon sommeille encore et ne peut soutenir ses Guerriers, en revanche d’Odin qui soutient les Guerriers aux Saphirs. La défaite des Généraux est inéluctable et bien que Poséidon soit un ennemi millénaire de notre Déesse, je crains que cela ne soit de mauvais augure.
Mais tu n’es pas non plus ici pour m’entretenir de tout cela n’est ce pas ?


Tu devrais savoir que je ne suis pas homme à fuir le combat . Et nul doute que si j’étais resté , Poséidon aurait eu une chance de voir ses couleurs triompher.Mais de toute façon tout ceci ne me concerne plus. Par contre , comme tu l’as deviné , mon adversaire a réussi à semer le doute en moi . Sans vraiment l’expliquer, il est parvenu à me déstabiliser comme personne auparavant. Ce qui fait que très vitre, cette stupide guerre m’a paru futile et sans intérêt .D’autant plus que ça faisait quelques temps que mon sixième sens m’indiquait que quelque chose se préparait et que bientôt, notre fin à tous viendrait.

*Il marqua une pause.Il semblait complètement désintéressé du sort de ses toujours compagnons d’armes, Sorento, Io et isaak. *

Et oui Mu, je suppose que toi aussi tu sais que nous nous apprêtons à livrer notre dernière bataille et que bientôt la notion de clans sera dépassée ou plutôt rendue inutile . Nous serons tous sur la même galère…Le règne de l’apocalypse approche à grand pas.

*Il parlait avec un ton grave et son visage était fermé. Ensuite il écouta Mu racontait ce qu’il savait sur la légende de l’armure du diamant.Pas de doute possible , il était bien l’homme adéquat pour le renseigner sur cette matière . Apparemment ses dires collaient avec ce que Kanon avait découvert sur le parchemin .Les doutes disparaissaient donc , car il était évident que Mû n’était pas n’importe qui dans ce domaine. On pouvait lui faire confiance . Fort nerveux , Kanon se leva et fit quelques pas.Le chevalier du Bélier méritait à son tour quelques explications .Tournant le dos à son ex compagnon d’armes, Kanon fit entendre le son de sa voix*

En quittant Asgard , j’étais en proie au doute le plus effroyable et el plus destructeur jamais rencontré . je ne savais plus qui j’étais et je me suis dit que pour trouver la réponse, je devais retourner là où tout avait réellement commencé pour moi

*Il marqua une pause comme pour se réserver un certain effet dans ce qui allait suivre*

Et oui Mû du bélier je suis retourné au Cap Sunion, dans cette prison maudite . Et pour tout te dire j’y suis allé presque naturellement comme si on m’y avait guidé…Mais j’y reviendrai plus tard à cela…Donc je me suis rendu dans la prison d’Athéna et comme tu peux t’en douter , je n’ai pas eu les réponses que je cherchais . Du moins pas sous la forme que j’espérais

*Il se faisait énigmatique à souhait*

Alors que dépité , je pensais repartir encore plus perdu qu’avant , j’ai découvert par hasard , derrière une des parois de la grotte , un parchemin contenant plus ou moins la même chose que ce que tu viens de me conter . Et oui Mû, Le Cap Sunion est décidemment pour moi un lieu synonyme de découvertes changeant le cours de l’histoire…. Et d’ailleurs je en crois pas que ce soit un hasard si tu vois ce que je veux dire . Si justement c’est moi qui l’ai découvert ,c’est que tel était la volonté des dieux et tel était mon destin..Je ne crois pas au hasard , surtout pour des choses aussi importantes ….

*Kanon ne disait pas clairement les choses mais on pouvait clairement sentir à travers ses propos qu’il se considérait justement comme l’élu dont parle la légende *

Et puis mû , j’ai aussi découvert autre chose dans cette prison et quand tu sauras ce que c’est , tu comprendras ce que je veux dire..


* Kanon laissa le silence s’installer entre les deux hommes. Il ne voulait pas tout dévoiler en une seule fois ….D’abord il voulait observer l’effet de ces premières révélations sur le chevalier du bélier …Ensuite viendrait la deuxième partie , encore plus explosive que la première…*
avatar
gemini no kanon
Général des Mers du Dragon des Mers, Gardien du Pilier de l'Atlantique Nord

Nombre de messages : 630
Age : 31
Ordre : Marina de Poséidon
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  Ex Mû le Ven 4 Aoû - 7:29

Mû n’avait toujours pas modifié sa position en tailleur. Il venait calmement de conter la vieille Légende du Saint de Diamant, mythe qui avait parfois bercé ses nuits alors qu’il n’était que le jeune apprenti de Sion. Bien entendu il n’avait relaté que la Légende, mais la réalité en était bien dissemblable et l’Atlante avait appris à la connaître au cours de ses lectures des livres secrets de Jamir…
Kanon venait d’entamer sa réplique. La nervosité qui l’habitait était palpable et cela inquiétait passablement Mû, bien que rien ne semblait transparaître. Le Jumeau Maudit ne semblait toujours pas avoir trouver la quiétude, seul facteur qui pourrait le mener sur la voie de la lumière. Mais peut être que la marche du temps ferait son œuvre et que son Destin lui ouvrirait les portes de la paix de l’âme.
Le Majestueux gardien de Jamir laissa son hôte terminer sa tirade. D’ailleurs il se tût de manière fort curieuse, laissant planer un élément important en suspend. Cela amusait Mû qui en savait probablement bien plus au sujet de cette armure que son interlocuteur. Toutefois, et pour véritablement saisir l’état d’esprit de Kanon, l’Atlante prit une moue légèrement surprise.
De sa voix calme et reposante, il embraya toutefois derrière les dernières paroles de celui qui manipula les Dieux…



Tu fais fausse route sur les évènements récents Kanon…
La guerre en Asgard, avec ou sans toi, ne pouvait se solder que par un cuisant échec. Cette guerre est une manipulation de celui qui rode dans l’Ombre, prêt à faire revenir le règne de la nuit, le néant. Mais cet ennemi pour l’heure invisible, et malgré sa puissance incommensurable, ne me fait pas peur. Nous autres Saints d’Athéna vaincront toujours car notre cause est noble et nos intentions pures.
Quelque soit l’ennemi la Justice triomphera.



L’incroyable confiance de Mû se traduisait dans son sourire radieux alors qu’il observait Kanon. Voila un point sur lequel les deux hommes semblaient s’opposer. Kanon traversait une phase de doute, allant même jusqu’à douter de la possibilité d’une victoire alors que Mû affichait toujours la même confiance inébranlable.
Kanon narrait son aventure récente à Cap Sounion et ses découvertes à l’oreille attentive de son hôte. L’Atlante venait à nouveau de fermer ses paupières tout en laissant à Kanon le soin de terminer son récit. Kanon laissa son récit sur une note interrogatrice qui amusait Mû qui répondit promptement…



Et bien Kanon, c’est la une jolie histoire. Mais si tu comptes obtenir ici de l’aide, il faudrait que tu songes enfin à tout me dire…


Mû observait Kanon dont la tension et l’excitation aurait pu sembler indigne d’un guerrier de son rang. Mais l’Atlante ne se formalisait pas de ces détails et parvenait à comprendre le cadet des Gémeaux. Ce dernier se trouvait à un instant crucial de sa destinée. Le long couloir de la vie lui offrait différentes portes et du choix de celle qu’il emprunterait dépendait son avenir.
avatar
Ex Mû
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier

Masculin
Nombre de messages : 1193
Ordre : Chevalier d'Athéna à la retraite
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  gemini no kanon le Sam 5 Aoû - 5:09

*Le calme de mu avait de quoi énerver . Rien ne semblait pouvoir le surprendre et son attitude contrastait fortement avec celle de Kanon . rien ne semblait le surprendre et il se demanda même s'il ne se moquait pas gentiment de lui....Mais de toute façon il avait besoin de lui pour apprendre le plus de choses possibles sur cette armure du diamant . Le jumeau maudit sentait l'exitation montait en lui , car ce qu'il se préparait à dire étonnerait le chevalier du bélier . Il en était sûr. Une des remarques de son interlocuteur fit tiquer le toujours général

Tu fais fausse route sur les évènements récents Kanon…
La guerre en Asgard, avec ou sans toi, ne pouvait se solder que par un cuisant échec. Cette guerre est une manipulation de celui qui rode dans l’Ombre, prêt à faire revenir le règne de la nuit, le néant. Mais cet ennemi pour l’heure invisible, et malgré sa puissance incommensurable, ne me fait pas peur. Nous autres Saints d’Athéna vaincront toujours car notre cause est noble et nos intentions pures.
Quelque soit l’ennemi la Justice triomphera.


Nous autres Saint d'Athéna....Intentionnel ou pas cette remarque avait eu le don de blesser Kanon. Car cela lui rappelait qu'il n'y avait pas de place pour lui au sein des rangs d'Athéna .Amer vérité....Le temps d'un instant , il eut l'envie de demander à Mu pourquoi les dieux lui avaient imposé un tel destin . Mais très vite sa découverte reprit le dessus et il était certain qu'à présent tout changerait . Il commença alors la seconde partie de son récit *

sur le parchemin trouvé il y avait autre chose . Je ne l'ai pas remarqué tout de suite tant ce que j'avais lu avant m'avait époustoufflé . C'est par après que j'ai lu la suite . En faite, il y avait un testament à la suite de la légende . Ce testament c'était celui d'un chevalier . Il se nommait Ladus .

*Il marqua une pause , comme si ce qu'il allait dire le laissait toujours sous le choc . Il semblait réelement troublé*

C'était le chevalier d'or des gémeaux .....Il avait été enfermé au cap Sunion car il s'était laissé rongé par le mal le plus pervers : l'ambition. Aveuglé par les incroyables pouvoirs des forces du mal , il avait comploté pour s'emparer du pouvoir . Les autres chevaliers d'or s'y étaient opposés et il avait été enfermé au Cap Sunion .....Avant de mourir , et sans doute afin de partir l'âme en paix , il avait voulu s'assurer que ses suivants soient au courant de cette légende .


* Il s'arreta à nouveau . L'émotion semblait l'avoir envahi et submergé *

Avoue que cette histoire rappelle étrangement celle d'un individu que nous connaissons très bien...Moi....Et c'est pour cela que je suis venu te voir . Je suis certain que l'homme qui doit venir rêvetir cette armure c'est moi.

*Il te fixa droit dans les yeux , il était sérieux et sincère . Une lueur brillait dans ses yeux, celle de l'espoir*

Toute ma vie j'ai cherché ma place , je me suis cherché un but à atteindre . Je cherchais ma voie sans la trouver . Et au moment où le doute m'envahit complètement je fais cette découverte . C'est un signe , j'y vois là un signe du destin,l'occasion de trouver ma place et de rejoindre l'idéal que j'ai toujours poursuivi.Et puis le lieu de découverte du parchemin, l'identité du chevalier , son histoire, tout se rejoint. Mû je vais être claire: dis moi excatement comment procéder pour réunir toutes les parties de l'armure ..

*Kanon te regardait toujours droit dans les yeux .Il était sincère et avait réelement besoin de toi . Tu étais sa dernière chance de salut , la seule personne capable de l'aider à accomplir cette tâche...*
avatar
gemini no kanon
Général des Mers du Dragon des Mers, Gardien du Pilier de l'Atlantique Nord

Nombre de messages : 630
Age : 31
Ordre : Marina de Poséidon
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  Ex Mû le Lun 7 Aoû - 9:15

Le Sage Gardien de la Tour de Jamir écoutait avec attention son interlocuteur… Kanon, le Jumeau Maudit. Plus que ces mots, son attitude trahissait le trouble qui l’habitait. Cela ennuyait l’Atlante tout autant que cette sensation le ravissait. Les questions qui illuminaient l’esprit du cadet des Gémeaux étaient, pour la première fois les bonnes. Après tant et tant de luttes, de trahison, de recherche de soi, Kanon venait d’emprunter la voie qui était la sienne. Etait ce le Destin ? Mû en doutait. Il ne croyait pas à la ligne directrice de la Destinée. La Vie était bien plus que cela. Ainsi il répondit à l’une des questions qui taraudait l’esprit de son vis-à-vis, bien que ce dernier ne l’ait pas évoqué…


Le Destin ? Ne sommes nous que les instruments d’un jeu machiavélique dont nous ne serions que les pions ?
Je le pensais autrefois, alors que je n’étais qu’un jeune Saint, manquant cruellement d’expérience. Mais les combats, les rencontres qui ont jalonné mon parcours d’homme ont fait évolué cet état d’esprit. Si notre vie était tracée par un fil invisible à quoi bon nous battre ? A quoi bon défendre l’Espoir ? L’Espoir est en quelque sorte opposé au Destin. Nous sommes nos propres maîtres, libres de nos choix, influant directement sur notre existence, notre Destinée.
Nous avons jadis été opposés au Titans. Terribles adversaires à la puissance qui nous surpassait. Ces Dieux prétendaient avoir écrit dans le marbre notre Destin, le scellant dans la Mort. Malgré tout je suis la, face à toi en ce jour. Les miracles que nous sommes capables de réaliser transgressent les lois de la Destinée…



Mû laissa ces dernières paroles flotter dans les airs. Il ouvrit alors lentement ses paupières, observant un Kanon en quête flagrante de réponse. Il lui sourit amicalement, l’invitant à nouveau à s’asseoir à ses côtés.
Il venait de lui conter l’histoire du premier Saint des Gémeaux de l’histoire, atteint lui aussi de cette Malédiction récurrente frappant la troisième force zodiacale aux deux facettes. Sion lui avait autrefois conté cette histoire, mais Mû en avait pris la véritable ampleur lors de ces lectures en ce lieu sacré. Il connaissait nombres de secrets de l’histoire de la Chevalerie…



Ladus… Ainsi il a inscrit son testament au plus profond de sa prison de Cap Sounion.
Cet évènement est l’un des secrets les plus cachés du Sanctuaire. Hormis ce testament que tu détiens, un unique écrit relate son histoire.
Ladus fut le tout premier Saint de l’ordre des Gémeaux. Dans toute l’histoire de la Chevalerie les gardiens du troisième Temple furent parmi les plus puissants et le premier de l’histoire ne dérogeait pas à cette règle. Il surpassait chacun des autres Saints. Sa puissance incroyable permit au rang d’Athéna de vaincre lors de la toute première guerre les opposant aux Bersekers du Sanguinaire Guerrier, Arès. Nombreuses furent les pertes et uniquement les Saints à l’armure dorée y survécurent. Parmi eux Ladus, le plus puissant de tous. Athéna décida d’organiser son nouveau Royaume, le Sanctuaire sacré. Pour cela elle désigna un Grand Pope. Il devait représenter la sagesse, l’autorité et la force du Sanctuaire. Ainsi le choix du ce premier représentant terrestre d’Athéna s’arrêta vite entre deux des Saints ayant survécu au sanglant conflit : ce serait Ladus des Gémeaux ou Alcyar du Bélier.
Au grand désarroi du premier, le Saint du Bélier fut désigné du fait de sa grande sagesse et de ses connaissances. Dès lors la jalousie rongea l’âme de Ladus. Petit à petit il bascula vers la partie sombre de son être, se laissant dominé par la jalousie, l’ambition grignotant peu à peu ses pensées.
Je pense que tu saisis la suite Kanon. L’Armure du Diamant occupa peu à peu ses esprits, le conduisant à sa perte, stoppé par ses frères d’armes qui l’emprisonnèrent à Cap Sounion, dans ce cachot créé pour lui et dans lequel tu te retrouvas des siècles plus tard.
Suite à cette malheureuse affaire, les onze Saints décidèrent de transformer l’histoire de la création de cette armure en Légende. Avec le temps, ce conte tomba dans l’oubli, hormis pour quelques Saints. Il était dit qu’un jour, un homme la revêtirait sous l’impulsion de la volonté des morts...



A nouveau Mû laissa régner le silence. L’armure de diamant venait de refaire son apparition comme la Légende l’avait prédit. Kanon était il l’Elu de cette armure entourée d’une aura mystérieuse. La quête mystique de Kanon allait bientôt débuter. Etait il cet Elu ? L’avenir le dirait.
De la bouche du Saint du Bélier sortit une dernière question, synonyme pour Kanon d’entrée dans la quête. De sa réponse dépendait le chemin qu’il aurait à traverser…



Kanon, tu prétends que ton Destin est de revêtir cette armure d’un autre temps. Le Destin n’est qu’un ensemble de choix qui nous façonne, entraînant ainsi nos actes futurs. Mais ces choix impliquent des sacrifices…
Qu’es tu prêt à sacrifier dans ta quête Kanon ?
avatar
Ex Mû
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier

Masculin
Nombre de messages : 1193
Ordre : Chevalier d'Athéna à la retraite
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  gemini no kanon le Lun 7 Aoû - 15:40

*Une nouvelle fois Mû avait été d’un calme olympien et cette attitude contrastait avec l’agitation palpable de Kanon . le spectacle visuel était burlesque et on aurait pu croire à une sorte de spectacle de vaudeville tant les deux attitudes étaient stéréotypées et caractérisées à l’extrême . Le sage et le réfléchi, le bon et la brute, Le moral et l’immoral , voilà quelques titres qui auraient pu qualifier une pièce réunissant les deux hommes . Mais de spectacle il n’en était pas question . La conversation entre deux hommes aux pouvoirs extraordinaires était des plus sérieuses et des plus graves . Mais pour l’heure actuelle , le saint du Bélier philosophait sur le destin *

Le Destin ? Ne sommes nous que les instruments d’un jeu machiavélique dont nous ne serions que les pions ?
Je le pensais autrefois, alors que je n’étais qu’un jeune Saint, manquant cruellement d’expérience. Mais les combats, les rencontres qui ont jalonné mon parcours d’homme ont fait évolué cet état d’esprit. Si notre vie était tracée par un fil invisible à quoi bon nous battre ? A quoi bon défendre l’Espoir ? L’Espoir est en quelque sorte opposé au Destin. Nous sommes nos propres maîtres, libres de nos choix, influant directement sur notre existence, notre Destinée.
Nous avons jadis été opposés au Titans. Terribles adversaires à la puissance qui nous surpassait. Ces Dieux prétendaient avoir écrit dans le marbre notre Destin, le scellant dans la Mort. Malgré tout je suis la, face à toi en ce jour. Les miracles que nous sommes capables de réaliser transgressent les lois de la Destinée…



*Mû pensait donc que par son propre esprit, sa propre volonté, son propre but , on pouvait changer le cours de l’histoire et donner tort aux dieux , à ce qu’ils avaient prévu .Cela revenait à dire que les hommes étaient maitres de leur destin . Mais Kanon continuait de penser que cela n’était pas entièrement vrai . N’en était-il pas la preuve ?
Rejoignant à nouveau son compagnon et s’asseyant près de lui , il dit , en regardant les nuages*

Je ne suis pas d’accord Mû. Je pense que malgré tous nos efforts , au bout du compte les Dieux imposent toujours leur volonté . Regarde –moi. Athéna avait décidé de me sauver lorsque j’étais enfermé au cap Sunion . Or je n’en savais rien et on ne peut pas dire que j’avais fait en sorte de mériter sa clémence . Ce qui me fait dire que dès le départ , et malgré mes actes , elle avait décidé de me sauver la vie.Tu veux un autre exemple ? Regarde la bataille des 12 palais : Pourquoi mon frères et ses semblables, êtres les plus puissants de l’univers ont –ils été vaincus par des simples chevaliers de bronze ? Tout simplement parce que les dieux , la déesse Athéna en premier lieu, n’était pas du côté des êtres les plus puissants . C’est essentiellement par son soutien que les compagnons de Seiya ont pu sans cesse se relever durant cette terrible bataille , car les Dieux savaient que leur cause était juste .Il en est allé de même pour la bataille contres les titans de Cronos . Zeus lui-même savait que les intentions de son père était néfastes et il ne l’a pas soutenu. Je suis bien placé pour savoir qu’un jour ou l’autre , votre destin vous ratrappe . J’ai défié les dieux , les ait manipulé et cela s’est retourné contre moi, car au bout du compte, ce sont eux qui gagnent toujours. Nous ne sommes que leurs soldats , leur main d’œuvre .Et ceux qui osent s’opposer à eux en subissent les conséquences . Regarde le légendaire Ulysse ou plus récemment ce qui avait été réservé aux chevaliers d’or responsables de la mort d’Hadès . D’une manière oud ‘une autre ,nos divinités se vengent toujours.


*Kanon semblait plus sage , plus modéré dans ses propos . lui qui avant rêvait de concurrencer et dominer les dieux ; acceptait à présent la différence de conditions entre eux et les humains. Mais ensuite, Mû raconta à son tour l’histoire du tout premier Saint d’or du Gémeaux
*

Ladus… Ainsi il a inscrit son testament au plus profond de sa prison de Cap Sounion.
Cet évènement est l’un des secrets les plus cachés du Sanctuaire. Hormis ce testament que tu détiens, un unique écrit relate son histoire.
Ladus fut le tout premier Saint de l’ordre des Gémeaux. Dans toute l’histoire de la Chevalerie les gardiens du troisième Temple furent parmi les plus puissants et le premier de l’histoire ne dérogeait pas à cette règle. Il surpassait chacun des autres Saints. Sa puissance incroyable permit au rang d’Athéna de vaincre lors de la toute première guerre les opposant aux Bersekers du Sanguinaire Guerrier, Arès. Nombreuses furent les pertes et uniquement les Saints à l’armure dorée y survécurent. Parmi eux Ladus, le plus puissant de tous. Athéna décida d’organiser son nouveau Royaume, le Sanctuaire sacré. Pour cela elle désigna un Grand Pope. Il devait représenter la sagesse, l’autorité et la force du Sanctuaire. Ainsi le choix du ce premier représentant terrestre d’Athéna s’arrêta vite entre deux des Saints ayant survécu au sanglant conflit : ce serait Ladus des Gémeaux ou Alcyar du Bélier.
Au grand désarroi du premier, le Saint du Bélier fut désigné du fait de sa grande sagesse et de ses connaissances. Dès lors la jalousie rongea l’âme de Ladus. Petit à petit il bascula vers la partie sombre de son être, se laissant dominé par la jalousie, l’ambition grignotant peu à peu ses pensées.
Je pense que tu saisis la suite Kanon. L’Armure du Diamant occupa peu à peu ses esprits, le conduisant à sa perte, stoppé par ses frères d’armes qui l’emprisonnèrent à Cap Sounion, dans ce cachot créé pour lui et dans lequel tu te retrouvas des siècles plus tard.
Suite à cette malheureuse affaire, les onze Saints décidèrent de transformer l’histoire de la création de cette armure en Légende. Avec le temps, ce conte tomba dans l’oubli, hormis pour quelques Saints. Il était dit qu’un jour, un homme la revêtirait sous l’impulsion de la volonté des morts


*En entandant cette histoire , Kanon fut incapable de ne pas penser à sa propre histoire . Lui aussi avait vécu l’exclusion, l’isolement par son propre frère . Lui aussi avait dû lutter contre ses propres démons. Il se releva , et l’émotion se lisait dans son regard . L’histoire de ce chevalier le touchait énormément et Mû se surprit à voir Kanon regardait dans le ciel, comme s’il cherchait un signe du pauvre Ladus . Mais pas le temps de s’apesantir sur le sort de ce malheureux , car une dernière question avait surgi , après un long moment de calme durant lequel l’émotion était palpable *

Kanon, tu prétends que ton Destin est de revêtir cette armure d’un autre temps. Le Destin n’est qu’un ensemble de choix qui nous façonne, entraînant ainsi nos actes futurs. Mais ces choix impliquent des sacrifices…
Qu’es tu prêt à sacrifier dans ta quête Kanon ?


*Cette question était il est vrai essentielle .Kanon prit le temps de réfléchir , d elongues minutes . Il restait à scruter le ciel , silencieux et pensif . Il chercher les mots justes , les termes adéquats . Après un long moment , il baissa la tête vers Mû et droit dans les yeux lui dit*

Si je te dis que je suis prêt à oublier le passé ……


*Une seule phrase mais lourde de sens . Car oublier le passé , c’était tiré un trait sur la rivalité fraternelle , sur les rêves de gloire, sur le sentiment d’injustice de ne pas être reconnu officiellement par Athéna .Oublier le passé, c’est admettre ses torts , concevoir de repartir de zéro, oublier les affronts faits . Oublier le passé, c’est reconnaître ses erreurs , accepter le fait de s’être trompé jusque là . Oublier le passé, c’était s’accorder un futur et une chance d’enfin vivre heureux . Et nul doute que le chevalier de Bélier comprendrait le sens profond de cette phrase
….
avatar
gemini no kanon
Général des Mers du Dragon des Mers, Gardien du Pilier de l'Atlantique Nord

Nombre de messages : 630
Age : 31
Ordre : Marina de Poséidon
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  Ex Mû le Mer 9 Aoû - 8:29

Mû souriait en écoutant la pensée de Kanon sur le Destin. Le Saint du Bélier appréhendait alors le chemin qu’il restait à parcourir pour cet homme en quête d’identité. Ainsi Mû se leva, observant le ciel dépourvu de nuage de Jamir. Il fit quelques pas, réfléchissant sur le futur, l’enchaînement des évènements depuis son retour de l’Hadès. Tant de choses s’étaient produites, laissant deviner l’action d’une force obscure tapie dans l’ombre, attendant son heure. Ragnarok, Apocalypse, plusieurs idéologie avait développé le thème qui semblait noué la trame de l’Histoire en marche. Ainsi la Légende oubliée, l’Armure du Diamant sortait du néant, suivant fidèlement la prophétie des Anciens…


Bien…
Kanon, en ce jour commencera ta quête. Mais il me reste à te narrer la fin de la Légende, le Chapitre caché, uniquement connu par le Maître des Armures, de génération en génération…
Ladus avait échoué dans sa tentative. Mais l’inquiétude s’empara des autres Golds. Ainsi Alcyar qui venait d’entamer l’apprentissage de son successeur ne cessait de réfléchir à la meilleure méthode afin de sceller l’Armure jusque l’arrivée de l’Elu…
Vint alors la solution. Réunissant les Saint au cosmos doré lors du premier Crusos Sunagein de l’histoire. Le premier Grand Pope leur expliqua alors ses projets. La méfiance saisit dans un premier temps les vaillants protecteurs de Pallas, mais leur confiance en Alcyar était telle qu’ils acceptèrent sa proposition.
Mon ancêtre, premier Saint du Bélier et Grand Pope de l’histoire craignait que l’armure ne tombe entre de mauvaises mains. Ainsi il réfléchit à la mise au point d’un long mécanisme d’épreuve, afin de tester la foi du prétendant. Pour cela chacun des ses frères d’armes lui confia sa part d’armure. Le Grand Pope disparut alors plus d’une année, ici même, à Jamir qu’il fonda à cette époque, confiant la tache temporaire d’administrer le Sanctuaire au Saint du Lion.
Ainsi durant cette exil, il mit au point diverses protections afin de rendre cette armure inaccessible, hormis pour celui qui sera capable de passer les nombreuses épreuves, l’Elu. Il revint alors au Sanctuaire et personne n’aborda plus jamais le sujet, l’histoire devenant une Légende.
Mais pour un Saint par génération, la Légende n’était point. En effet Alcyar avait fondé les tests en compagnie de son apprenti, qui devint le premier Gardien Diamantaire. La question de la succession ne se posa guère longtemps. Alcyar écrit un ouvrage sur cette mission. Une unique question restait en suspend… comment élire le Saint, qui génération après génération, serait le garant de cette tâche ? La réponse lui vint comme une évidence. Qui mieux que le peuple créateur des armures, que les Atlantes, civilisation dépourvus d’ambition personnelle. Ainsi le représentant du peuple des Atlantes, le Saint du Bélier génération après génération, fut désigner comme le Gardien Diamantaire. Lors des derniers temps de mon apprentissage, mon Maître Sion m’apprit les secrets de cette tâche, secret que je pus compléter avec l’aide des écrits de mon ancêtre.
Aujourd’hui, un prétendant, toi, Kanon, se présente donc à moi afin de te soumettre aux épreuves. Pour la première fois depuis la création de notre ordre, depuis la fondation de cet éternel Temple, les travaux millénaires du Grand Alcyar seront donc mis à contribution.



Mû se tût un instant. L’émotion qu’il ressentait était palpable alors qu’il évoquait ses ancêtres, sa mission secrète, transmise de génération en génération entre les Saints du Bélier, sans que quiconque d’extérieur n’apprenne l’existence réelle de cette armure. Mû s’approcha alors de Kanon d’un pas aérien, un calme presque inquiétant l’habitant. Il posa alors sa main sur l’épaule de celui qui prétendait remplir une des missions les plus secrètes et difficiles de l’ordre de la Chevalerie. Kanon n’eut alors pas le temps de saisir l’enchaînement des évènements. Mû venait d’utiliser sur lui ses pouvoirs de psychokinésie. Lorsqu’il fut enfin en état de réagir il se trouvait dans une petite pièce sombre, débouchant sur un couloir étroit et obscur. Au fon de ce couloir un porte d’où semblait provenir une musique qui en ces lieux semblait irréelle.
Kanon emprunta alors l’unique chemin. S’il avait tenté d’utiliser son cosmos, il se serait rapidement rendu compte qu’en ce lieu, toute force cosmique était prohibée, symbole d’une force ancienne, impalpable et pourtant d’une puissance surnaturelle, incommensurable.
Kanon ouvrit la porte, débouchant sur un grand escalier qu’il emprunta. Une fois au sommet, la lumière apparut, laissant se dévoiler une vision presque fantasmagorique. Sous lui se tenait un immense carrousel duquel émanait l’étrange mélodie, découpé en douze parties sur lesquelles étaient gravées d’or le symbole zodiacal de chacune des constellations de la Garde d’Or…
Soudain le mouvement perpétuel se stoppa, douze escaliers apparaissant alors du promontoire sur lequel se trouvait Kanon, débouchant sur chacune des parcelles de l’édifice. Semblant venir de partout et de nulle part à la fois, la voix de Mû se fit entendre…



Kanon, voici la Roue du Zodiaque…
Sous tes pieds se trouvent chacune des étapes de ton périple. Je vais maintenant te donner les règles générales des épreuves qui t’attendent.
Ta quête se déroule en douze temps. A chaque étape tu devras faire face à l’un des Saints d’Athéna. Hormis moi, aucun d’entre eux ne connaît l’existence réelle de l’Armure de Diamant, croyant à une simple Légende de jadis. Chacun d’eux te mettra donc à l’épreuve. Au près de chacun d’eux tu devras apprendre, autant psychologiquement que physiquement. Uniquement lorsque ses deux conditions seront remplies tu pourras prétendre à conquérir la part d’Armure qu’il protège inconsciemment.
Mais j’imagine que le rôle de cette architecture t’intrigue. Soit je vais te fournir cette explication. Ce lieu est en quelque sorte la plaque tournante de ta quête. A la fin de chacune de tes aventures, tu devras revenir me voir à Jamir. Et lors de ses entrevues je te soumettrais une question. Cette question déterminera la suite des évènements en ce lieu secret. De plus, chacune des parties d’armure que tu acquerras devra être entreposés ici, en lieu et place de chacun des symboles zodiacaux.



La voix de Mû se dissipa un instant… Il laissait quelques instants à Kanon pour assimiler ses dernières révélations. Mû se doutait de l’intensité mais également de la mixité des sentiments tiraillant Kanon. Il faisait face à son Destin, une quête qui pourrait le mener à l’illumination, mais aussi à la mort…
Ainsi Mû se préparait à lancer véritablement le long périple de Kanon, lui administrant un ultime conseil de sa voix calme et majestueuse…



Kanon, écoutes bien mon dernier conseil : deviens une source intarissable d’apprentissage. Oublie tes convictions, sois prêt à chaque instant à remettre en cause chacune de tes croyances…
Maintenant, écoute bien cette première énigme qui te mènera à ta première rencontre, ta première épreuve. Lorsque tu penseras être en mesure d’y répondre, descend l’escalier menant au signe que tu auras découvert, et observe ce qui se déroulera.
Voici la première énigme.

Walhalla aurait pu être son objectif,
Animé d’une soif de repos éternel,
S’observant dans un miroir virtuel,
Apollo le suit d’un amour non fictif,
Terrible existence qu’est la sienne.



La voix de Mû s’évapora à nouveau, laissant Kanon à sa réflexion. Il savait en substance ce qui pourrait se produire en cas de réussite, mais ignorait totalement le sort qui lui était réservé en cas d’échec.
avatar
Ex Mû
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier

Masculin
Nombre de messages : 1193
Ordre : Chevalier d'Athéna à la retraite
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  gemini no kanon le Mer 9 Aoû - 15:39



*Les choses avaient été très vite pour Kanon . Il n’avait pas vraiment eu le temps de tergiverser . Mu lui avait d’abord conter l’histoire , du moins la partie de l’histoire qu’il ignorait à propos de l’armure du diamant et de son secret .


Bien…
Kanon, en ce jour commencera ta quête. Mais il me reste à te narrer la fin de la Légende, le Chapitre caché, uniquement connu par le Maître des Armures, de génération en génération…
Ladus avait échoué dans sa tentative. Mais l’inquiétude s’empara des autres Golds. Ainsi Alcyar qui venait d’entamer l’apprentissage de son successeur ne cessait de réfléchir à la meilleure méthode afin de sceller l’Armure jusque l’arrivée de l’Elu…
Vint alors la solution. Réunissant les Saint au cosmos doré lors du premier Crusos Sunagein de l’histoire. Le premier Grand Pope leur expliqua alors ses projets. La méfiance saisit dans un premier temps les vaillants protecteurs de Pallas, mais leur confiance en Alcyar était telle qu’ils acceptèrent sa proposition.
Mon ancêtre, premier Saint du Bélier et Grand Pope de l’histoire craignait que l’armure ne tombe entre de mauvaises mains. Ainsi il réfléchit à la mise au point d’un long mécanisme d’épreuve, afin de tester la foi du prétendant. Pour cela chacun des ses frères d’armes lui confia sa part d’armure. Le Grand Pope disparut alors plus d’une année, ici même, à Jamir qu’il fonda à cette époque, confiant la tache temporaire d’administrer le Sanctuaire au Saint du Lion.
Ainsi durant cette exil, il mit au point diverses protections afin de rendre cette armure inaccessible, hormis pour celui qui sera capable de passer les nombreuses épreuves, l’Elu. Il revint alors au Sanctuaire et personne n’aborda plus jamais le sujet, l’histoire devenant une Légende.
Mais pour un Saint par génération, la Légende n’était point. En effet Alcyar avait fondé les tests en compagnie de son apprenti, qui devint le premier Gardien Diamantaire. La question de la succession ne se posa guère longtemps. Alcyar écrit un ouvrage sur cette mission. Une unique question restait en suspend… comment élire le Saint, qui génération après génération, serait le garant de cette tâche ? La réponse lui vint comme une évidence. Qui mieux que le peuple créateur des armures, que les Atlantes, civilisation dépourvus d’ambition personnelle. Ainsi le représentant du peuple des Atlantes, le Saint du Bélier génération après génération, fut désigner comme le Gardien Diamantaire. Lors des derniers temps de mon apprentissage, mon Maître Sion m’apprit les secrets de cette tâche, secret que je pus compléter avec l’aide des écrits de mon ancêtre.
Aujourd’hui, un prétendant, toi, Kanon, se présente donc à moi afin de te soumettre aux épreuves. Pour la première fois depuis la création de notre ordre, depuis la fondation de cet éternel Temple, les travaux millénaires du Grand Alcyar seront donc mis à contribution.



*Ces dernières révélations donnaient raison au frère de Saga . Mu avait été la personne idéale et son aide avait été des plus préciseuses. Grâce à lui , il avait appris la vraie histoire de cette armure et ce qu’ils ‘était réellement passé . Le saint d’or du Bélier méritait bien sa réputaition et était digne de ses illustres ancêtres . Sa connaissance était hors limite et aucun secret, aucune armure du passé n’était un mystère pour lui . Sion pouvait être fier de son élève . Et alors que Kanon sentait une certaine exitation l’envahir, Mu apposa sur son épaule une de ses mains . L’émotion semblait lui aussi l’envahir . Il était le premier à évoquer ce secret si bien gardé . Kanon, lui souriant , s’apprêter à le remercier sincèrement lorsque le chevalier du Bélier usa sur lui de ses pouvoirs de psychokinésie .Le temps de comprendre ce qu’il se passait , que le jumeau repenti se retrouva dans une pièce sombre . Il y faisait extrêmement sombre et il n’y avait rien hormis une porte .Une musique semblait s’y faire entendre et tout ceci semblait irréel pour Kanon . Pour la première fois de sa vie, il ressentait une réelle peur , car il était dans l’inconnu .Il prenait conscience qu’il venait de se lancer dans une quête périlleuse . Le secret le mieux gardé de l’histoire de la chevalerie venait d’être violée et il en était le responsable . Personne auparavant n’avait tenté une aventure similaire à la sienne . Et il serait peut-être le dernier . L’angoisse était donc bien présente mais très vite , le côté défi de cette histoire reprit dessus et Kanon brulait d’en savoir plus .

Il ouvrit la porte qui donnait sur un couloir étroit. On aurait dit que tout avait été conçu pour ne laisser le passage qu’à une seule personne . Il s’avança lentement , pas à pas. Il aperçut une porte à nouveau .Parallèlement , la musique se rapprochait . Par curiosité , poussé par son instinct , Kanon essaya d’appeler son cosmos. Mais rien n’y fait . il était comme hors du temps , dans un lieu où seul lui-même pouvait l’aider Pourtant il sentait une puissance imposante , incommensurable baignait dans l’atmosphère. Elle était pure . Nul doute qu’il allait devoir se découvrir de nouvelles ressources pour mener à bien cette mission .

Il ouvrit la deuxième porte qui donnait sur un escalier .Et lorsqu’il arriva au sommet, il vit le spectacle le plus extraordinaire de sa vie . Le souffle coupé , le cœur haletant , frappant jusque dans ses tempes , Kanon tomba à genoux devant le spectacle , comme un pèlerin tombe à genoux devant le tombeau du Christ . Il crut un instant rêver. Devant lui, un carrousel , d’où provenait l’étrange musique . Il était divisé en 12 parties, correspondant aux 12 signes zodiacal . Soudain , venant de nulle part, douze escaliers surgirent . Chacun reliait la sorte de tribune où se trouvait Kanon à l’une des douze parties du carrousel qui s’était arrêté . Ayant perdu toutes notions du temps , l’un des jumeaux maudits resta bouche bée devant ce spectacle que nul autre auparavant Plus que jamais , il se rendait compte de son statut de privilégié . Il avait l’impression d’être un archéologue découvrant un tombeau de pharaons . C’était presque comme s’il se sentait un intrus, un profanateur . Puis, venant de nulle part, la voix de Mu se fit entendre, sortant Kanon de sa torpeur
.

Kanon, voici la Roue du Zodiaque…
Sous tes pieds se trouvent chacune des étapes de ton périple. Je vais maintenant te donner les règles générales des épreuves qui t’attendent.
Ta quête se déroule en douze temps. A chaque étape tu devras faire face à l’un des Saints d’Athéna. Hormis moi, aucun d’entre eux ne connaît l’existence réelle de l’Armure de Diamant, croyant à une simple Légende de jadis. Chacun d’eux te mettra donc à l’épreuve. Au près de chacun d’eux tu devras apprendre, autant psychologiquement que physiquement. Uniquement lorsque ses deux conditions seront remplies tu pourras prétendre à conquérir la part d’Armure qu’il protège inconsciemment.
Mais j’imagine que le rôle de cette architecture t’intrigue. Soit je vais te fournir cette explication. Ce lieu est en quelque sorte la plaque tournante de ta quête. A la fin de chacune de tes aventures, tu devras revenir me voir à Jamir. Et lors de ses entrevues je te soumettrais une question. Cette question déterminera la suite des évènements en ce lieu secret. De plus, chacune des parties d’armure que tu acquerras devra être entreposés ici, en lieu et place de chacun des symboles zodiacaux.



*Les brumes se dissipaient peu à peu dans l’esprit de Kanon . Apparemment il allait faire face à des chevaliers d’Athéna . Ceux-ci ne sauront pas la vraie raison de sa présence en ce lieu .De qui il s’agissait ? Il le saurait assez tôt . Ensuite, à leur contact, il devra s’enrichir , physiquement et mentalement . Et seulement ensuite, il pourra prétendre à recevoir la partie d’armuire qu’il détienne inconsciemment .Ensuite, il faudrait à chaque fois revenir à Jamir voir Mu et déposer la partie d’armure devant le signe zodiacal concerné. C’était une sorte de parcours initiatique qu’il faudrait affronter en quelque sorte .Et mu en serait le gardien . plus que jamais celui-ci était la clé de cette quête et il en savait bien plus qu’espérait.Mais ce qui surprenait Kanon c’est que les chevaliers ne soient pas au courant .Comment alors pourraient-il aider Kanon et lui donner ce qu’il cherche ? Autre question : comment revenir à chaque fois chez le saint du bélier ? Mais une dernière fois , la voix de mu enleva l’ex chevalier d’or des gémeaux de ses pensées.

Kanon, écoutes bien mon dernier conseil : deviens une source intarissable d’apprentissage. Oublie tes convictions, sois prêt à chaque instant à remettre en cause chacune de tes croyances…
Maintenant, écoute bien cette première énigme qui te mènera à ta première rencontre, ta première épreuve. Lorsque tu penseras être en mesure d’y répondre, descend l’escalier menant au signe que tu auras découvert, et observe ce qui se déroulera.
Voici la première énigme.

Walhalla aurait pu être son objectif,
Animé d’une soif de repos éternel,
S’observant dans un miroir virtuel,
Apollo le suit d’un amour non fictif,
Terrible existence qu’est la sienne.



*Kanon , a présent debout , se demandait toujours d’où lui parlait Mu . Ses pouvoirs étaient vraiment extraordinaires et il lui vouait à présent un respect teint d’admiration .Mais pas le temps de discuter sur le chevalier du Bélier . La première énigme était parvenue à ses oreilles. Conformément au conseil de son désormais et momentané « tuteur « , Kanon s ‘efforca de faire le vide en lui , dans son esprit . Il devait reprendre depuis ,le début , être un puit qu’on remplirait au fur et à mesure .

Il ferma les yeux et fit le vide dans son esprit . L’énigme résonnait dans sa tête . Il se la répéta plusieurs fois , pour lui-même . Impossible de savoir le temps qui s’était écoulé, car cela n’existait plus pour lui.Il analysa chaque vers . On y parlait d’une terrible existence , d’un miroir virtuel , d’une soif de repos éternel et du Walhalla . Cela concernait un des douze signes du zodiaque mais lequel ? il repensa au conseil de Mu. Faire le vide, reprendre à la base. Tous ces indices lui rappelait quelqu’un , lui rappelait une vie . Oui , c’était si simple , si évident . Se torturant l’esprit , il pensa à lire l’enigme verticalement et là tout s’éclaira. Wasat ….Wasat… c’était une étoile double qui appartenait à la constellation des ……Gémeaux….C’était si évident que Kanon n’y avait pas pensé . Là serait donc son premier arrêt . Finalement rien d’étonnant, il commençerait avec le signe dont il a porté l’armure. Encore un signe du destin . Lentement , kanon descendit les marches menant au signe des gémeaux. Il était fébril, car il ne savait pas ce qu’il l’attendait . Mais il était aussi curieux , impatient de découvrir son défi .il avait l'immpression qu'il allait ouvrir la boite de Pandore , que dès qu'il serait entré, il serait impossible de faire marche arrière : ce serait la vie ou la mort, la gloire ou le désespoir. Ne sachant finalement plus trop quoi penser ni ressentir , il atteigna le signe des Gémeaux …L’inconnu aurait bientôt un nom et un visage
avatar
gemini no kanon
Général des Mers du Dragon des Mers, Gardien du Pilier de l'Atlantique Nord

Nombre de messages : 630
Age : 31
Ordre : Marina de Poséidon
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  Ex Mû le Sam 12 Aoû - 7:28

Le silence se fit longuement alors que Kanon arriva sur la destination de son choix. Les Gémeaux… La réponse de Kanon s’avérait exact. Alors qu’il avait énoncé l’énigme jadis formulée par son aïeul, Mû avait immédiatement deviné la solution. Plusieurs indices étaient disséminé dans ces quelques phrases. Le premier et probablement le plus évident, l’utilisation du mot miroir, symbolisant la dualité de ce signe. Le second indice se dissimulait sous le terme Apollo. En effet un astronome émérite aurait pu y deviner l’autre appellation de l’étoile symbolisant Castor, l’un des jumeaux de la Légende. Le rapport à l’existence tortueuse et empli de souffrance offrait un nouvel indice, tant ces éléments parsemait l’histoire des Gémeaux. Enfin, ultime indice, le terme Wasat, étoile double de la constellation des Gémeaux donc chacune des lettres introduisait les strophes du couplet d’Alcyar.
Le silence se rompit dans ce lieu qui semblait issu des rêves les plus fous et improbables du premier Grand Pope de l’Histoire. Mû lui-même ignorait ce qui allait désormais se produire. Les écrits de son ancêtre le préparaient à son rôle mais sa création était dotée d’une propre existence. Une fois débuter, rien ne pouvait plus stopper l’épreuve. Ainsi, à la surprise de Mû mais également de Kanon une voix sorti d’outre tombe se fit entendre.



Chevalier, tu viens de réussir la première énigme.
Ecoutes bien ceci.
Long est la voie de l’illumination,
A chaque étape une nouvelle perception,
A l’Elu de trouver la voie,
A travers l’Espace et le Temps aux abois.



Les derniers mots résonnèrent alors longuement dans l’édifice. Mû comprit instantanément la provenance de cette voix, une larme coulant alors le long de sa joue.
Un cliquetis… la musique improbable reprit alors son cours. Mais un évènement inattendu se produisit. Lentement le carrousel se remit en marche, accélérant petit à petit, la rythmique musicale prenant une tournure hypnotique. En quelques secondes, la vitesse atteinte couplée à la cette mélodie firent tomber Kanon dans un profond sommeil…


La chaleur… Une odeur de sel… Kanon se réveilla difficilement, les membres engourdis, l’esprit peu clair. Après quelques instants, il réalisa le lieu où il se trouvait… Cap Sounion.
Plusieurs questions s’imposèrent lors à lui. Qui était il censé rencontrer ? Que devait il obtenir ? Il se souvint alors des paroles que Mû avaient énoncées…



Ta quête se déroule en douze temps. A chaque étape tu devras faire face à l’un des Saints d’Athéna. Hormis moi, aucun d’entre eux ne connaît l’existence réelle de l’Armure de Diamant, croyant à une simple Légende de jadis. Chacun d’eux te mettra donc à l’épreuve. Au près de chacun d’eux tu devras apprendre, autant psychologiquement que physiquement. Uniquement lorsque ses deux conditions seront remplies tu pourras prétendre à conquérir la part d’Armure qu’il protège inconsciemment.


Ainsi l’existence de Kanon prenait une nouvelle tournure. Cependant il n’avait pas remarqué le pendentif qui ornait son coup, une étrange roue sur laquelle se trouvait gravée les douze symboles du Zodiaque…
avatar
Ex Mû
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier
Modérateur et Chevalier d'or du Bélier

Masculin
Nombre de messages : 1193
Ordre : Chevalier d'Athéna à la retraite
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  gemini no kanon le Sam 12 Aoû - 14:06

*Kanon , alors qu’il s’apprêtait à devoir affronter quelque chose d’énorme fut surpris d’entendre une voix venue de nulle part, ou plutôt serait –on tenté de dire d’Outre-Tombe

Chevalier, tu viens de réussir la première énigme.
Ecoutes bien ceci.
Long est la voie de l’illumination,
A chaque étape une nouvelle perception,
A l’Elu de trouver la voie,
A travers l’Espace et le Temps aux abois
.


Bien évidemment , il se demande qui pouvait bien lui parler . Ce n’était pas Mu, qui alors ? Après une rapide réflexion , le toujours général en déduit que cela ne pouvait être que l’instigateur de tout cette quête : le premier grand pope, le premier saint du Bélier . Et une fois cette constatation faite , il pensa plus que jamais que ce qu’il vivait là était tout bonnement fabuleux . Il avait pénétré l’un des secrets les mieux gardés au monde , il vivait ce que personne d’autre n’avait jamais vécu auparavant . Il se rendit compte de son rang de privilégié et des responsabilités qu’il induisait . Il avait eu l’audace de se proclamer l’élu, il devait maintenant en assumer les conséquences et se montrer à la hauteur . Il avait bien conscience de cela et n’abandonnerait pas . Soit il réussirait, soit il périrait . Cette perspective ne l’effrayait pas . Tant de fois il avait défié la mort, tant de fois il l’avait dompté . Il refusait d’imaginer un échec . Il le réussirait , car c’était à lui et lui seul que revenait le droit de porter l’armure diamentée .

Bien sûr, il ne savait pas le genre d’épreuves qu’il aurait à affronter . Il devrait affronter des chevaliers mais lesquels ? Sans doute des êtres du passé , qui ont à divers moments de leur vie portaient l’une des armures dorées . Kanon serait honoré de rencontrer ces héros des temps passés et leur témoignerait l’honneur et le respect qu’ils méritent . Mais s’il devait les tuer pour réussir , il le ferait. Une pensée lui effleura l’esprit : allait-il rencontrer Ladus , celui qui est à la base de toute l’histoire , le tout premier saint des Gémeaux , qui allait être la première victime de la terrible malédiction sévissant sur les hommes revêtant l’armure au casque aux deux visages ? Peut-être , et la perspective de cette rencontre donnait à kanon encore plus de volonté , d’envie . Mais soudain , la musique se remit en marche . Et alors que l’un des jumeaux maudits attendaient toujours sa première épreuve , la mélodie commença à avoir sur lui un effet hypnotique .Couplés au mouvement du caroussel, cela donnait un impression de balancement, d’oscillement .Ses paupières commencèrent à devenir lourdes et un sentiment énorme de lassitude , de fatigue l’envahit. Ses muscles s’étaient relâchés, son cœur ralentit , c’était comme si tout son corps venait de courir pendant mille kilomètres . Il avait beau lutter, rien n’y faisait , la musique agissait sur son corps et son esprit comme un somnifère .Ne pouvant plus se retenir , il sombra alors dans un sommeil aussi lourd qu’artificiel .

Un certain laps de temps s’était écoulé depuis son endormissement . Il n’avait plus aucune notion d’heure ou de minutes. Une chaleur étouffante , de l’eau venant embrasser sa joue l’avait sorti de son sommeil . Kanon souffrait d’un léger mal de tête , avait sa gorge sèche et ses lèvres gercées par la chaleur suffocante qui régnait dans le lieu où il était tombé . parlons en de ce nouvel endroit : kanon le connaissait déjà . En effet , il venait de retrouver un lieu porteurs de biens souvenirs pour lui : Le Cap Sunion.

Qu’est ce que cela voulait dire ? Aucune idée . Plus étrange , le lieu lui semblait différent de celui qu’il avait connu . Il avait l’impression de revenir dans un endroit qu’il n’avait jamais fréquenté . Or, il y avait été enfermé et y était revenu récemment . C’est là qu’il avait trouvé le testament de Ladus. Mais un sentiment de malaise l’habitait . Il ne savait pas se l’expliquer. De plus il faisait très chaud dans la grotte . Kanon transpirait énormément et alors qu’ils ‘épongeait le front , il remarqua un mystérieux pendentif qui ornait son cou. Particularité, il y avait sur celui-ci les douze symboles du zodiaque . Qui lui avait mis cela ? Qu’est ce que cela signifiait ? Lui qui aimait maitriser les événements commençaient à se demander dans quoi il avait mis les pieds. Tout ceci devenait de plus en plus anormal . Et il y avait cette chaleur lourde, pesante . Kanon s’accroupit et de sa main, s’aspergea le visage d’eau de mer . Il fallait vite trouver la raison de sa présence en ce lieu . Il refusait de faire appel à Mu. Il avait son orgueil et voulait trouver seul la solution . Et puis pas certain qu’il puisse lui répondre de toute façon . Son regard se posa sur chaque parcelle de la prison . Il n’y avait rien aucun indice . Mais un autre fait venait le perturber. La Méditérannée commençait à entrer de façon plus significative dans la cavité rocheuse . L’eau montait déjà jusqu’ à ses genoux . S’il ne faisait rien, il allait mourir noyer. Plongée dans ses pensées, les paroles du Saint du Bélier résonnait en lui
*

Ta quête se déroule en douze temps. A chaque étape tu devras faire face à l’un des Saints d’Athéna. Hormis moi, aucun d’entre eux ne connaît l’existence réelle de l’Armure de Diamant, croyant à une simple Légende de jadis. Chacun d’eux te mettra donc à l’épreuve. Au près de chacun d’eux tu devras apprendre, autant psychologiquement que physiquement. Uniquement lorsque ses deux conditions seront remplies tu pourras prétendre à conquérir la part d’Armure qu’il protège inconsciemment.
avatar
gemini no kanon
Général des Mers du Dragon des Mers, Gardien du Pilier de l'Atlantique Nord

Nombre de messages : 630
Age : 31
Ordre : Marina de Poséidon
NIVEAU : Ier
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une visite chez mu du bélier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum