Les yeux de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les yeux de l'univers

Message  Camus du Verseau le Sam 15 Juil - 4:07

Le regard lourd de questions et de doutes, Camus du Verseau toisait le visage jeune mais ô combien trompeur sur son expérience de son ami de la Balance.

Alors Dohko, j'aimerais savoir; est-ce que tu as déjà entendu parler de ce Grand Pope Arkos ?

Même si son apparence était des plus juvéniles, le plus ancien de tous les chevaliers d'or à ce jour, offrait un étonnant contraste, presque surnaturel, de sagesse et de mesure verbale.
Il plongea ses yeux d'éternité dans ceux de son compagnon.


Mais dis-moi Camus, qu'est-ce qui te tracasse donc tant ?
Ce n'est pas dans tes habitudes de sombrer en proie au doute.
Je subodore de bien mauvaises pensées en toi.
L'Apocalypse approche. Je le sais mais qui y a t'il d'autre ?


Il était informé bien sûr. Ce phénomène de mort était inéluctable depuis toujours.
Dohko de la Balance le savait, il l'avait toujours sû.
Camus comprenait mieux pourquoi maintenant, à chacune de leurs victoire antérieures, son ami ne manifestait qu'une brève et maladroite satisfaction, comme si il était déjà conscient des malheurs à venir.
Il s'effaçait alors, pour ne pas les inquiéter inutilement.


J'ai compulsé certaines archives de la chambre sacrée du Sanctuaire.
J'y ai notamment découvert l'existence de ce Grand Pope Arkos, mentionné dans les écrits ancestraux de Shion.
Et puis, il y a eu cette visite, ce chevalier d'outre-monde, ce Faucheur de Vie, venu me demander, enfin, nous demander, de lui offrir la vie d'Athéna.
Le Seigneur du Verseau exposa alors toute cette histoire dans les détails.

Le visage de Dohko se voila alors d'un sourire amer mais en apparence point perturbé.
Qu'est-ce qui pouvait bien le surprendre aujourd'hui, après tout ce qu'il avait vécu ?
Il détourna son regard et le plongea vers les étoiles, avant de répondre d'une voix marquée par le temps et l'expérience.


Naguère, Shion et moi-même, furent les uniques survivants de la première guerre sainte.
Le dernier bastion de la garde personnelle d'Athéna.
A l'époque, nous étions encore jeunes et nous croyions, peut-être à juste titre ou non, être issus de l'ordre le plus puissant de la chevalerie.
C'est ainsi que nous nous expliquions une telle performance.
Mais il ne fallait pas se le cacher, c'était loin d'être le cas.
Les Chevaliers d'Or ont toujours été les protecteurs les plus puissants de la Terre.
Et pourtant, nous avions failli succomber à notre tour.
Ce ne fut qu'un pressentiment à l'instant présent mais il se transforma bien vite en certitude au fil du temps.
Il fallait le reconnaître.
Nous étions tombés sur des adversaires bien plus forts que nous, pour certains étrangers à notre monde aussi.
C'était la seule explication.

Car c'est ainsi qu'il faut comprendre l'univers Camus.
Nous ne sommes que les acteurs d'un fragment d'univers, et là, tout autour de nous, barrés par des dimensions invisibles et encore frontalières, verrouillées, siègent toute une cohorte de guerriers et de divinités, dont nous avons peut-être parfois conscience mais dont nous ignorons l'existence.
Le Grand Pope Arkos doit être ou fut l'un des dignitaires de ces Mondes, basculant chacun dans sa propre réalité.


Dohko s'approcha de son ami et déposa ses mains sur ses épaules.

Je comprends tes doutes Camus mais il ne faut pas que ce torrent furieux qui bouillonne aujourd'hui au fond de toi, se déverse n'importe où.
Nous sommes tous inquiets mais il nous est pour l'heure difficile d'anticiper les choses.
Ce guerrier nous a laissé un ultimatum, alors préparons une éventuelle riposte et attendons son retour.
Nous aviserons ensuite.
Je doute qu'il soit autonome, et même entre ennemis séculaires, entre le Bien et le Mal, il existe depuis toujours des conventions d'hostilité que nos adversaires ne manqueront pas de respecter.

Le temps de la révolution suprême arrivera et lorsque ce sera le cas, alors tout un ouragan de mondes étranges et divers se télescoperont dans un cycle unique, au nom d'un seul univers.

_________________
Chevalier, je vais figer le mal qui est en toi au creux d'un cercueil de glace ! Ainsi, tu auras l'éternité pour réfléchir et expier tes crimes ! Tel est le châtiment que subiront tous les ennemis d'Athéna et de la Justice !
avatar
Camus du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau

Masculin
Nombre de messages : 1086
Age : 43
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux de l'univers

Message  Camus du Verseau le Mar 18 Juil - 3:54

Oui, je sais et c'est bien ce qui m'effraie le plus; cette éventualité de se retrouver totalement désemparés face à l'inconnu.

Les mauvaises pensées ne nous mèneront nulle part mon ami.
Envisager le pire, c'est déjà le construire.

...Mais, j'ai appris que tu ambitionnais d'envoyer Hyoga effectuer une mission d'importance.


Camus osa presque sourire mais il n'y parvint pas, la lourdeur de ses angoisses prenaient le pas sur ses émotions premières.
"une mission d'importance". Dohko maniait l'ironie du sage toujours avec la même maestria, comme si la dangerosité la plus apocalyptique n'était qu'une simple tâche à surmonter


C'est exact, à la recherche de la divinité Svarkeloen, la seule capable d'exhauster suffisamment nos armures pour nous empêcher de servir de chair à canon pour nos adversaires.
J'ai bien conscience des enjeux.
Et comme l'édicte la prophécie, Hyoga ne partira pas seul, son opposé l'accompagnera.


Les yeux de Dohko s'obscurcirent un bref instant.

Je vois oui...
Svarkeloen.
Tu es l'un des rares parmi nous à connaitre l'existence de sa légende.
Une divinité animée par la plus profonde des neutralités et qui réclame son dû à l'échelle des Seigneurs d'Univers.


Camus l'interrompit.

J'ai foi en Hyoga. Il est tout à fait capable de réussir.
Je ne l'aurais jamais envoyé à l'abattoir sinon.


Je sais.
Je sais combien il est difficile pour toi d'agir ainsi.
Mais tu as raison, les chevaliers de Bronze et d'Argent sont devenus nos égaux depuis et leurs responsabilités ont évolué en conséquence.
Nous aurons besoin de chacun pour vaincre.
J'ai moi-même des projets bien précis pour Shiryu et je suis certain que nos compagnons dorés rempliront la tâche qui leur est dûe à l'égard des autres chevaliers.

Ce que nous allons vivre est unique.
Le Sanctuaire, le Royaume d'Asgard, Le Royaume de Poséidon, d'Hadès, d'Eris, d'Abel, de Lucifer, etc., tous ces lieux annexés de près ou de loin à l'histoire de la Terre et de sa survie vont être envahis par les émissaires d'univers parallèles, venus réclamer leur propre vision et conséquences de l'Apocalypse.

Si nous agissons au nom de nos propres intérêts, sans la moindre union, nous ne survivrons pas.
C'est au nom de notre espace que nous allons nous battre; pour la survie des générations futures.
Pour beaucoup, l'étendue de ce conflit d'ampleur séculaire dépassera l'entendement.

Tu as bien agi Camus.
Avec nos potentiels actuels, la lutte sera plus compliquée.
Les armures d'univers, bâties par Svarkeloen ne sont pas de simples protections.
Elles dispensent aussi des ressources fantastiques et sont capables de faire naître d'elles-mêmes des armes stellaires construites dans le sang des strates et des étoiles.
Les légendes à leur sujet sont aussi riches qu'absconses et mystérieuses.
De tels artefacts sont à même de pouvoir tuer jusqu'aux Dieux mais peu d'êtres sont capables de les maîtriser sans y laisser leur propre vie.

_________________
Chevalier, je vais figer le mal qui est en toi au creux d'un cercueil de glace ! Ainsi, tu auras l'éternité pour réfléchir et expier tes crimes ! Tel est le châtiment que subiront tous les ennemis d'Athéna et de la Justice !
avatar
Camus du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau

Masculin
Nombre de messages : 1086
Age : 43
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux de l'univers

Message  Camus du Verseau le Jeu 20 Juil - 4:11

J'espère que Hyoga et son compagnon parviendront à leurs fins.
Mais, tu as raison, il faut avoir confiance.
Ce seront les premiers pas d'une première étape.

Je vais de mon côté déléguer mes pouvoirs à Shiryu pour une mission toute aussi importante.
Chacun des chevaliers de Bronze et d'Argent devront servir notre cause puisque nous sommes pour l'nstant dans l'incapacité d'agir.
Ils seront nos yeux et nos membres d'action pour les heures et jours à venir.
Une fois que la menace se sera clairement définie, nous pourrons alors rentrer dans la bataille.

J'ignore où se trouve Shun à l'heure actuelle, son frère Ikki a un comportement particulièrement erratique et ingérable mais j'ai confiance en son dévouement envers Athéna, il saura être à nos côtés en temps voulu.
Quant à Seiya, il est proche du chevet d'Aiolia.

Tu l'as ressenti comme moi n'est-ce pas ?
Le chevalier du Lion est passé tout prêt de la mort.
Il y a quelques jours j'ai eu la plus grande des peurs de voir son cosmos s'étouffer.
Mais, tout va pour le mieux maintenant.
Sa vigueur est recouvrée inexplicablement.
Pour mettre à mal un guerrier de sa trempe, il n'y a qu'une seule explication à cela : notre ami a sans doute déjà pû jauger l'une des forces de nos ennemis, lors d'une rencontre.
Souhaitons que lui, Seiya et les autres puissent nous en dire plus très bientôt.


A dire vrai, j'ai eu beaucoup de difficultés à ne pas le rejoindre lorsque j'ai éprouvé cette horrible oppression cosmique, quitte à outrepasser les lois du Sanctuaire.
Mais j'ai également perçu une présence inconnue rassurante et protectrice à ses côtés dont j'ignore tout.
Je sais qu'il est maintenant hors de danger.
Marine est auprès de lui et ce n'est pas tout.
Shina et Seiya s'apprêtent à le retrouver, mais qui est donc celui ou celle qui se trouve déjà là-bas ?
Un ou une alliée à n'en pas douter.


Je le crois aussi et nous le saurons tôt ou tard.
Notre ami est entre de bonnes mains, j'en suis sûr.


Quelle est donc cette mission que tu envisages de confier à ton élève ?

Comme nous venons de le remarquer, si nos ennemis sont indénombrables et inconnus, il en va de même pour nos alliés ou du moins pour certains d'entre eux.
Shiryu aura pour tâche de se rendre au Sanctuaire d'Eris, là-bas se cache aux yeux et à la connaissance d'une grand nombre d'entre nous : Les Grandes Portes du Temple d'Askeïos.


Les Portes du Temple d'Askeïos ?
C'est la première fois que j'entends ce nom-là.


Et ce n'est pas un hasard.
Ce Sanctuaire caché et uniquement accessible aux coeurs purs, dévoués à Athéna, abrite les tombeaux des chevaliers les plus légendaires de toute notre histoire.
Des débuts de notre ère jusqu'à aujourd'hui.
Askeios fut le premier d'entre eux. Il fut aussi le premier haut-dignitaire du Sanctuaire.


Comment expliquer une telle ignorance de notre part alors ?
Je doute que cette histoire soit connue des notres et pourtant...


Une amertume suivie d'une moue résignée traversa le visage de Dohko.

Nous vivons dans une époque ou la gloire de la veille ne survit pas bien longtemps au lendemain.
Tous ces chevaliers furent couverts de louanges et de titres.
Ils entrèrent dans la plus grande des légendes, et puis le temps finit par faire son oeuvre et le mythe se mua bientôt en rumeur, qui elle-même devint un souffle, balayé sans remords au fil de l'horloge étoilée.

Même si nous parvenions à sauver cet univers et les générations à venir, nous finirons par tomber dans l'oubli.
Mais après tout, est-ce réellement le souvenir qui importe ?
Non, seule la sauvegarde de ce monde que nous chérissons doit nous préoccuper.


Si ce lieu sacré se trouve au sein du Sanctuaire d'Eris, les Guerriers Fantômes risquent de nous barrer la route.

Dans leur intérêt, je ne l'espère pas.
Il faut bien comprendre que nos ennemis sont ceux de tous les ordres de notre Monde.
Si certains souhaitent une alliance pour satisfaire leur appétit démesuré de gloire, ils vont au devant de graves désillusions.
Nos ennemis sont bien trop puissants pour trouver un quelconque intérêt à pactiser avec nous.
Mais, je crois que quelque part tu as raison.
Nous ne pourrons changer la nature humaine ou divine maléfique, et certains tenterons malgré tout de botter dans leur propre camp.
Je souhaite juste qu'ils soient peu nombreux car l'union la plus absolue et la plus pure sera notre plus grande force.

Néanmoins, pour l'heure, ce n'est pas la versatilité comportementale et mégalomane de nos pendants qui m'inquiète.

Trouver ce Sanctuaire sacré est une chose mais y accéder en est une toute autre.

Seules les Sept Clés Epées du Soleil peuvent ouvrir les chambres abritant les sépultures sacrées de toutes ces légendes.

Et il faut d'abord les trouver.

_________________
Chevalier, je vais figer le mal qui est en toi au creux d'un cercueil de glace ! Ainsi, tu auras l'éternité pour réfléchir et expier tes crimes ! Tel est le châtiment que subiront tous les ennemis d'Athéna et de la Justice !
avatar
Camus du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau

Masculin
Nombre de messages : 1086
Age : 43
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux de l'univers

Message  Camus du Verseau le Lun 24 Juil - 13:05

Je n'ai jamais entendu parler de ces légendes et encore moins de l'existence de telles clés.
Notre sort est-il donc aussi dépendant de tels artefacts ?


Personne ne réécrit l'histoire mon ami, nous ne faisons que la perpétuer; être acteur ne signifie pas forcément être décideur mais cela peut influer sur tout le reste.
Jusqu'alors nous n'avons mené que des conflits destinés à détruire notre Monde actuel.
L'enjeu est totalement différent aujourd'hui, nous allons nous battre pour l'avenir, pour la préservation des générations futures, et pas seulement au sein de notre univers mais à travers tous ceux qui en dépendent et sont greffés à lui.
Si nous agissons de manière individuelle, les dommages collatéraux prendront une réelle ampleur apocalyptique et il serait plus que salvateur de s'en rendre compte assez rapidement, pour éviter la chute.

Cette fois, ce ne sera pas notre statut de chevalier qui sera mis à l'épreuve mais bien notre foi et notre coeur de guerrier, de paix et de justice.
Les combats de jadis ne servirent qu'à nous éprouver, ceux qui s'apprêtent à nous emporter sont d'une toute autre nature.
A compter de ce jour, nous ne sommes plus de simples protecteurs, nous devenons les garants d'un avenir et cela implique de lourdes responsabilités, une abnégation et un altruisme sans failles, totalement désintéressés.

Nous aurons par conséquent besoin d'aide pour parvenir à garantir cet équilibre car agir seuls ne nous mènera qu'à une mort certaine.
Nos adversaires maîtrisent déjà le pouvoir des dimensions et peuvent aller et venir comme bon leur semble.
Ils ont un terrain d'avance sur nous et nous devons le regagner par nos propres moyens sinon l'engloutissement sera irréversible.


Cette aide serait donc plus que la bienvenue, mais comment trouver ces clefs ?
Shiryu risque d'être un peu seul pour une telle mission tu ne crois pas ?


Il aura pour tâche de retrouver le Sanctuaire sacré et d'acquérir suffisamment d'informations susceptibles de nous aider à dénicher l'emplacement des précieux objets.
C'est la suite qui risque d'être bien plus périlleuse.


Dohko se tût pendant de longues secondes avant de reprendre comme si il voulait se préparer à décocher des mots lourds à supporter.

Retrouver les clefs ne sera pas l'aboutissement de tout, hélas.
Il existe deux conditions impératives et immuables au bon fonctionnement du protocole :
Chaque clef doit être portée et insérée par un chevalier d'Athéna au coeur pur et généreux.
Chaque clef doit être tenue par une main recouverte du sang d'Athéna elle-même...


Camus fut prêt de s'étouffer.

Que...tu veux dire que nous devons tuer...Athéna, qu'elle doit mourir ?
Je ne peux...


Non, c'est bien plus compliqué cette fois, il ne s'agit pas de se donner la mort pour affronter Hadès.
L'Athéna dont je parle est la première, l'originelle, celle qui fut la première réincarnation de notre Déesse dans l'histoire de la chevalerie.
C'est de son sang à elle dont nous aurons besoin.


Mais c'est absolument impossible de la retrouver, à moins de traverser les Portes du Temps lui-même, cela tient du pur fantasme et de la pire élucubration.

C'est pourtant la seule solution mon ami.

Alors, nous sommes perdus, autant abandonner cette piste et tenter d'en trouver une autre, plus réalisable.
Nous perdons notre temps.


Rien n'est impossible mon ami, rien...crois-moi.

_________________
Chevalier, je vais figer le mal qui est en toi au creux d'un cercueil de glace ! Ainsi, tu auras l'éternité pour réfléchir et expier tes crimes ! Tel est le châtiment que subiront tous les ennemis d'Athéna et de la Justice !
avatar
Camus du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau

Masculin
Nombre de messages : 1086
Age : 43
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux de l'univers

Message  Shiryu du Dragon le Dim 6 Aoû - 13:08

Il pouvait sentir affluer dans chacune de ses veines, l'aura bienveillante de son maître.

Ce dernier devait l'attendre à l'intérieur de son temple pour lui confier selon ses propres mots "une mission de la plus haute importance".
Il avait reçu le symbolique message des propres mains de Shunrei alors qu'il s'entraînait sans relâche au cinq pics, dans l'espoir de parvenir à développer sa vue défaillante et la muer sous la forme d'un sens nouveau.
Sa communion avec la nature fut totale.

Shiryu était maintenant parfaitement capable de se lancer à l'aventure.
Il ne pouvait plus dépasser les propres limites qui étaient les siennes aujourd'hui.
Cette mission sainte arrivait à point nommé et il mettrait un point d'orgue à servir Athéna jusqu'aux confins de la Mort même si il le fallait.

Il l'avait tant embrassée par le passé qu'il se demandait même ce qui pourrait dorénavant le surprendre.

Le vent chaud de Grèce lui caressait tendrement le visage et s'annonçait déjà comme un signe avant-coureur de l'affreuse alternative qui suivrait sa fin.
Un dernier message d'espoir avant la plongée dans l'inconnu et l'horreur.

Il ignorait bien sûr les tenants et les aboutissants de ce qu'il aurait à accomplir mais l'anxiété difficilement escamotable de son maître l'avait déjà informé que rien de tout cela ne serait une simple partie de plaisir.

Voir le sage Dohko, estimé et estimable chevalier d'or de la Balance se laisser assombrir par le doute ne faisait qu'accentuer les craintes de Shiryu quand à ce qu'il allait découvrir.

Il le saurait très bientôt.
Les dernières marches étaient en vue, et après, l'Enfer.
Il s'y était préparé et une fois encore au nom d'Athéna, il vaincrait.
avatar
Shiryu du Dragon
Chevalier Divin du Dragon et Maître de la Balance

Nombre de messages : 250
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : Maître
Date d'inscription : 11/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux de l'univers

Message  Camus du Verseau le Mer 27 Sep - 4:40

Un visage chaleureux bienveillant mais piqué d'une étrange inquiétude vint accueillir Shiryu, à l'orée de l'esplanade marbrée, présidant l'entrée du Temple de la Balance.
Il aperçut au loin la silhouette du chevalier d'or Camus du Verseau qui avait dû s'entretenir avec son maître.
L'heure était grave, à n'en pas douter.


Je t'attendais Shiryu et suis heureux de sentir en toi la parfaite harmonie des sens.
Tu as réussi à orienter ton handicapante cécité à ton avantage. Je te félicite.
La clémence divine t'accordera peut-être un jour la renaissance de ta vue si précieuse.
Ne transige jamais avec les idéaux qui ont dirigé ton destin mon fils.


Le chevalier de Bronze mit un genou à terre, un sourire léger et fier sur les lèvres.
Il était heureux de revoir celui à qui il devait tout.
Ce sentiment s'accentuait d'autant plus que la situation semblait des plus dramatiques.


Je vous en donne ma parole Vieux Maître.

Une appelation un peu étrange aujourd'hui car depuis Hadès, Dohko avait recouvré son jeune âge de la première guerre sainte, même si son savoir était resté lui des plus millénaristes.

Tu vas te rendre au Sanctuaire de la Déesse Eris, qui fut autrefois l'un de vos lieux de bataille.
Là-bas, tu devras partir à la recherche du Temple d'Askeios qui siège dans les entrailles de ces terres et demeure le symbole de la foi antique, pour notre ordre à tous.
Même si l'esprit malin de la perfide Déesse de la Discorde semble avoir cessé d'hanter cet espace, je ne te garantis pas une promenade de tout repos.
Il est fort possible qu'à travers les quelques bribes restantes de ténèbres ondoyantes dans cet atmosphère, tu sois amené à rencontrer des Guerriers Fantômes, désireux d'en découdre.
Je te demanderais alors d'éviter si possible le combat et ainsi de perdre inutilement du temps.
Ces êtres d'outre-tombe doivent avoir connaissance de l'histoire de ce temple sacré puisque la leur y est presque pour certains liée.
Quelques Guerriers Fantômes sont eux-même des vestiges saints de l'Antiquité, ayant vendu leur âme pour renaître de nos jours.
Si vraiment, il t'es incapable de les raisonner et que ta vie s'avère menacée alors tu devras les tuer.
Le temps nous es compté.
Il t'es interdit d'échouer Shiryu et par conséquent d'employer des techniques susceptibles de nuire à ta vie.
Ne l'oublie pas.
J'ai foi en la pureté de ton âme et de ta dévotion envers Athéna, c'est pourquoi tu n'as pas besoin d'en savoir plus et que tout finira par s'éclaircir lorsque tu auras trouvé ce que tu cherches.


Après un bref silence, le Maîttre de la Balance rajouta.

Enfouis tes mauvaises pensées au fond de ton coeur mon fils et ne te laisse pas perturber par ce qui émane aujourd'hui de ces lieux.
Nous ferons ce que nous avons à faire.
Concentre-toi uniquement sur ce qui doit être tien en ce moment : cette mission.
Nul ne peut échapper à son destin même moi.

Va maintenant mon fils.

_________________
Chevalier, je vais figer le mal qui est en toi au creux d'un cercueil de glace ! Ainsi, tu auras l'éternité pour réfléchir et expier tes crimes ! Tel est le châtiment que subiront tous les ennemis d'Athéna et de la Justice !
avatar
Camus du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau
Administrateur et Chevalier d'or du Verseau

Masculin
Nombre de messages : 1086
Age : 43
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : III
Date d'inscription : 23/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux de l'univers

Message  Shiryu du Dragon le Sam 30 Sep - 4:16

Shiryu comprit qu'essayer de rajouter autre chose aurait été une perte de temps. Il le regrettait un peu.
Plusieurs questions venaient se bousculer dans son esprit mais elles continueraient à rester un mystère.

Jamais son maître ne s'était montré aussi obscur dans ce qu'il attendait de lui. La gravité des évènements devait être alors bien pire qu'il ne l'imaginait.

Il réverra une dernière fois l'ancestral chevalier qui lui avait tout appris avant d'emprunter un autre chemin, celui qui l'amènerait jusque au Sanctuaire d'Eris.

Les réponses à toutes ses interrogations s'y trouveraient alors sûrement.

Je vous dis à bientôt Vieux Maître.
Je vous promets de réussir, quoi qu'il m'en coûte.
avatar
Shiryu du Dragon
Chevalier Divin du Dragon et Maître de la Balance

Nombre de messages : 250
Ordre : Chevalier d'Athéna
NIVEAU : Maître
Date d'inscription : 11/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux de l'univers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum